Tous
Abonner
Abonner Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

06.02.2019 – 11:00

Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Semaine nationale d'action du 11 au 17 février 2019 : Enfants de parents dépendants : Sortons du silence !

Semaine nationale d'action du 11 au 17 février 2019 :   
Enfants de parents dépendants : Sortons du silence !
  • Informations
  • Download

3 Documents

Lausanne (ots)

En Suisse, environ 100'000 enfants grandissent dans une famille où l'un des parents est dépendant à l'alcool. A ce nombre s'ajoutent les enfants dont un parent est dépendant à une autre substance. Bien souvent, ces enfants taisent leur détresse par loyauté vis-à-vis de leurs parents, alors qu'ils se sentent souvent seuls et souffrent de cette situation. Avec cette première semaine nationale d'action menée en Suisse, brisons le tabou pour venir en aide à ces enfants. Pendant cette semaine d'action coordonnée par Addiction Suisse, quelques 38 actions d'information et de sensibilisation seront organisées par différentes institutions dans 12 cantons. L'ambassadeur et l'ambassadrice de cette semaine d'action sont Jean-Marc Richard et Ellen Ringier.

Quand un parent est dépendant à l'alcool, c'est toute la famille qui en souffre : la personne concernée, mais aussi son ou sa partenaire, ainsi que ses enfants. Pour ces derniers, l'addiction est souvent synonyme de climat familial tendu, conflictuel et incertain. Jour après jour, ils sont confrontés à la peur, à la honte, à la culpabilité, à l'insécurité, et surtout à l'isolement.

« Ma maman buvait beaucoup ; elle était très absente. C'est comme si elle n'était pas là, en fait. Elle n'avait plus du tout la notion du temps : à midi elle allait nous dire d'aller nous mettre en pyjama, que c'était l'heure de dormir. » (Coralie)

Les enfants de parents dépendants risquent davantage de devenir eux-mêmes dépendants une fois adultes. En comparaison avec des enfants issus de familles sans problèmes liés à la dépendance, les enfants de parents dépendants à l'alcool ont six fois plus de risques de développer eux-mêmes une dépendance ou un trouble psychique.

« Comme j'étais l'aînée, c'est moi qui prenais le rôle de la mère, c'est moi qui devenais beaucoup plus responsable. » (Coralie)

Bien souvent, les enfants de familles dépendantes aiment leurs parents et veulent les protéger. Ces derniers veulent être de bons parents et cachent leur maladie par peur et par honte. En conséquence, ce sont aux enfants de porter le fardeau de ces situations familiales difficiles et généralement tenues secrètes tout au long de leur enfance. Leur mal-être est donc bien souvent difficile à identifier. Avec cette semaine nationale d'action, brisons le tabou et sensibilisons le public à la situation de ces enfants et à leurs besoins. Instaurons un climat qui permette aux parents, aux enfants, aux proches et aux professionnel-le-s de rompre le silence et de trouver du soutien.

Cette semaine d'action s'inscrit dans un mouvement international. Depuis plusieurs années en effet, des pays comme l'Allemagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis dédient la semaine de la Saint-Valentin à cette thématique. En Suisse, de nombreuses organisations régionales vont organiser des actions durant cette semaine. La liste de ces organisations et de leurs activités sont disponibles en annexe. Les organisateurs régionaux font volontiers part de leur expérience aux médias.

Vous trouverez également en annexe des récits de personnes qui ont grandi dans une famille dépendante. Ces personnes sont également disposées à partager leur expérience avec les médias. Le célèbre animateur Jean-Marc Richard est l'ambassadeur de la semaine d'action pour la Suisse romande ; l'éditrice Ellen Ringier est l'ambassadrice pour la Suisse allemande.

Plus d'informations sont disponibles sur le site web de la campagne : https://enfants-parents-dependants.ch/ .

   Annexes :
   - Liste des organisations et des activités régionales
   - Liste de ressources (films, brochures) et coordonnées des 
     personnes concernées, ainsi que de l'ambassadeur et 
     l'ambassadrice de la campagne
   - Informations générales complémentaires 

Addiction Suisse est un centre de compétences national dans le domaine des addictions. Elle est active dans la recherche, conçoit des projets de prévention et s'engage depuis de nombreuses années auprès des familles touchées par la dépendance. De nombreux outils en lien avec ce sujet ont été développés: sites internet pour les enfants et les parents, brochures, guides pour les professionnel-le-s. Addiction Suisse propose également des formations et des plateformes d'échange sur ce sujet.

Pour plus d'informations sur Addiction Suisse, visitez notre site internet : www.addictionsuisse.ch

Ce communiqué de presse est disponible à l'adresse : www.addictionsuisse.ch/actualites/communiques-de-presse/

Contact:

Lucile Ducarroz (français)
Cheffe de projet prévention
lducarroz@addictionsuisse.ch
021 321 29 19

Monique Portner-Helfer (allemand)
Porte-parole
mportner-helfer@addictionsuisse.ch
021 321 29 74