Ces informations peuvent également vous intéresser:

Thierry Burkart, Vice-Président du TCS, se retirera au printemps 2020

Bern (ots) - Thierry Burkart, Vice-Président du TCS, a annoncé à l'occasion de l'Assemblée des ...

Tous
Abonner Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

28.01.2019 – 09:00

Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Addiction Suisse
Cannabis CBD : connaissances limitées, prédominance des produits fumables et diversité des usagers

Addiction Suisse / Cannabis CBD : connaissances limitées, prédominance des produits fumables et diversité des usagers
  • Informations
  • Download

Un document

Lausanne (ots)

Le cannabidiol (CBD) est l'un des principes actifs du cannabis. Il a éclipsé ces dernières années le THC (tétrahydrocannabinol) qui est responsable des principaux effets psychotropes (ivresse) de la plante. Deux raisons à cela : on lui a attribué un intérêt en matière de santé et la législation suisse a permis l'émergence d'un marché de cannabis CBD. Depuis l'été 2016, on peut en acheter en magasin spécialisé, dans des supermarchés et en kiosque. Mais, que sait-on au juste des effets du CBD, quels sont les produits vendus en Suisse et que recherchent ceux qui les utilisent ? Addiction Suisse fait le point deux ans après la déferlante du « cannabis légal ».

Depuis 2011, le cannabis avec moins de 1% de THC - la substance responsable des effets psychotropes - n'est plus illégal en Suisse. En parallèle, de nouvelles variétés de cannabis contenant très peu de THC et beaucoup de CBD, une substance à qui l'on attribue notamment un effet relaxant, ont été développées en Amérique du Nord. Des producteurs suisses les ont adoptées et mises sur le marché sous l'appellation « cannabis légal ». On en trouve dans des boutiques spécialisées, des supermarchés, des kiosques et sur internet.

Addiction Suisse a été mandaté par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) pour faire le point sur le cannabis CBD en Suisse. Dans une étude en trois parties, la fondation a investigué l'état des connaissances sur les effets du CBD, la palette des produits proposés sur le marché et les caractéristiques et motivations des consommateurs.

Les effets du CBD : des espoirs mais surtout beaucoup d'inconnues Le cannabidiol s'est vu attribuer différents effets en matière de santé et de bien-être. Une brève analyse de la littérature scientifique montre toutefois que les recherches sur les effets de cette molécule sont encore limitées et souffrent parfois de problèmes méthodologiques.

Un bilan sommaire des connaissances actuelles, suggère que le CBD peut contribuer à la réduction des douleurs et de l'anxiété. La diminution des spasmes liés à la sclérose en plaque et des crises associées à différentes formes d'épilepsie, constituent les champs dans lesquels la recherche médicale avance le plus à travers des essais cliniques et la mise sur le marché de médicaments comme le sativex® (qui contient aussi du THC) et l'épidiolex®. Pour les autres effets attribués au CBD, la recherche ne fait souvent que commencer et il n'est pas encore possible de confirmer leur existence et leur utilité pour la clinique. On ne connaît à l'heure actuelle pas de dangers importants liés à l'usage du CBD, à l'exception de ceux liés à la combustion, mais il peut y avoir des interactions avec des médicaments.

L'offre de CBD : de nombreux produits mais le plus important reste la Marijuana

Les supermarchés et kiosques vendent du cannabis CBD sous forme de fleurs (Marijuana) que l'on fume généralement, mais les magasins spécialisés proposent aussi d'autres produits. L'analyse de 90 sites internet qui vendent du cannabis CBD en Suisse montre toutefois que, même pour les commerces spécialisés, les fleurs restent généralement le produit phare. Certains sites proposent aussi d'autres produits fumables (résine, joints pré-roulés, cigarettes au CBD, tabac à Shisha) et des liquides pour e-cigarettes. Les huiles - produit le plus souvent proposé après les fleurs - et les teintures contenant du CBD occupent aussi une place importante dans l'assortiment. On y trouve aussi des produits alimentaires et cosmétiques.

Les usagers: motivations diverses et beaucoup d'usagers de cannabis illégal

Des recrutements avec Facebook® et par l'intermédiaire d'IG Hanf® (association de producteurs de cannabis CBD) ont permis d'interroger plus de 1'500 personnes vivant en Suisse et ayant déjà consommé du cannabis CBD. Environ deux-tiers sont des consommateurs actuels (30 derniers jours) et près d'un tiers de ceux-ci consomme du CBD tous les jours. Une majorité des usagers actuels consomme aussi du tabac/e-cigarettes et/ou du cannabis illégal, qu'ils ont presque toujours consommé avant de s'intéresser au CBD. Environ un tiers des répondants déclare souffrir d'une maladie diagnostiquée par un médecin. Les plus fréquentes sont celles associées à des douleurs physiques (fibromyalgie, arthrite, rhumatismes, problèmes musculaires/articulaires) ainsi que la dépression.

Les usagers ont une évaluation positive des effets du CBD, particulièrement pour le sommeil, le stress et le bien-être. Les avis sont plus mitigés sur les niveaux de concentration et d'énergie. S'agissant des effets sur les maladies, des avis favorables sont donnés pour les douleurs et inflammations, ainsi que pour les symptômes associés à la dépression et l'anxiété. Ces jugements rejoignent ceux d'une enquête américaine.

L'effet de la consommation de CBD sur l'usage de cannabis illégal et de tabac/e-cigarettes est aussi jugé positivement puisqu'une majorité de répondants rapporte une réduction importante ou modérée de l'usage de ces produits.

Cinq profils-type d'usagers de CBD ont pu être identifiés : le premier - plutôt féminin et plus âgé - consomme le CBD sous forme d'huile pour raisons médicales et/ou de bien-être; le second regroupe des personnes malades, qui consomment à la fois du CBD et du cannabis illégal sous forme de fleurs, et qui ont la fréquence de consommation et les dépenses les plus élevées ; le troisième comprend des jeunes consommant du CBD en plus du cannabis illégal pour des motifs liés au bien-être (stress, sommeil) ; le quatrième, de loin le plus fréquent parmi les personnes interrogées, comprend des usagers de cannabis illégal plutôt jeunes qui modèrent/panachent cette consommation avec du CBD ; le cinquième comprend des curieux qui consomment du cannabis illégal et s'intéressent aux effets du CBD.

Un marché en baisse mais qui va sans doute rester

A l'heure où différentes informations suggèrent que le marché du CBD se réduit en Suisse, l'étude d'Addiction Suisse montre qu'il y a encore un intérêt pour cette molécule tant au niveau de la recherche médicale que des usagers. Le marché ne devrait donc pas disparaître même s'il devient plus petit et change de forme.

L'étude montre aussi que si les attentes vis-à-vis des effets du CBD sont parfois élevées, le niveau de preuve est pour l'instant souvent encore faible. Elle montre aussi que fumer du cannabis, en combinaison avec du tabac, reste la pratique usuelle de l'usage du CBD, ce qui est dommageable pour la santé. Elle indique encore que les usagers de CBD incluent des profils allant de personnes à la recherche d'une phytothérapie (soins avec des plantes) et n'ayant jamais consommé du cannabis illégal, à des personnes qui sont des consommateurs réguliers de ce dernier et qui utilisent à l'occasion du CBD. Dans l'échantillon interrogé, trois autres éléments méritent encore l'attention : la présence d'une forte proportion de personnes malades, la part importante de fumeurs de tabac (ou vapoteurs) et de cannabis illégal, et les jugements positifs sur les effets du CBD, particulièrement sur le sommeil/le stress et vis-à-vis des douleurs.

Addiction Suisse est un centre de compétences national dans le domaine des addictions. Elle est active dans la recherche, conçoit des projets de prévention et s'engage pour une politique de santé. Le but de notre ONG est de prévenir ou d'atténuer les problèmes issus de la consommation d'alcool et d'autres substances psychoactives ou liés aux jeux de hasard et à l'usage de l'internet.

Plus d'informations concernant Addiction Suisse sur notre site internet www.addictionsuisse.ch

Vous trouverez le présent communiqué de presse sur : www.addictionsuisse.ch/fr/actualites/communiques-de-presse

Suivez-nous aussi sur Twitter : https://twitter.com/AddictionSuisse

Contact:

Frank Zobel (Français, Allemand)
Directeur adjoint, Addiction Suisse
fzobel@addictionsuisse.ch
021 321 29 74 (service médias)

Tous
Abonner Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera
  • Version imprimable
  • Version PDF

Lieux dans ce communiqué

Sujets abordés dans ce communiqué

Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera