Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

Le migros museum für gegenwartskunst à Zurich présente du 21 novembre 2009 - 21 février 2010: Tatiana Trouvé - A Stay Between Enclosure and Space

Le migros museum für gegenwartskunst à Zurich présente du 21 novembre 2009 - 21 février 2010:

Tatiana Trouvé  - A Stay Between Enclosure and Space
Untitled (2007) Wood, metal, copper, Plexiglas, leather, mirror glass, Formica, drawings, paint, neon (260 x 480 x 480 cm Ø 650 cm) Collection Heinz Peter Hager, Bolzano Installation view: Marcel Duchamp Prize, FIAC, Paris, 2007
Zürich (ots) - On connaît de Tatiana Trouvé (née en 1968 à Cosenza, vit et travaille à Paris) ses constructions d'espace, ses interventions architectoniques et ses oeuvres sculpturales en métal et aux formes serpentines qui paraissent à la fois être en mouvement et étrangement figées - comme gelées. Tatiana Trouvé a très souvent recours dans ses oeuvres aux combinaisons de l'intérieur et de l'extérieur sur des plans matériels et psychiques, jusqu'au point où les espaces psychiques basculeraient vers l'extérieur et se transformeraient en espaces « intérieurs » matérialisés et inquiétants. Pour sa exposition individuelle en Suisse, Tatiana Trouvé réalise une structure-installation comportant des interventions architectoniques et des dessins de très grands formats. Comme le titre de l'exposition y fait d'emblée référence, Tatiana Trouvé cherche dans tous ses travaux à produire des raccords entre « l'intérieur » et « l'extérieur » et à établir des points de passage dans l'espace d'exposition où l'espace mental et l'espace physique définiraient ensemble une nouvelle réalité. Tatiana Trouvé part pour chacune de ses expositions de la spécificité architecturale du lieu et opère sur celui-ci des interventions très précises qui le perturbent, le reconstruisent et le reconfigurent, ouvrant à de nouvelles circulations. Ainsi, dans la première partie du musée, l'espace est-il rejoué à travers une installation reliant des points par un fil conducteur : un réseau de câbles en cuivre installés directement au sol et aux murs conduit à un monolithe en plexiglas disposé à la verticale. On peut y voir le « transport » et la « retransmission » d'énergies ajoutées à l'espace originel du lieu. Face à cette installation, se trouve une zone où de nombreux pendules mis en tension sont contraints à l'immobilité et pointent des directions différentes sous l'effet d'un champ magnétique invisible. Le pendule, un instrument fréquemment utilisé dans le cadre de l'exploration de champs magnétiques et qui étaye souvent la vision selon laquelle l'espace est un organisme vivant, revêt ici un caractère perturbant. L'« organisme espace » semble avoir été plongé dans un profond sommeil artificiel et apparaît, dans son achronie, à l'antithèse du battement d'un métronome qui rythmerait le temps. Tatiana Trouvé propose une formulation dans l'espace de ce que Sigmund Freud a appelé « l'inquiétante étrangeté », là où le familier devient soudainement le lieu d'un malaise. C'est dans ce contexte que s'expose le travail en deux dimensions de Tatiana Trouvé - des collages et des dessins de grand format, directement réalisés sur les murs tels qu'il sont proposés ici dans la deuxième partie de l'exposition. Les dessins donnent au premier abord l'impression qu'il s'agit d'esquisses architecturales en perspective classiques, mais, à y regarder de plus près, on s'aperçoit qu'elles échouent en permanence à définir des lignes de fuite et que leurs architectures intérieures sont biaisées. Tatiana Trouvé ne cesse de rendre visible dans son oeuvre des états « inconscients » frappés par une insécurité permanente ; ses modules de « paysages mentaux » pensent un espace vital aux confins du souvenir, de l'architecture et de la construction de la réalité. Des oeuvres de Tatiana Trouvé ont été exposées entre autres récemment au Centre Georges Pompidou, Paris (exposition individuelle, 2008), au FRAC Lorraine (exposition individuelle, 2008) et à Manifesta 7 (2008). Commissaire de l'exposition: Heike Munder VISITES COMMENTÉES : les dimanches 22 novembre, 6 et 27 décembre, 3 et 31 janvier et 7 et 21 février à 15 h, et les jeudis 26 novembre et 28 janvier à 18 h 30. JOURS FÉRIÉS : le musée sera fermé les 24 et 25 décembre. Les 26, 27 et 31 décembre ainsi que les 1er et 2 janvier, le musée sera ouvert de 11 h à 17 h. HORAIRES D'OUVERTURE : ma / me / ve 12 h - 18 h, je 12 h - 20 h, sa / di 11 h - 17 h. L'entrée au musée est gratuite le jeudi de 17 h à 20 h. www.migrosmuseum.ch * * * * * * Le migros museum für gegenwartskunst est une institution du Pour-cent culturel Migros. Le Pour-cent culturel Migros est un engagement volontaire de Migros dans le domaine de la culture, de la société, de la formation, des loisirs et de l'économie. www.pour-cent-culturel.ch Contact: Barbara Salm, responsable de communication, Direction des Affaires culturelles et sociales, Fédération des coopératives Migros, Zurich; 044 277 20 79, barbara.salm@mgb.ch Des visuels peuvent être demandés à l'adresse suivante : presse@migrosmuseum.ch

Plus de communiques: Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

Ces informations peuvent également vous intéresser: