Ligue suisse contre le cancer

La première Semaine nationale du cancer de la peau du 15 au 19 mai 2006

Des dermatologues offrent leurs prestations pour un premier examen gratuit

    Berne (ots) - Du 15 au 19 mai prochain, la Suisse sera sous le signe du dépistage du cancer de la peau. La Ligue suisse contre le cancer (LSC), la Société suisse de dermatologie et vénéréologie (SSDV) et l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) lancent pour la première fois la Semaine nationale du cancer de la peau. Le dépistage des mélanomes et autres formes de cancer de la peau, ainsi que la sensibilisation de la population à l'importance d'une protection solaire adaptée sont au centre de cette initiative. Un premier examen gratuit est proposé aux personnes à risque dont la peau présente des taches cutanées suspectes. Un questionnaire d'évaluation de sa situation personnelle est diffusé à cet effet et des dermatologues offrent leurs services.

    La Suisse possède, après la Norvège, le taux de cancer de la peau le plus élevé d'Europe. Chaque année, 15'000 personnes environ sont touchées. Près de 1'600 d'entre elles développent un mélanome, la forme la plus dangereuse de cancer cutané. Le cancer de la peau est le type de cancer le plus répandu en Suisse. Le nombre de cas ne cesse de croître. Cette situation préoccupante a incité la Ligue suisse contre le cancer, la Société suisse de dermatologie et de vénéréologie ainsi que l'Office fédéral de la santé publique à lancer cette année la première Semaine nationale du cancer de la peau.

    Une initiative européenne: Euro Melanoma

    Cette année, la Suisse a intégré le réseau européen de prévention et dépistage du cancer de la peau: Euro Melanoma. Cette organisation vise non seulement à promouvoir le dépistage du mélanome ainsi que d'autres formes de cancer cutané, mais aussi à sensibiliser la population à l'importance de la protection solaire. Le lundi 15 mai est déclaré "journée européenne du dépistage" ou MelanomaMonday. Cette journée, suivie dans près de 15 pays européens, permet aux personnes répondant aux critères de risque d'avoir accès à un premier examen gratuit de leurs anomalies cutanées: taches évolutives ou grain de beauté suspect. Cette initiative se poursuivra en Suisse au cours de la Semaine nationale du cancer de la peau et sera déclinée dans chaque canton.

    Le premier examen gratuit de taches cutanées suspectes

    On estime que le nombre de personnes présentant un risque élevé de cancer de la peau oscille entre 5 à 10% de la population suisse. Les individus les plus concernés sont ceux à peau claire, présentant de nombreuses taches de pigmentation. Mais les personnes qui passent beaucoup de temps en plein air, celles qui ont été sujettes dans leur enfance à des coups de soleil répétés et sévères, ou qui ont des prédispositions familiales présentent également un risque accru de cancer cutané. Grâce à un questionnaire, chacun pourra évaluer son risque, procéder à un examen de sa peau et bénéficier de l'offre des dermatologues. A travers toute la Suisse, des spécialistes proposent un premier examen gratuit de taches cutanées suspectes - et cela de façon anonyme et sans rendez-vous ! La liste des dermatologues participants, ainsi qu'un questionnaire en ligne sont disponibles sur le site www.melanoma.ch. La ligne téléphonique gratuite - Cancer assistance: 0800 55 42 48 - informe et répond aux questions du public.

ots Originaltext: Ligue suisse contre le cancer
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Inès Binggeli
Chargée d'information prévention
E-Mail: binggeli@swisscancer.ch
Tél. +41/31/389'91'57



Plus de communiques: Ligue suisse contre le cancer

Ces informations peuvent également vous intéresser: