Tous Actualités
Suivre
Abonner The International Osteoporosis Foundation (IOF)

18.10.2019 – 08:05

The International Osteoporosis Foundation (IOF)

IOF : l'ostéoporose provoque une fracture toutes les 3 secondes à l'échelle mondiale

IOF : l'ostéoporose provoque une fracture toutes les 3 secondes à l'échelle mondiale
  • Informations
  • Download

GENÈVE (ots)

Marine s'est fracturé la colonne vertébrale en se penchant pour aider sa mère handicapée. Lo Lan s'est cassé la hanche après avoir trébuché sur un tapis non fixé au sol chez elle.

Ces deux femmes ont quelque chose en commun. Elles ne savaient pas qu'elles étaient atteintes d'ostéoporose, une maladie qui affaiblit les os et les rend aussi fragiles que du verre. Les personnes souffrant d'ostéoporose peuvent se fracturer un os même après une chute mineure en position debout, ou simplement en éternuant ou en se penchant pour nouer leurs lacets.

À l'échelle mondiale, une femme sur trois et un homme sur cinq âgés de 50 ans ou plus subit une fracture liée à l'ostéoporose. Environ 200 millions de personnes sont affectées, ce qui représente une fracture toutes les 3 secondes.

À l'occasion de la Journée mondiale contre l'ostéoporose, le 20 octobre, la Fondation Internationale de l'Ostéoporose (IOF), ainsi que ses 250 organisations membres dans le monde entier, appellent tous les adultes âgés à se familiariser avec les facteurs de risque de l'ostéoporose et à consulter leur médecin s'ils sont à risque.

Il existe de nombreux facteurs susceptibles d'indiquer une possible ostéoporose sous-jacente. Parmi les plus courants, on peut notamment citer les suivants : un os cassé après l'âge de 50 ans suite à une chute normalement liée à un traumatisme léger, une perte de taille supérieure à 4 cm, l'utilisation à long terme de glucocorticoïdes et autres médicaments nocifs pour les os, être fragile et de poids insuffisant, et avoir des antécédents familiaux d'ostéoporose ou de fracture de la hanche. Le nouveau test en ligne Evaluation du risque d'ostéoporose (http://riskcheck.iofbonehealth.org/) de l'IOF offre un moyen rapide et facile de prendre conscience d'un risque possible.

Une fracture peut véritablement changer la vie d'une personne âgée. Des douleurs aiguës, une réhabilitation longue, une invalidité à long terme, la dépendance vis-à-vis des soignants et la perte de qualité de vie sont des conséquences qui se produisent trop souvent. Les fractures de la hanche peuvent être mortelles et la perte de fonction et d'indépendance parmi les survivants est profonde, avec 40 % d'entre eux incapable de marcher de manière indépendante et 60 % nécessitant de l'aide l'année suivante. À cause de ces pertes, 33 % de ces personnes sont totalement dépendantes ou en maison de soins dans l'année qui suit leur fracture de la hanche.

Le professeur Cyrus Cooper, président de l'IOF, a déclaré :

« Tous les adultes doivent faire de la santé de leurs os une priorité. Maintenir des os et des muscles forts est essentiel pour un futur actif et mobile chez les personnes âgées. Si vous êtes à risque, n'hésitez pas à demander à votre médecin de vous tester et d'élaborer une stratégie de traitement appropriée si cela est nécessaire. Il existe aujourd'hui un vaste éventail de traitements efficaces contre l'ostéoporose capables de réduire le risque de fractures de la hanche de 40 % et de fractures de la colonne vertébrale de 30 à 70 %. »

L'IOF appelle également les autorités sanitaires à prioriser la santé osseuse et ainsi à réduire le lourd fardeau humain et économique des fractures de fragilité dans leur pays.

Le professeur Cooper a ajouté : « En tant qu'experts dans ce domaine, nous rejoignons les défenseurs de nos patients en appelant à une action mondiale. Un retard important en matière de traitement laisse même les patients les plus à risque vulnérables face aux fractures. Un individu qui a déjà subi une fracture de fragilité est extrêmement vulnérable à d'autres fractures, avec un risque cinq fois plus important d'en subir une autre au cours de l'année qui suit la première fracture. Pourtant, environ 80 % de ces patients ne sont ni identifiés, ni traités pour la cause sous-jacente : l'ostéoporose. »

Une stratégie clé pour combler ce retard en matière de traitement et résoudre la crise mondiale des fractures de fragilité est la mise en oeuvre de Services de liaison dédiés aux fractures dans tous les hôpitaux qui reçoivent des patients atteints de fractures. De tels services pluridisciplinaires coordonnés améliorent les soins prodigués aux patients et aident à réduire les fractures suivantes, faisant donc baisser les énormes coûts de soins de santé liés aux fractures à travers le monde.

À propos de la Journée mondiale de l'ostéoporose (JMO) :

Célébrée le 20 octobre de chaque année, cette campagne appelle à une action mondiale pour lutter contre l'ostéoporose et les fractures qui y sont associées à l'échelle mondiale. www.worldosteoporosisday.org

Partenaires officiels de la JMO : Sunsweet, Takeda, Medtronic

À propos de l'IOF :

La Fondation internationale de l'ostéoporose (IOF) est la plus grande organisation non-gouvernementale au monde qui se consacre à la santé osseuse et à la prévention de l'ostéoporose.

@iofbonehealth

www.iofbonehealth.org

Contact auprès des médias :

L.Misteli, info@iofbonehealth.org, +41-22-994-0100