Tous Actualités
Suivre
Abonner aha! Allergiezentrum Schweiz / aha! Centre d'Allergie Suisse

11.08.2020 – 09:14

aha! Allergiezentrum Schweiz / aha! Centre d'Allergie Suisse

Communiqué de presse: La floraison de l'ambroisie commence

Communiqué de presse: La floraison de l'ambroisie commence
  • Informations
  • Download

Chères et chers représentant-e-s des médias,

La floraison de l’ambroisie commence, une plante extrêmement allergisante. Veuillez trouver ci-dessous un communiqué de presse d’aha! Centre d’Allergie Suisse sur ce début. Nous sommes à votre disposition pour toute autre question.

Sincères salutations,

Petra Kollbrunner

Communication et médias

aha! Centre d’Allergie Suisse

L’ambroisie fleurit: ses pollens sont très allergisants.

Quelques pollens suffisent pour déclencher de vives réactions allergiques. L’ambroisie à feuilles d’armoise ou ambroisie élevée — Ambrosia artemisiifolia — est considérée comme particulièrement dangereuse pour les personnes allergiques. En Suisse, cette plante qui provient de l’Amérique du Nord est surtout présente dans le Tessin et en Suisse romande. aha! Centre d’Allergie Suisse informe.

«Onze pollens d’ambroisie par mètre cube d’air suffisent déjà pour déclencher des réactions allergiques», précise Sereina de Zordo, responsable des Services spécialisés chez aha! Centre d’Allergie Suisse. Pour comparaison: il faut 50 grains de pollen de graminées. Et le pire est qu’une seule plante d’ambroisie libère des millions de ces pollens agressifs. En outre, ceux-ci sont particulièrement petits et légers, ce qui fait qu’ils peuvent ainsi franchir de très longues distances avec le vent. «En août et septembre surtout, les pollens d’ambroisie provoquent de graves troubles allergiques, pouvant aller jusqu'à une crise d'asthme», explique Sereina de Zordo. Huit pour cent de la population suisse sont sensibilisés aux pollens d’ambroisie et ce chiffre passe même à 21 % lorsque les personnes souffrent déjà d’une allergie pollinique.

L’ambroisie élevée se trouve principalement dans le canton de Genève, le canton de Vaud occidental et le Tessin. En tant que mauvaise herbe particulièrement dangereuse, cette plante doit être annoncée officiellement et combattue depuis 2006. De Zordo: «Elle n’est pas encore éradiquée, mais bien contrôlée.»

Un coléoptère apporte l'espoir

Un petit coléoptère — également introduit accidentellement depuis l’Amérique du Nord — pourrait dorénavant aider à la combattre. La chrysomèle de l’ambroisie, Ophraella communa, est évaluée en Suisse depuis 2014. Une étude du Centre for Agriculture and Bioscience International (CABI) à Delsberg a pu montrer cette année que le coléoptère agresse tellement la plante qu’elle en produit 80 % moins de pollens. Normalement, de tels intrus ne sont pas les bienvenus, car ils représentent souvent une menace pour la faune et la flore indigène. Mais ceci ne semble pas être le cas pour la chrysomèle de l’ambroisie, car elle se nourrit principalement de cette dangereuse ambroisie.

Conseils en cas de rhume des foins

- N’aérer le logement que pendant de courtes périodes

- Se laver les cheveux en soirée

- Ne pas laisser sécher le linge dehors

- Porter des lunettes de soleil à l’extérieur

- Ne pas rester longtemps à l’extérieur en cas de temps venteux et beauSurveiller la situation pollinique sur www.pollenetallergie.ch ou avec l’application «Pollen-News»

aha! Centre d’Allergie Suisse aide

Brochures gratuites «Allergie au pollen», «Guide des pollens» et «Immunothérapie allergénique»

Conseils donnés par aha!infoline: du lundi au vendredi, du 08.30–12.00 heures (Tél. 031 359 90 50)

Étude sur la chrysomèle de l’ambroisie: Biological weed control to relieve millions from Ambrosia allergies in Europe; Nature Communications, 2020

Contact: 
Petra Kollbrunner
Communication et médias
aha! Centre d’Allergie Suisse
Scheibenstrasse 20
3014 Berne
 +41 31 359 90 46 mailto:petra.kollbrunner@aha.ch
mailto:petra.kollbrunner@aha.ch
mailto:petra.kollbrunner@aha.ch