Alpen-Initiative

Trois quarts de bouchons en moins sans poids lourds

Altdorf (ots) - Si les poids lourds sont interdits de circulation dans le tunnel routier du Gothard, les bouchons diminueront considérablement. C'est ce que montre une étude du bureau d'ingénieurs Metron.

Les poids lourds au Gothard représentent environ 16% du trafic. Un camion est beaucoup plus long qu'une voiture et a besoin d'une plus grande distance de sécurité. Par conséquent, un bouchon est d'autant plus long que les poids lourds sont nombreux. Une interdiction des camions dans le tunnel routier du Gothard ne peut donc qu'influer positivement sur la situation en matière de bouchons.

Selon une étude réalisée par Metron sur mandat de l'Initiative des Alpes, la durée totale des bouchons sur la rampe nord diminuerait des trois quarts avec une interdiction de circuler pour les poids lourds. La longueur totale de tous les bouchons serait réduite dans la même proportion. La durée moyenne des bouchons restants serait ramenée de 8 à 4,3 heures, et leur longueur moyenne de 5,4 à 3,1 kilomètres. Le changement serait particulièrement marqué en ce qui concerne les longs bouchons: des bouchons de plus de 7 kilomètres de longueur ne se formeraient plus que rarement, tant sur la rampe nord que sur la rampe sud. «Le délestage de l'A2 au Gothard obtenu par le transport des poids lourds sur une chaussée roulante dans le tunnel ferroviaire de base peut être qualifié de considérable quant à ses effets sur la situation en matière de bouchons», déclare Peter Marti, du bureau Metron.

D'après un sondage représentatif mené en 2010 par l'Institut Link, 79% de la population suisse - et même 90% de la population tessinoise - serait favorable à une interdiction des poids lourds dans le tunnel routier du Gothard si une solution de substitution était mise en place. Une telle solution sera à disposition dès 2017 avec la mise en service du tunnel de base de la NLFA. La Confédération envisage de créer dans celui-ci une chaussée roulante pour le transport des camions durant les travaux d'assainissement du tunnel routier. La diminution des bouchons est pour l'Initiative des Alpes une raison supplémentaire de maintenir cette chaussée roulante au-delà de la période de réfection. De plus, la sécurité sur tout le tronçon Erstfeld-Biasca de l'A2 s'en trouverait nettement améliorée.

Kontakt:

Alf Arnold, directeur de l'Initiative des Alpes, 079 711 5713
Fabio Pedrina, président de l'Initiative des Alpes, 079 249 2942



Plus de communiques: Alpen-Initiative

Ces informations peuvent également vous intéresser: