Office fédéral des réfugiés

Kosovo: admission provisoire pour les minorités ethniques

    Berne (ots) - Les personnes appartenant aux diverses minorités ethniques du Kosovo pourront rester provisoirement en Suisse. Cette mesure, qui concerne quelque 2'500 personnes, a été prise par l'Office fédéral des réfugiés (ODR). En seront toutefois exclues celles qui ont commis des délits ainsi que celles qui peuvent retourner dans une région sans courir aucun risque. Les demandes seront examinées au cas par cas.

    La grande majorité des personnes déplacées, qui avaient trouvé protection en Suisse lors de la crise du Kosovo, sont désormais rentrées dans leur pays d'origine. Il n'en va pas de même pour les membres des minorités ethniques, dont le rapatriement au Kosovo s'annonce toujours problématique. A la mi-août 2000, l'ODR avait décidé de reporter à fin mai 2001 le délai de départ imparti à cette catégorie de personnes.

    Or, aujourd'hui encore, les minorités du Kosovo (Serbes, Roms serbophones, Ashkalis ou Roms albanophones, Slaves musulmans, Goranis et Torbes) demeurent exposées aux persécutions perpétrées par des tiers. La situation ne s'est légèrement améliorée que dans certaines régions de la province.

    Le risque d'un danger réel ne pouvant être écarté, l'ODR a donc décidé d'accorder, en principe, l'admission provisoire aux personnes appartenant à ces minorités. Les demandes feront toutefois l'objet d'un examen individuel. Ne bénéficieront pas de cette admission les personnes ayant commis des délits ainsi que celles qui peuvent rentrer sans danger dans une zone sûre.

    La situation des minorités du Kosovo sera réexaminée en automne prochain. Si elle devait s'améliorer sensiblement dans ce délai, l'admission provisoire serait alors levée. Dans l'immédiat, la Confédération poursuit son aide à la reconstruction du Kosovo, en tenant compte, en particulier, des besoins des minorités défavorisées.

ots Originaltext: Office fédéral des réfugiés
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Service d'information de l'ODR:
Peter Gysling, 031 / 325 93 50
Dominique Boillat, 031 / 325 98 80



Plus de communiques: Office fédéral des réfugiés

Ces informations peuvent également vous intéresser: