Tous
Abonner
Abonner Swiss Engineering STV

13.09.2019 – 10:00

Swiss Engineering STV

Rémunération plus élevée pour les ingénieurs et les architectes à partir de 50 ans, occupant des postes de direction ou ayant suivi une formation continue

Rémunération plus élevée pour les ingénieurs et les architectes à partir de 50 ans, occupant des postes de direction ou ayant suivi une formation continue
  • Informations
  • Download

Zurich (ots)

En moyenne, les ingénieurs et architectes suisses perçoivent un salaire de base moyen de CHF 114 000.-, selon l'enquête sur les salaires de Swiss Engineering UTS. Cependant, les différences sont considérables et se retrouvent, entre autres, dans le choix du secteur, de la branche, de la taille de l'entreprise et de la position professionnelle. Une formation continue et complémentaire est un facteur absolument important. Cette année en particulier, la présence de la numérisation au travail a été mise en évidence.

La question de savoir si la numérisation rendra le travail plus exigeant ou plus simple est controversée. Une chose est claire : environ la moitié des plus de 3 000 ingénieur-e-s et architectes interrogés bénéficient de l'automatisation des processus de routine, d'autres bénéficient d'améliorations des processus et certains ont pu accroître leur connaissance du marché par des moyens numériques.

Cependant, les effets négatifs de la numérisation se font déjà sentir, plus particulièrement au niveau d'un manque de compétences numériques, de problèmes de sécurité des données, d'un besoin croissant d'investissements et d'un manque de ressources financières ou de conditions techniques préalables. La formation continue est citée comme un élément important - une évidence pour les ingénieurs qui doivent se tenir au courant des dernières technologies. "Il ressort clairement de l'enquête que les personnes interrogées aimeraient que leur employeur soutienne davantage la formation continue et renforce son soutien. Selon le SEI (Swiss Engineering Index de juin 2019), la demande de travailleurs qualifiés continue d'augmenter. Nous recommandons aux entrepreneurs d'investir dans la formation continue, en particulier dans le domaine de la numérisation", déclare Alexander Jäger, secrétaire général deSwiss Engineering UTS.

Une position de leader et une formation continue sont payantes

Avec l'augmentation de la position professionnelle, non seulement la numérisation est plus présente, mais aussi le niveau des salaires. Les salaires les plus élevés sont versés aux cadres dans l'enseignement et la recherche, la technologie médicale, l'administration publique et l'industrie énergétique. Un autre point important, qui va de pair avec le poste dans l'entreprise, est le thème de la formation continue. Une formation supplémentaire en gestion d'entreprise est également payante pour les ingénieurs. Une caractéristique marquante est l'augmentation importante des salaires des personnes ayant suivi une formation continue spécialisée. Les diplômes CAS, NDS/DAS et MAS entraînent une augmentation sensible des salaires et sont particulièrement appréciés des diplômés des hautes écoles spécialisées. Il est également intéressant de noter que le salaire moyen est le plus élevé avec un diplôme NDS/DAS, bien que le MAS puisse être classé comme un diplôme supérieur.

Rapidement vers le premier emploi

Les diplômés trouvent rapidement leur premier emploi. Le salaire de départ moyen des diplômés s'élève à CHF 83'200, la branche et le domaine d'études choisis jouant un rôle important. Les salaires les plus élevés se trouvent dans le secteur de l'énergie et chez les prestataires de services. Les architectes reçoivent un salaire de départ nettement inférieur à celui des ingénieurs. Il est également intéressant de noter que les entreprises considèrent que le master de la HES et celui de l'EPF sont de valeur égale et que la rémunération des diplômés est presque identique. Les diplômés titulaires d'un bachelor HES gagnent à peine moins que les étudiants en Master.

A propos enquête sur les salaires: L'étude sur les salaires de Swiss Engineering, réalisée régulièrement depuis 1908 et publiée chaque année, crée la transparence en matière de rémunération des ingénieurs et des architectes, tant pour les employeurs que pour les employés. Cette année, entre le 19 février et le 10 mai, 3 082 personnes ont participé à l'enquête salariale. L'enquête sur les salaires a été soutenue par les associations ETH Alumni, SIA, SKO et SVIN en la faisant parvenir à leurs membres et a été réalisée et évaluée par l'institut de recherche d'opinion DemoSCOPE.

Swiss Engineering UTS est l'association professionnelle suisse des ingénieurs et architectes avec un vaste réseau interprofessionnel, même au-delà des frontières.

Contact:

Uschi Roth
Responsable de la communication | Porte-parole auprès des médias chez
Swiss Engineering UTS | uschi.roth@swissengineering.ch