VSG / ASIG

Atteindre les nouveaux objectifs CO2 grâce au gaz naturel

    Zurich (ots) - «Les nouveaux objectifs ambitieux que la Suisse s'est fixés en matière de CO2 - une réduction des émissions indigènes de 20% d'ici à 2020 - ne peuvent être atteints que grâce à un recours accru au gaz naturel. Car cette énergie est disponible immédiatement, en quantité suffisante et son approvisionnement constamment garanti». Tels sont les mots du président de l'association faîtière de l'économie gazière suisse, l'ancien conseiller national zougois Hajo Leutenegger, à l'occasion de l'assemblée générale de l'Association Suisse de l'Industrie Gazière (ASIG) à Berne. En 2009, près de 35 milliards de kilowattheures (kWh) de gaz naturel ont été consommés en Suisse. Il aurait fallu plus de 147'000 transports de camions-citernes pour livrer la même quantité d'énergie sous forme de mazout. De plus, l'environnement aurait pâti de 2,5 millions de tonnes supplémentaires de CO2, ainsi que de particules fines et d'autres polluants.

    Un kilowattheure de gaz naturel au lieu de l'équivalent de mazout ou d'essence réduit les émissions de CO2 d'environ 25%. Un recours accru au gaz naturel comme énergie de chauffage et comme carburant permettrait d'abaisser de façon marquante les émissions de CO2. De plus, les distributeurs injectent dans leur réseau toujours plus de biogaz indigène neutre en CO2 obtenu à partir de déchets biogènes, ce qui améliore encore le bilan environnemental.

    Des températures plus chaudes freinent les ventes

    En 2009, la consommation de gaz naturel en Suisse s'est élevée à 34,817 milliards de kilowattheures. Le recul de 4% par rapport à 2008 (36,276 milliards de kWh) est dû avant tout à des températures plus clémentes. Le nombre des degrés-jours de chauffage (3'182) s'est tassé de 5% par rapport à l'année précédente. La situation économique a pesé sur les ventes dans le secteur industriel. Le gaz naturel a néanmoins consolidé et développé sa présence sur le marché énergétique suisse grâce à des extensions de réseau, au raccordement de 13 nouvelles communes et à l'acquisition de nouveaux clients.

    Un réseau de plus en plus dense

    Plusieurs distributeurs locaux ont étendu leur réseau et raccordé de nouvelles zones, le total des extensions représentant environ 300km. Aujourd'hui, plus de deux tiers de la population suisse vit dans des communes alimentées en gaz naturel. Le système de transport, d'une longueur totale de plus de 18'000km, est enterré, ce qui permet d'assurer l'approvisionnement sûr et constant de la clientèle suisse qui utilise le gaz naturel pour produire de l'énergie thermique ou de la chaleur industrielle, cela sans peser sur l'environnement ni aggraver les problèmes liés aux transports terrestres.

    Importations surtout d'Europe occidentale

    Le gaz naturel importé en Suisse en 2009 est venu à raison d'environ deux tiers de pays de l'UE et de Norvège. Un tiers des importations proviennent de régions plus éloignées, comme la Russie et l'Afrique du Nord. La Suisse s'appuie sur différents contrats - la plupart à long terme - conclus avec de grands fournisseurs à la fiabilité éprouvée en Allemagne, aux Pays-Bas, en France et en Italie. Ces fournisseurs disposent en outre de grands stockages souterrains. Il n'y a aucun contrat passé avec des fournisseurs russes. Enfin, Swissgas, principale société d'importation en Suisse, associée à des partenaires allemands et autrichiens, a des participations directes dans l'industrie extractive norvégienne.

    Presque 9'000 voitures à gaz naturel

    Les ventes de gaz naturel-biogaz carburant ont continué d'augmenter en 2009, gagnant 28% par rapport à 2008. Elles correspondent à presque 19 millions de litres d'essence. La part du biogaz a été de 19%. Le nombre des véhicules propulsés au gaz naturel circulant sur les routes de Suisse a augmenté de 1'500, pour s'inscrire à presque 9'000 unités. Le réseau à leur disposition pour faire le plein compte aujourd'hui 120 stations de remplissage.

    MM. David Thiel (IWB Basel) et Jörg Ryser (Energie Wasser Bern) ont été élus au conseil d'administration de l'Association Suisse de l'Industrie Gazière.

    Remarques:

    34,817 milliards de kilowattheures (kWh) correspondent à 34'817 gigawattheures (GWh), soit env. 3,5 milliards de m3 de gaz naturel. 1 kWh de gaz naturel correspond à 0,1009 litre de mazout EL, camions-citernes d'une contenance de 24'000 litres. Véhicules à gaz naturel en Suisse: 8'653 (6'468 voitures de tourisme, 1'952 fourgonnettes ou minibus, 166 bus, 57 camions).Les chiffres des ventes de gaz naturel sont basés sur les relevés de l'Association Suisse de l'Industrie Gazière (ASIG).

ots Originaltext: VSG / ASIG
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Olivier Matile, porte-parole pour la Suisse romande
Tél.:    +41/21/310'06'34
E-Mail: matile@gaz-naturel.ch

Daniel Bächtold, porte-parole de l'ASIG
Tél.:    +41/44/288'32'62
E-Mail: baechtold@erdgas.ch



Plus de communiques: VSG / ASIG

Ces informations peuvent également vous intéresser: