PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Alle Storys
Folgen
Keine Story von GastroSuisse mehr verpassen.

18.05.2021 – 16:29

GastroSuisse

Bien positionnée et économiquement majeure

Bien positionnée et économiquement majeure
  • Bild-Infos
  • Download

Ein Dokument

Zurich/Berne (ots)

Lors de la 130e Assemblée des délégués de GastroSuisse, l'accent a été mis sur les élections de renouvellement global. Casimir Platzer en tant que président et Massimo Suter en tant que vice-président ont été confirmés dans leurs fonctions. Maurus Ebneter et Esther Friedli ont été nouvellement élus au Conseil. Ce sont eux qui mettront le cap sur l'avenir. D'autre part, une étude de Rütter Soceco, publiée lors de l'Assemblée des délégués, montre que l'hôtellerie-restauration est une branche économique majeure.

231 délégués ont participé aujourd'hui à la 130e Assemblée des délégués de GastroSuisse - pour la première fois dans l'histoire de la Fédération sous forme de vidéoconférence. A la BernExpo, le Conseil a passé en revue les points de l'ordre du jour. La priorité était les élections de renouvellement global. Le trésorier, Walter Höhener, membre de longue date du Conseil, s'est retiré. Trois nouveaux candidats, ainsi que le membre sortant du Conseil, Moritz Rogger, se sont alors affrontés pour ce poste. Après deux tours de scrutin, Maurus Ebneter a remporté la course. "Des finances saines sont le fondement d'une fédération forte", a déclaré ce père de deux enfants immédiatement après son élection. "Je suis donc très impatient de travailler avec le Conseil et la direction", a ajouté M. Ebneter, qui est président de la Wirteverband Basel-Stadt depuis 2018 (au Conseil depuis 1998) et membre de la Conférence des présidents de GastroSuisse depuis neuf ans. Il est également propriétaire et directeur d'Avantgastro GmbH depuis 1995.

Esther Friedli, qui dirige depuis 2017 l'auberge de campagne Sonne à Ebnat-Kappel avec son partenaire Toni Brunner et son frère Andi, a été nouvellement élue au Conseil. La politologue bernoise et conseillère national UDC est notamment membre de la commission de l'économie et des redevances (CER) et du groupe parlementaire Hôtellerie-restauration. Elle remplace Annalisa Giger-Sialm de Disentis, qui n'a pas été réélue au Conseil.

Le président, Casimir Platzer ainsi que le vice-président, Massimo Suter ont été clairement confirmés dans leurs fonctions. Les cinq autres membres sortants du Conseil ont également été confirmés. Au début de la nouvelle législature de trois ans, le 1er juillet 2021, le Conseil de GastroSuisse sera donc composé comme suit:

Casimir Platzer, Kandersteg; président (sortant)

Massimo Suter, Morcote; vice-président (membre du Conseil sortant)

Maurus Ebneter, Bâle; trésorier (nouveau)

Muriel Hauser, Fribourg; membre du Conseil (sortante)

Bruno Lustenberger, Aarburg; membre du Conseil (sortant)

Gilles Meystre, Pully; membre du Conseil (sortant)

André Roduit, Saillon; membre du Conseil (sortant)

Moritz Rogger, Oberkirch; membre du Conseil (sortant)

Esther Friedli, Ebnat-Kappel, Zurich; membre du Conseil (nouvelle)

Dans son discours présidentiel, Casimir Platzer s'est réjoui que le Conseil fédéral ait enfin redonné une perspective à l'hôtellerie-restauration: "Toutefois, les 14 derniers mois ont montré que la politique et la société sous-estiment l'importance de la branche", a déclaré C. Platzer et il a ajouté: l'hôtellerie-restauration génère une valeur ajoutée brute d'environ 35 milliards de francs." Il se réfère à une étude de Rütter Soceco, commandée par GastroSuisse et dont les résultats ont été publiés pour la première fois lors de l'Assemblée des délégués d'aujourd'hui. L'étude montre également que l'hôtellerie-restauration présente l'une des intensités de travail les plus élevées. En d'autres termes: "l'hôtellerie-restauration est le moteur de l'emploi par excellence", a souligné C. Platzer.

En raison des faibles obstacles à l'entrée, la branche est également plus performante que la moyenne en termes d'intégration sur le marché du travail, révèle l'étude. "L'hôtellerie-restauration est également d'importance systémique du point de vue social et culturel, a déclaré C. Platzer. La branche offre loisir et plaisir, ce qui contribue au bien-être mental et physique". L'importance de l'hôtellerie-restauration a également été soulignée par le président de la Confédération, Monsieur Guy Parmelin dans son message vidéo aux délégués. Il a également fait preuve de compréhension à l'égard de la branche gravement secouée. Il sait que la situation est difficile pour l'hôtellerie-restauration. "Nous voulons le meilleur pour tout le monde - y compris pour votre branche ", a assuré le président de la Confédération. C. Platzer a ajouté qu'il était d'autant plus important d'autoriser enfin les espaces intérieurs des restaurants à rouvrir le 31 mai.

Annexe: Etude de Rütter Soceco - Die Bedeutung des Gastgewerbes für Wirtschaft und Arbeitsmarkt in der Schweiz (L'importance de l'hôtellerie-restauration pour l'économie et le marché du travail en Suisse). Version courte, l'étude complète en allemand peut être consultée à l'adresse www.gastrosuisse.ch/communiques-de-presse.

GastroSuisse est la fédération de l'hôtellerie et de la restauration en Suisse. L'organisation fondée en 1891 défend les intérêts de la branche depuis plus de 125 ans. GastroSuisse, avec près de 20 000 entreprises membres (dont environ 2500 hôtels) organisées en 26 associations cantonales et quatre groupements sectoriels, est la plus grande organisation patronale de la branche de l'hôtellerie-restauration.

L'hôtellerie-restauration est l'un des plus grands employeurs du pays. La branche fournit du travail à plus de 200 000 personnes et forme environ 8000 apprentis.

Contact:

Casimir Platzer, président de GastroSuisse
Téléphone 044 377 53 53, communication@gastrosuisse.ch

Weitere Storys: GastroSuisse
Weitere Storys: GastroSuisse