PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Tous Actualités
Suivre
Abonner CSI Christian Solidarity International

24.09.2020 – 13:42

CSI Christian Solidarity International

CSI exhorte le président nigérian à protéger les victimes d'atrocités criminelles et les défenseurs des droits de l'homme

CSI exhorte le président nigérian à protéger les victimes d'atrocités criminelles et les défenseurs des droits de l'homme
  • Informations
  • Download

BinzBinz (ots)

Le Dr John Eibner, président international de Christian Solidarity International (CSI), écrit en réponse au harcèlement d'un ancien homme d'État et d'un journaliste par les services de sécurité et au meurtre d'un chef suprême politique par des assaillants inconnus.

ZURICH - Aujourd'hui, Christian Solidarity International (CSI) a lancé un appel au président du Nigéria Muhammadu Buhari à défendre les victimes de crimes atroces ainsi que les défenseurs des droits de l'homme, à un moment où la violence contre les chrétiens augmente dans la région centrale du pays.

Dans sa lettre, le Dr John Eibner a évoqué pour le président Buhari les cas de M. Masara Kim, journaliste dans l'État fédéré de Plateau, et du Dr Obadiah Mailafia, ancien gouverneur adjoint de la Banque centrale du Nigeria et personnalité éminente dans son État natal de Kaduna.

M. Kim a été convoqué pour un interrogatoire par le Département des services d'État le 21 septembre 2020 après avoir publié un article sur les plans des chefs de milice peuls concernant de nouvelles attaques contre les communautés agricoles chrétiennes de la région. Quant à M. Mailafia, il a été convoqué à quatre reprises pour des interrogatoires et a reçu de nombreuses menaces crédibles de mort, depuis une interview radiophonique qu'il a donnée le 10 août dernier, dans laquelle il a exposé le projet politique qui sous-tend la campagne d'attaques des Peuls dans la ceinture centrale du Nigéria. Craignant pour sa vie, il a été contraint de prendre des mesures extraordinaires de sécurité pour se protéger et protéger sa famille.

Le Dr Eibner a également attiré l'attention du président nigérian sur l'assassinat et la mutilation, il y a deux jours, du chef suprême politique Da Bulus Chuwang Gyang par des assassins non identifiés. Le chef était connu pour avoir dirigé la résistance de sa communauté contre les crimes atroces dénoncés par le Dr Maliafia et M. Kim.

" Il est évident, Monsieur le Président, a écrit le Dr Eibner, que certains éléments des services de sécurité ont l'intention de réprimer les défenseurs des droits de l'homme qui disent la vérité sur la crise dans la ceinture centrale du pays et de décourager les autres de se manifester et de parler franchement. "

Le Dr Eibner a salué les libertés fondamentales contenues dans la Constitution nigériane, déclarant qu'elles sont " les meilleures garanties pour l'harmonie sociale dans un pays qui est aussi complexe que le Nigeria, multireligieux et multiethnique - une aspiration que CSI partage avec le merveilleux peuple du Nigéria, quelle que soit leur identité religieuse et ethnique ".

Dans sa lettre, le Dr Eibner fait référence à l'" avertissement de génocide " de CSI pour le Nigéria, au récent rapport Nigeria: Genocide Unfolding? publié par le groupe parlementaire britannique multipartite sur la liberté internationale de religion ou de croyance, et à l'enquête actuelle de la Cour pénale internationale sur les crimes contre l'humanité au Nigeria, y compris ceux qui pourraient avoir été commis par des acteurs étatiques et non étatiques.

Ce mois-ci, le président Buhari lui-même a révélé que le président américain Donald Trump l'avait directement accusé en avril 2018 de " tuer des chrétiens ". M. Buhari s'est défendu en qualifiant les meurtres à caractère sectaire de simple produit des disputes entre éleveurs locaux et agriculteurs.

En conclusion, le Dr Eibner a exprimé l'espoir que " la présidence nigériane utilisera son autorité pour protéger les droits fondamentaux des défenseurs des droits de l'homme et des acteurs de la société civile dans la ceinture centrale du pays, en particulier le Dr Obadiah Mailafia et M. Masara Kim ".

Plus d'informations

Christian Solidarity International (CSI) est une organisation chrétienne humanitaire internationale de défense des droits de l'homme pour la liberté de religion et la dignité humaine. Elle fournit une aide matérielle aux Nigérians touchés par la violence terroriste depuis 2013 et publie un site internet en anglais consacré au conflit nigérian : www.nigeria-report.org.

www.csi-suisse.ch/nigeria-buhari

Contact:

Joel Veldkamp | joel.veldkamp@csi-int.org