PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Tous Actualités
Suivre
Abonner VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz

26.10.2020 – 11:21

VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz

Un voyagiste suisse s'engage contre le commerce de la viande de chien et de chat en Asie du Sud-Est

Un voyagiste suisse s'engage contre le commerce de la viande de chien et de chat en Asie du Sud-Est
  • Informations
  • Download

Un document

La promesse #ProtectMillions : un voyagiste suisse, spécialiste de l'Asie, fait figure de précurseur

Zurich, le 26 octobre 2020 – « Asien direkt GmbH » est la première agence de voyage en Suisse à soutenir l'organisation de protection des animaux QUATRE PATTES dans sa lutte contre le commerce de la viande de chien et de chat en Asie du Sud-Est. Au niveau international, plus de 30 agences de voyage ont déjà signé la charte. « Asien direkt » a été l'une des premières entreprises à s'intéresser activement à cette problématique dès le mois de janvier.

Le tour-opérateur suisse « Asien direkt » propose des voyages en Asie depuis plus de 10 ans. Bien qu'il s'agisse d'une petite compagnie, elle est en avance sur la plupart des autres voyagistes en matière de bien-être animal. Bien qu'« Asien direkt GmbH » soit probablement encore plus touchée par la pandémie COVID-19 que beaucoup d'autres entreprises, son directeur général, Andy Kuhn, n'a pas hésité une seconde et a signé la charte. Karin Hawelka, directrice des campagnes QUATRE PATTES en Suisse, explique : « Selon nous, l'engagement d'« Asien direkt » constitue un signal fort contre le commerce de la viande de chien et de chat en Asie du Sud-Est et nous espérons que d'autres voyagistes suivront son exemple ».

#ProtectMillions

En adhérant à la promesse #ProtectMillions, les agences de voyage s'engagent à s'opposer au commerce de la viande de chien et de chat et à informer leurs clients de cette pratique indigne et cruelle envers les animaux. « Asien direkt GmbH » est la première agence de voyage suisse à signer cette déclaration. Le directeur général Andy Kuhn explique son engagement comme suit : « Ce que je n’aimerais pas qu’on inflige à mon animal, aucun autre animal ne devrait avoir à le subir. Les animaux de compagnie et bien sûr tous les autres animaux ont besoin de protection. Aucune circonstance culturelle, religieuse, sociale ou traditionnelle ne justifie l'exploitation ou la torture des animaux. Il est grand temps de repenser cette question et il reste encore beaucoup à faire, en Suisse aussi. »

Dès sa jeunesse, Andy Kuhn s'est engagé dans la protection des animaux, en particulier des animaux à fourrure et ceux dits de rente. Il a plus tard travaillé plusieurs années en tant que bénévole au sein du conseil d'administration, puis comme président de la « Tierschutzbund Innerschweiz », l’association Suisse pour la protection des animaux.

Selon lui, protection des animaux et tourisme ne se contredisent pas, mais au contraire se complètent. « Qu’il s’agisse du domaine social ou environnemental, ou plus particulièrement de celui de la protection des animaux, il est nécessaire que ces secteurs y soient davantage sensibilisés. L'époque où l'on ne pensait qu’à gagner de l'argent sans se soucier de ce qui se passait en coulisses est révolue. D'ailleurs, de nombreuses agences de voyage sur place ne proposent volontairement aucune activité impliquant des animaux, également pour des raisons d'image » ajoute Andy Kuhn.

Il serait également important que les principaux voyagistes suisses, offrant majoritairement des voyages forfaitaires, participent activement à la campagne. Les tour-opérateurs, spécialisés dans différents pays et disposant d'un important réseau local, ont également un rôle essentiel à jouer. Andy Kuhn est persuadé que tout un chacun peut apporter une aide à son niveau. Les touristes peuvent informer les voyagistes, les offices de tourisme et les ambassades des pays concernés depuis chez eux, ou dénoncer les manquements constatés sur place à leur agent, aux guides touristiques et offices de tourisme, sur leur lieu de voyage.

La lutte de QUATRE PATTES contre le commerce de la viande de chien et de chat

Afin de mettre durablement un terme au trafic cruel de la viande de chien et de chat en Asie du Sud-Est, QUATRE PATTES a lancé une campagne tant au niveau international que national. « Grâce à un travail de sensibilisation et d’information, à la coopération avec les autorités responsables et les associations touristiques, les gouvernements doivent être incités à introduire des lois strictes de bien-être animal interdisant la capture, l'abattage et la consommation de chiens et de chats. Cela permettra de protéger non seulement les animaux mais également les êtres humains. La pandémie actuelle de COVID-19 a révélé les risques liés au commerce d'animaux vivants. Des conditions de détention déplorables, des pratiques brutales, la présence d'animaux malades parmi les animaux sains peuvent également être observés dans le secteur du commerce de la viande de chien au Cambodge. C’est le milieu idéal pour le développement de nouveaux virus. », explique le Dr Karanvir Kukreja, vétérinaire et chef de projet de la campagne de QUATRE PATTES. En outre, QUATRE PATTES soutient les organisations et les communautés locales de protection des animaux avec des programmes humains et durables pour la gestion de la population des chiens et des chats. QUATRE PATTES est également partenaire des coalitions pour le bien-être animal DMFI (Dog Meat Free Indonesia) et l’ACPA (Asia Canine Protection Alliance), qui s’engagent contre ce commerce en Asie du Sud-Est. QUATRE PATTES a aussi lancé une pétition contre le commerce de la viande de chien et de chat, qui a déjà été signée par plus de 930’000 sympathisants dans le monde entier.

https://help.four-paws.org/fr-CH/stoppons-le-commerce-de-viande-de-chat-et-de-chien-en-asie-du-sud-est

Au sujet de QUATRE PATTES

QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. QUATRE PATTES fête cette année ses 20 ans en Suisse. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler, l'organisation plaide pour un monde où les Hommes traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins, les orangs-outans et les éléphants – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Hongrie, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans douze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce. www.quatre-pattes.ch/

----------

Photos

Copyright: voir photos.

L'utilisation des photos et vidéos est gratuite. Elles ne peuvent être utilisées que pour les rapports portant sur ce communiqué de presse. Pour ce rapport uniquement, une licence simple (non exclusive, non transférable) et incessible est accordée. Une réutilisation future des photos n'est autorisée qu'avec l'accord écrit préalable de QUATRE PATTES.

Le droit autrichien est appliqué sans ses normes de référence, le lieu de compétence juridictionnelle est Vienne.

Contact Médias :
Sylvie Jetzer
Communication Suisse
QUATRE PATTES
Enzianweg 4
8048 Zurich
044 311 85 75