The International Osteoporosis Foundation (IOF)

Nouveau rapport de l'IOF - Les milliards que coûtent les fractures de fragilité aux systèmes de santé européens pourraient être économisés

Communiqué Multimédia

Genève (ots) - Un nouveau rapport, publié aujourd'hui par la Fondation internationale de l'ostéoporose (IOF - International Osteoporosis Foundation), examine les données socio-économiques et la prise en charge des fractures de fragilité dans six pays européens (Allemagne, France, Espagne, Italie, Royaume-Uni, Suède). Le rapport souligne le fardeau sous-estimé, mais bien réel, des fractures de fragilité, puisque leur coût est évalué à 37,5 milliards d'euros par an, menaçant ainsi de paralyser les systèmes de santé européens.

Pour visualiser le communiqué multimédia, rendez-vous sur : http://ots.ch/AmrBiQ

Avec le vieillissement des populations européennes, la prévalence des maladies chroniques, telles que l'ostéoporose, devrait encore augmenter, générant une hausse exponentielle de la prévalence des fractures de fragilité.

Chaque année, 2,7 millions de fractures de fragilité sont recensées à travers ces six nations européennes. Ce chiffre devrait augmenter de 23 % d'ici 2030, entraînant une explosion des coûts, qui pourraient atteindre, selon les estimations, 47 milliards d'euros au cours de cette même période. Le fardeau des fractures de fragilité dépasse celles de nombreuses autres maladies chroniques telles que la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), la polyarthrite rhumatoïde et l'hypertension.

Outre les aspects financiers, les répercussions physiques et émotionnelles ne doivent pas être négligées. Le professeur John Kanis, président honoraire de l'IOF, explique : « En Europe, plus de 20 millions de personnes souffrent d'ostéoporose. À l'échelle internationale, les fractures de fragilité touchent une femme sur trois et un homme sur cinq après l'âge de 50 ans. Celles-ci peuvent entraîner des incapacités importantes qui rendent souvent difficile la réalisation des activités quotidiennes comme s'alimenter, se vêtir, se laver ou faire ses courses. Les personnes souffrant de fractures de la hanche ont 40 % de risque de ne plus pouvoir marcher sans aide. Les répercussions physiques et psychologiques sont considérables. »

Le rapport intitulé « Broken bones, broken lives: A roadmap to solve the fragility fracture crisis in Europe » (Os brisés, vies brisées : une feuille de route pour résoudre la crise des fractures de fragilité en Europe) démontre que malgré l'existence de traitements préventifs efficaces et de modèles de prise en charge des fractures de fragilité, 73 % des femmes et 63 % des hommes de plus de 50 ans souffrant d'ostéoporose n'en bénéficient pas. Si, après une fracture de fragilité, les patients sont cinq fois plus susceptibles de subir une deuxième fracture au cours des deux années suivantes, la majorité d'entre eux ne reçoit tout de même pas de traitement pouvant leur éviter une nouvelle fracture.

Les répercussions sociales et économiques des fractures de fragilité soulignent la nécessité et l'urgence de mettre en oeuvre de modèles de prise en charge de première qualité. Dans de nombreux pays tels que l'Australie, le Canada, les États-Unis, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, Singapour et la Suède, l'expérience a montré que des modèles, tels que les Services ortho-gériatriques et les Services de liaison des fractures (connus sous le nom de « filières fractures » en France), améliorent de manière efficace les résultats des patients et permettent de réduire les coûts.

De nombreuses fractures de fragilité pourraient être évitées avec une prise en charge adaptée. Les responsables politiques jouent un rôle essentiel dans le financement des actes de diagnostic et des interventions rentables, parmi lesquels les traitements pharmacologiques, les programmes de prévention des chutes et les modèles de soin coordonnés. Le professeur Cyrus Cooper, président de l'IOF, remarque : « Avec le fardeau croissant que les fractures de fragilité imposent aux systèmes de santé dans toute l'Europe, nous souhaitons que ces rapports aident les parties prenantes à prendre les mesures nécessaires pour réduire les coûts engendrés par les fractures, et empêcher que des os brisés ne brisent des vies. Il est temps de prendre des mesures et d'intensifier nos réponses à cette menace silencieuse. Nous appelons les autorités sanitaires à accélérer ce processus en adoptant des normes cliniques et en assurant le financement nécessaire à la prise en charge efficace des fractures de fragilité, évitant ainsi l'escalade des dépenses de santé. »

En plus du rapport européen, des rapports nationaux détaillés sont disponibles pour l'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Italie, le Royaume-Uni et la Suède.

Pr. Cooper conclut : « Alors que la pression budgétaire sur les dépenses de santé s'accroît, nous ne pouvons plus nous permettre d'ignorer les méthodes de prévention et de prise en charge des fractures de fragilité. »

Pour plus d'informations sur les rapports, veuillez consulter le site http://www.iofbonehealth.org/broken-bones-broken-lives

Notes aux éditeurs :

L'ostéoporose est une maladie dans laquelle les os s'affaiblissent à un rythme plus rapide que la normale, les rendant fragiles et plus exposés au risque de fracture. Le moindre choc ou la moindre chute peut causer une fracture (appelée « fracture de fragilité »). Après une première fracture, la probabilité d'en subir une deuxième augmente considérablement. Dans le monde, 1 femme sur 3 et 1 homme sur 5 de plus de 50 ans connaîtra une fracture due à l'ostéoporose.

En plus du rapport européen référencé, des rapports nationaux détaillés sont disponibles pour l'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Italie, le Royaume-Uni et la Suède.

Consultez les communiqués de presse de chaque pays : 
France http://ots.ch/GCoKr3
Allemagne http://ots.ch/PYLJ4a
Italie http://ots.ch/uyHDmz
Espagne http://ots.ch/PzqZ5l
Suède http://ots.ch/NOxV8v
Royaume-Uni  http://ots.ch/Tr4qpM

Référence : Broken bones, broken lives: A roadmap to solve the 
fragility fracture crisis in Europe. 
http://www.iofbonehealth.org/broken-bones-broken-lives

À propos de l'IOF 

La Fondation internationale de l'ostéoporose (IOF - International Osteoporosis Foundation) est la plus importante organisation non gouvernementale dédiée à la prévention, au diagnostic et au traitement de l'ostéoporose ainsi que des maladies musculosquelettiques associées. Les membres de l'IOF, qui comprennent des experts scientifiques et plus de 240 sociétés médicales et associations de patients dans le monde entier, travaillent ensemble pour faire de la prévention des fractures une priorité sanitaire mondiale.http://www.iofbonehealth.org

World Osteoporosis Day, October 20 www.worldosteoporosisday.org

Contact:

Philippe Halbout, IOF, info@iofbonehealth.org +41-229940100



Plus de communiques: The International Osteoporosis Foundation (IOF)

Ces informations peuvent également vous intéresser: