PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Tous Actualités
Suivre
Abonner VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz

17.12.2020 – 09:05

VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz

Au Vietnam, QUATRE PATTES fait fermer un restaurant de viande de chat

Au Vietnam, QUATRE PATTES fait fermer un restaurant de viande de chat
  • Informations
  • Download

QUATRE PATTES fait fermer au Vietnam le premier restaurant de viande de chat et l’abattoir attenant

25 animaux ont pu être sauvés in extremis

Zurich, le 16 décembre 2020 - L’organisation internationale de protection des animaux QUATRE PATTES a réussi pour la première fois ce 15 décembre à fermer un restaurant de viande de chat comprenant un abattoir au Vietnam et a sauvé les 25 animaux qui s’y trouvaient, dont cinq chiens. Le restaurant était situé dans la ville de Thai Binh, connue comme plaque tournante du commerce de la viande de chat, et déclarait abattre environ 240 animaux – la majorité d’entre eux des chats – chaque mois. Les chats et les chiens sauvés ont d'abord été emmenés par l’équipe de QUATRE PATTES dans son refuge pour ours à Ninh Binh, où des vétérinaires leur ont prodigué les premiers soins vétérinaires.

Chaque année, environ cinq millions de chiens et un million de chats sont cruellement abattus au Vietnam pour leur viande, beaucoup d’entre eux étant des animaux de compagnie volés.

La viande de chat en particulier, est considérée comme plat gastronomique au Vietnam, ce qui en fait un commerce particulièrement lucratif. Selon l’étude de QUATRE PATTES, un kilo de viande de chien coûte entre 6 (CHF 6,45) et 9 (CHF 6,70) euros. La viande de chat, en revanche, peut coûter jusqu’à 11 euros (CHF 11.85) le kilo, la viande d’un chat noir pouvant atteindre la somme de 20 Euros (CHF 21,55). « Chaque année, des millions de chiens et de chats, qu’ils soient en bonne santé ou malades, errants ou domestiques – sont brutalement capturés au Vietnam, enfermés dans de minuscules cages et transportés à travers le pays pendant des jours et des jours sans aucun contrôle. Pour satisfaire l’appétit de viande de chien et de chat, des animaux sont même importés de Chine et du Laos. Il ne s’agit pas seulement de cruauté envers les animaux, mais aussi d’une atteinte à la santé publique, surtout dans des moments comme ceux que nous connaissons aujourd’hui », déclare le Dr Katherine Polak, vétérinaire et responsable du programme « Aide aux animaux errants » de QUATRE PATTES en Asie du Sud-Est. Les conditions insalubres régnant durant le transport, ainsi que dans les abattoirs et les restaurants, qui abritent souvent une grande variété d’espèces, favorisent le développement de zoonoses similaires à celle du COVID-19. En outre, ce commerce a été lié à des épidémies de rage et de choléra. « Si la santé publique est vraiment au centre des préoccupations du Vietnam, le gouvernement doit enfin mettre un terme au commerce de la viande de chien et de chat », ajoute le Dr Polak.

Le restaurant populaire de viande de chien et de chat deviendra un magasin de motos

Le restaurant de Thai Binh, spécialisé dans les plats de viande de chat et de chien, a été découvert par l'équipe de QUATRE PATTES en 2019, dans le cadre de ses recherches partout au Vietnam. Les propriétaires du restaurant, un couple de Vietnamiens, ont demandé l’aide de QUATRE PATTES afin de pouvoir abandonner ce commerce. QUATRE PATTES et son organisation partenaire, la fondation « Change for Animals », ont aidé à monter une entreprise de motos à condition que le couple ne se s’adonne jamais plus au commerce de la viande de chat et de chien et qu’il soit prêt à aider QUATRE PATTES à localiser et faire fermer des restaurants similaires dans la région. Le restaurant de Thai Binh était populaire auprès des habitants et des travailleurs, qui prenaient également des plats de viande de chat et de chien à l’emporter pour leur pause déjeuner. Comme la consommation de viande de chat et de chien est souvent associée à des superstitions et au calendrier lunaire, les restaurateurs ont constaté une augmentation de la demande, surtout vers la fin du mois. De nombreux clients pensent également que le fait de consommer cette viande porte chance ou procure un effet bienfaisant.

Le commerce de la viande de chien et de chat : une zone d’ombre juridique

Contrairement au commerce de la viande de chien, la chasse, l’abattage et la consommation de chats étaient explicitement interdits au Vietnam jusqu’au mois de janvier 2020. Cependant, la loi a été abolie et la viande de chat est plus demandée que jamais, surtout dans le nord du pays. Toutefois, ce commerce est souvent associé à des activités illégales et brutales. Comme la demande croissante ne peut plus être satisfaite par les seuls animaux errants, les marchands de viande de chat et de chien volent également des animaux de compagnie. Ce qui conduisait à des confrontations de plus en plus violentes entre les propriétaires d’animaux de compagnie et les voleurs de chats et de chiens, qui, par le passé, pouvaient également se révéler fatales.

Plus d’un million de personnes se prononcent contre le commerce de viande de chien et de chat

Pour la fermeture du restaurant et le sauvetage des animaux à Thai Binh, QUATRE PATTES et la fondation « Change for Animals » ont travaillé avec des membres locaux de la coalition « Cats Matter Too », tels que « Hanoi Pet Rescue », « Paws for Compassion » et « Vietnam Cat Welfare ». Afin de mettre définitivement un terme au commerce brutal de la viande de chien et de chat en Asie du Sud-Est, QUATRE PATTES a également lancé une campagne tant au niveau international que national. Plus d’un million de personnes dans le monde ont déjà signé la pétition pour mettre fin au commerce de la viande de chien et de chat, dont 200’000 Vietnamiens. « L’objectif des programmes d’éducation et de sensibilisation et de la coopération avec les autorités responsables et les associations touristiques, est d’inciter les gouvernements à introduire des lois strictes en matière de bien-être animal, interdisant le commerce cruel de viande de chien et de chat afin de protéger à la fois les animaux et la santé publique. La fermeture actuelle du restaurant de viande de chat montre que les temps changent au Vietnam. De plus en plus de propriétaires d’animaux ainsi que la jeune génération s’élèvent contre ce commerce, et les restaurateurs, eux non plus, ne veulent plus y être associés. Nous espérons que la fermeture de ce restaurant et de l’abattoir attenant sera la première d'une longue série au Vietnam », déclare le Dr Karanvir Kukreja, vétérinaire et chef de projet de la campagne de QUATRE PATTES.

En outre, QUATRE PATTES soutient les organisations et les communautés locales de protection des animaux avec des programmes humains et durables de gestion de la population de chiens et de chats. QUATRE PATTES est également partenaire des coalitions pour le bien-être animal DMFI (Dog Meat Free Indonesia) et ACPA (Asia Canine Protection Alliance), qui s’engagent contre ce commerce en Asie du Sud-Est.

Au sujet de QUATRE PATTES

QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. QUATRE PATTES fête cette année ses 20 ans en Suisse. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler, l'organisation plaide pour un monde où les Hommes traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins, les orangs-outans et les éléphants – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Hongrie, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans douze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce. www.quatre-pattes.ch/

----------

Photo

Des photos relatives à ce communiqué sont disponbles sur: : https://four-paws.canto.global/b/NAES2

Des images vidéos peuvent être téléchargées : https://ftp.vier-pfoten.org/?u=yPzYzpds&p=MEf5wtP3

L'utilisation des photos est gratuite. Elle ne peuvent être utilisées que pour les rapports portant sur ce communiqué de presse. Pour ce rapport uniquement, une licence simple (non exclusive, non transférable) et incessible est accordée. Une réutilisation future des photos n'est autorisée qu'avec l'accord écrit préalable de QUATRE PATTES.

Le droit autrichien est appliqué sans ses normes de référence, le lieu de compétence juridictionnelle est Vienne.

Contact Médias :
Carole Marty
Communication Suisse
QUATRE PATTES
Enzianweg 4
8048 Zurich
044 311 85 75 

Plus de actualités: VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz
Plus de actualités: VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz