PwC Schweiz

Étude hôpitaux: à la recherche de nouvelles structures

Un document

Étude sur les hôpitaux suisses: à la recherche de nouvelles structures

- On peut s'attendre à un renversement de la tendance dans le système de santé 
  suisse. Les anciennes stratégies de croissance sont désuètes,  
- alors que la qualité, la focalisation sur les patients et la rentabilité 
  deviennent les principaux facteurs de réussite. Pour les soins somatiques 
  aigus, le passage d'une stratégie de croissance quantitative à une stratégie 
  qualitative est désormais prévisible.  
- Le secteur suisse de la santé entre dans un processus de consolidation en 
  profondeur qui a tendance à s'accélérer. De plus, des calculs ont indiqué que 
  la Suisse pourrait se satisfaire d'un nombre d'hôpitaux bien inférieur. 
  L'avenir appartient à des structures de soins intégrés régionales qui ciblent 
  les besoins des patients.  

La nouvelle étude PwC "Hôpitaux suisses: santé financière 2017" montre clairement les changements fondamentaux à venir dans le paysage hospitalier. Les hôpitaux de soins somatiques aigus devraient abandonner leurs stratégies de croissance stationnaires orientées sur le volume pour adopter une stratégie de croissance qualitative, axée sur les traitements ambulatoires et les modèles d'entreprise. Le chiffre d'affaires des cas stationnaires, par exemple, a stagné pour la première fois en 2017. En revanche, le secteur ambulatoire a enregistré une croissance significative de 5%, comparable à celle des années précédentes. Davantage touchés par la baisse du nombre de cas, les petits hôpitaux de soins aigus de moins de 250 lits ont effectivement traité moins de patients stationnaires que l'année précédente. Les grands hôpitaux ont, quant à eux, légèrement progressé. Plus généralement, le paysage hospitalier suisse est caractérisé par sa forte densité - la sécurité de l'approvisionnement en soins est actuellement plus que garantie en Suisse.

Santé financière des hôpitaux suisses en 2017

En 2017, six années s'étaient déjà écoulées depuis l'introduction du nouveau régime de financement des hôpitaux. Et durant cette période, la concurrence s'est intensifiée. La pression sur les marges s'est renforcée et les hôpitaux affichent en moyenne des résultats inférieurs à ceux de l'année dernière. En 2017, seuls 5 des 45 hôpitaux de soins aigus étudiés ont atteint l'objectif d'EBITDA à long terme de 10%, un tiers d'entre eux atteignant toutefois plus de 8%. Dans les établissements psychiatriques aussi, la rentabilité évolue négativement.

L'évolution du ratio de croissance des bénéfices et des coûts n'a jamais été aussi défavorable ces dernières années qu'en 2017. Cela se traduit par une réduction des prestations stationnaires en faveur de prestations ambulatoires moins rentables. Ce bouleversement constitue un défi de taille pour de nombreux hôpitaux, surtout pour ceux dont les projets de construction sont achevés ou encore en cours. Pour maintenir ou améliorer la rentabilité, les établissements n'ont qu'une priorité: l'optimisation des coûts.

En 2017 comme l'année précédente, les petits hôpitaux ont été légèrement plus rentables que les grands hôpitaux universitaires et les centres hospitaliers comptant plus de 250 lits. Le niveau des coûts du matériel médical et autres charges n'a pas changé, mais les frais de personnel étaient légèrement supérieurs à ceux de l'année précédente.

Assainissement des structures et nouveaux modèles de soins

La qualité, la focalisation sur le patient et la rentabilité restent les principaux moteurs du système de santé. La pression financière et l'évolution rapide des besoins des patients obligent les hôpitaux à se repenser. La consolidation continue du secteur et la volonté croissante de se positionner avec des offres de prestations intégrées au sein de régions d'approvisionnement médical plus vastes sont autant de signes de l'évolution du marché.

La rentabilité des fournisseurs de prestations est aujourd'hui insuffisante dans de nombreux segments du secteur de la santé. Le succès économique devient de plus en plus difficile alors que le secteur des prestations stationnaires ralentit ou ne se développe plus. "Les stratégies de croissance stationnaires ne peuvent plus répondre à la pression économique. C'est positif d'un point de vue économique, mais cela constitue un défi pour les hôpitaux", explique Philip Sommer, responsable Advisory Healthcare chez PwC Suisse. De nouveaux modèles des soins intégrés ont été définis. Ils exigent toutefois que les hôpitaux coopèrent plus étroitement ou unissent leurs forces au sein de réseaux suprarégionaux. Une concentration des prestations dans une région d'approvisionnement médical permet également de réduire la pénurie de personnel qualifié. "Des structures de soins intégrés coordonnées seront nécessaires pour garantir la qualité, la focalisation sur le patient et la rentabilité", explique Patrick Schwendener, responsable Deals Healthcare chez PwC Suisse.

L'étude propose même une projection dans le futur et esquisse un modèle de paysage hospitalier intégré et efficace. Celui-ci couvre sept régions d'approvisionnement médical différentes avec moins d'hôpitaux de soins aigus qu'aujourd'hui. Si la Suisse adoptait un tel modèle, 20 sites suffiraient pour garantir la sécurité de l'approvisionnement en soins. Et 80% de la population pourrait atteindre l'hôpital le plus proche en moins de 30 minutes.

Rééducation et soins aux personnes âgées

En formulant une approche intégrée du marché de la santé avec une prise en charge continue du patient, l'étude met pour la première fois en lumière la rééducation et les soins gériatriques. La rééducation connaîtra une augmentation continue du nombre de patients - également dans le secteur stationnaire, contrairement aux soins somatiques aigus. Le segment des établissements médico-sociaux est également sous pression. Il constitue toutefois un élément central du système de santé suisse pour garantir la sécurité de l'approvisionnement des soins intégrés. Dans le secteur des soins aux personnes âgées, la complexité provient de la forte fragmentation du marché, de la diversité des offres et du manque d'uniformité du financement.

À propos de l'étude

Cette étude est la septième d'une série qui examine les performances des hôpitaux suisses et des établissements psychiatriques, et pour la première fois des centres de rééducation, des établissements médico-sociaux et de l'environnement du système de santé suisse. Menée par PwC Suisse, l'étude repose principalement sur les comptes annuels publiés par 45 hôpitaux de soins somatiques aigus et 12 hôpitaux psychiatriques entre 2007 et 2017. Elle examine également en profondeur des études de cas innovantes, tirées de la pratique, et donne un aperçu des scénarios futurs possibles.

Télécharger

L'ensemble de l'étude peut être téléchargée au format PDF:

www.pwc.ch/spitalstudie2018

Share

Vous trouverez désormais nos communiqués de presse également sur www.twitter.com/PwC_Switzerland et www.linkedin.com/company/pwc_switzerland.

A propos de PwC

Le but de PwC est de développer la confiance dans la société et de résoudre des problèmes importants. PwC est un réseau d'entreprises situées dans 158 pays et comptant plus de 250 000 collaborateurs qui s'engagent à délivrer des services d'audit, de cnseil juridique et fiscal, ainsi qu'un conseil économique afin d'offrir une plus-value. Chez PwC Suisse, plus de 3200 collaborateurs et associés répartis sur 14 sites en Suisse et un dans la principauté de Liechtenstein aident à créer la valeur que recherchent les entreprises et les particuliers. Pour en savoir plus et nous dire ce qui compte pour vous, rendez-vous sur notre site www.pwc.ch.

" PwC " fait référence au réseau international de PwC et/ou à une ou plusieurs de ses entreprises membres, chacune étant une personne morale. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site www.pwc.com/structure.

****
Konradin Krieger 
PwC | PR & Communications | Manager
Office: +41 58 792 2636 | Main: +41 58 792 4400
Email: konradin.krieger@ch.pwc.com
PricewaterhouseCoopers AG
Birchstrasse 160 | Postfach | CH-8050 Zürich
http://www.pwc.ch 



Plus de communiques: PwC Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: