Fraport AG

Remise en forme de Fraport

Francfort (D) (ots) - L'objectif de Fraport : la durabilité - Dialogue sur la réduction des dépenses Lors d'une conférence de presse tenue en novembre dernier, au cours de laquelle ont été annoncés les résultats financiers de Fraport AG (FSE : FRA) pour le troisième trimestre 2004, le conseil d'administration de la société expliquait déjà la nécessité de réductions plus importantes des dépenses. Et maintenant Fraport lance le programme de "Remise en forme de Fraport", dans le cadre duquel seront réalisés des efforts à grande échelle de plus ample réduction des dépenses. L'objectif visé est de conserver à la société sa compétitivité. En effet, 2004 a été pour Fraport une année record. Et, en s'appuyant sur une approche décontractée, mais en même temps ciblée, Fraport souhaite se mettre au plus tôt, en accord avec ses employés et son comité d'entreprise dans les meilleures conditions possible afin de soutenir les pressions accrues du marché. L'enjeu consiste à maintenir la capacité de rendement et à assurer la sécurité de l'emploi à long terme, et même d'embaucher davantage au sein du groupe Fraport. Au cours de la seule année 2005, le groupe envisage de créer au moins 700 nouveaux emplois. Les réductions des dépenses sont incontournables pour conserver à la société sa compétitivité et sa capacité à investir. Dans la perspective de pressions accrues dues aux augmentations des dépenses, la direction de Fraport n'est pas en mesure de proposer une alternative. Le programme qui vient d'être lancé vise à modifier les heures de travail, les bases de calcul des salaires ainsi qu'un certain nombre d'avantages sociaux financés par l'entreprise. Il apparaît donc que c'est le dialogue interne approfondi avec les représentants des employés et des ouvriers qui sera le mieux à même de déterminer précisément quelles économies doivent être réalisées. Lors d'une conférence qui a eu lieu aujourd'hui, en présence de la direction, le Dr. Wilhelm Bender, président du conseil d'administration de Fraport, le Dr. Stefan Schulte, directeur financier et Herbert Mai, directeur des relations avec le personnel et membre du conseil d'administration se sont clairement exprimés, y compris vis-à-vis du comité d'entreprise : le processus entamé comporte deux paramètres clefs - qui ne font pas automatiquement partie des programmes de réduction des dépenses. "Notre but est de continuer à éviter, dans l'avenir, les suppressions d'emploi fonctionnelles", explique M. Bender qui ajoute : "... Et nous avons l'intention de procéder aux compressions nécessaires des dépenses de personnel de sorte que chaque employé reçoive toujours la même paie en valeur absolue à la fin du mois". La conférence de direction d'aujourd'hui doit être suivie par environ 30 discussions organisées avec les employés jusqu'à début mars. Ces réunions seront l'occasion de débattre des façons possibles de réaliser les compressions inévitables des dépenses de personnel, et également de trouver des idées permettant de réduire davantage dans l'avenir les frais de matériaux et d'augmenter les profits. Les employés participeront activement à cette recherche visant à rendre plus compétitive, et durable à long terme la structuration des dépenses. À l'occasion de l'événement organisé pour le lancement de l'opération "Remise en forme" de Fraport, le conseil d'administration de la compagnie aérienne a insisté sur le fait que celle-ci allait être confrontée à des enjeux considérables. Une ligne d'action rigoureuse s'impose donc, si l'aéroport de Francfort veut conserver sa place de noyau central du transport aérien continental en Europe. "Il nous est presque impossible de faire augmenter les prix du marché. D'ailleurs, nous sommes même contraints d'accepter la réduction de certaines dépenses", explique M. Bender. Nous devons opérer d'énormes investissements dans les terminaux actuels de passagers. Et puis, les dépenses de sécurité ne cessent d'augmenter régulièrement. Ceci exerce un impact négatif sur la rentabilité de la société. En même temps, les dépenses de personnel représentent environ les deux tiers du total des dépenses de Fraport. Fraport AG Frankfurt Services aéroportuaires mondiaux Robert A. Payne B.A.A.- Directeur international, Presse Bureau de la presse (Dept. UKM-PS) Corporate Communications (UKM) 60547 Frankfurt am Main Tél. +49-69-690-78547 Fax +49-69-690-60548; E-mail:r.payne@fraport.de Internet: www.fraport.de

Ces informations peuvent également vous intéresser: