Tous
Abonner Schweizerischer Gemeindeverband

18.05.2019 – 06:00

Schweizerischer Gemeindeverband

L'Association des Communes Suisses promeut l'éducation politique grâce à deux livres pour petits et grands

Berne (ots)

Dans le cadre de son «Année du travail de milice», l'Association des Communes Suisses (ACS) apporte aussi sa contribution à l'encouragement de l'éducation politique. Elle a publié la brochure «Ma commune, mon chez-moi» qui permet aux enfants de se familiariser, de manière imagée et simple, avec la fonction et les tâches des communes ainsi qu'avec le système de milice. L'ouvrage «Travail de milice en Suisse» que l'ACS a soutenu comme partenaire de projet est également paru. Il fournit non seulement d'importantes informations de fond sur le mandat de milice mais aborde aussi son avenir.

L'ACS a publié aujourd'hui «Ma commune, mon chez-moi». Fort de 28 pages, le petit livre (format 10x10cm) est conçu pour des élèves de troisième année primaire. Il est censé les motiver à s'intéresser concrètement à leur commune. «Ma commune, mon chez-moi» s'adresse toutefois aussi à des lectrices et lecteurs plus âgés, car de nombreux adultes ne savent pas que les villes et les communes sont responsables de presque tous les domaines importants de la vie. La brochure renforce ainsi l'identification avec la commune en tant que lieu de vie ou de lieu d'école et de travail. Dans le meilleur des cas, elle contribuera à ce que davantage de gens s'engagent dans leur commune, éventuellement même au sein des exécutifs communaux, une approche qui s'inscrit tout à fait dans l'esprit de l'«Année du travail de milice».

Questions et petites tâches

Le petit livre montre la diversité des tâches que doit remplir une commune: de l'approvisionnement en eau ou du traitement des eaux usées et de l'élimination des déchets à l'entretien des infrastructures routières, en passant par la garde des enfants ou les soins de santé et aux personnes âgées. Une double page est consacrée aux exécutifs communaux et au système de milice. Les (petits) lecteurs et lectrices ont aussi accès à de nombreuses informations utiles, notamment sur les corps de sapeurs-pompiers, les services de secours ou l'importance des sociétés locales. Une chouette nommée «Comunix» les guide tout au long du petit ouvrage. Ce nom est une contraction du mot «comune» (commune en italien) et de «strix», en référence au genre d'oiseaux dont font partie les chouettes. Comunix fournit des explications, pose des questions aux enfants et leur confie des petites tâches. L'idée qui sous-tend la démarche: si les enfants peuvent participer de manière active, les connaissances sur la commune seront mieux assimilées.

Disponible en version imprimée et en ligne

«Ma commune, mon chez-moi» a été réalisé en allemand, français et italien avec un tirage global de 100'000 exemplaires. La publication a été rendue possible grâce au soutien de la banque Julius Bär. L'ACS enverra aux communes un certain nombre d'exemplaires, à titre de contribution à l'encouragement de l'éducation politique dans les communes et comme «cadeau» dans le cadre de l'«Année du travail de milice». Les communes et les écoles peuvent de plus commander «Ma commune, mon chez-moi» en ligne (www.tinyurl.com/livre-pour-enfants). «Ma commune, mon chez-moi» est aussi disponible en PDF sur systemedemilice.ch.

Propositions de réforme du point de vue des miliciens

Dans le cadre de son «Année du travail de milice», l'ACS a, en tant que partenaire de projet, soutenu des travaux de recherche dont les résultats sont publiés dans le livre rédigé en allemand «Milizarbeit in der Schweiz. Zahlen und Fakten zum politischen Leben in der Gemeinde» (Travail de milice en Suisse. Faits et chiffres sur la vie politique dans les communes). Markus Freitag, Pirmin Bundi et Martina Flick Witzig de l'Institut de science politique de l'Université de Berne ont, sur la base d'un sondage auprès de 1800 miliciens dans des exécutifs, des législatifs et des commissions, étudié les conditions-cadres des activités de milice dans 75 communes sélectionnées en Suisse. Les auteurs ne se bornent toutefois pas à analyser et à décrire le statu quo, ils abordent aussi l'avenir du mandat de milice. Ils testent de manière empirique les propositions de réforme discutées au niveau politique et dans la population. Dans ce but, ils ont demandé aux miliciens interrogés de donner leur avis sur les mesures débattues et présentent les fondements indispensables du futur mandat de milice. Faut-il introduire l'obligation d'accepter une charge? Les mandats doivent-ils être ouverts aux étrangères et aux étrangers? Des formations pour les néophytes sont-elles utiles? Des engagements fixes, des indemnités plus élevées ou des fusions de communes sont-ils nécessaires? Des réponses sont données à ces questions et à d'autres encore. Cinq champs d'action sont définis pour revitaliser le système de milice: «obligation», «incitation», «organisation», «information» et «éducation». L'ouvrage livre ainsi de nombreux nouveaux faits, données et recommandations, non seulement aux chercheurs mais également aux miliciens et aux communes.

Plus d'informations

Livre pour enfants: 
www.systemedemilice.ch 
Livre sur le système de milice (en allemand):
www.nzz-libro.ch/freitag-et-al.-milizarbeit-medienmitteilung 

Contact:

Andreas Müller, responsable de projet «Année du travail de milice»,
tél. 079 239 46 87