Bundesamt für Statistik

BFS: Elèves du degré secondaire II: scénarios 2003-2012

(ots) - Elèves du degré secondaire II: scénarios 2003-2012 Hausse des effectifs à l’entrée du degré secondaire II jusqu’en 2008 L’Office fédéral de la statistique (OFS) présente deux scénarios pour l’évolution future des effectifs du degré secondaire II (début de la formation post-obligatoire). Sous l’impulsion du développement du nombre d’élèves en dernière année de scolarité obligatoire (+6% entre 2002 et 2006, puis -8% jusqu’en 2012), celui de 1re année du degré secondaire II devrait augmenter jusqu’en 2008, puis aborder une phase de recul. En fonction du scénario considéré, la hausse entre 2002 et 2008 pourrait atteindre entre 5% et 11% pour la formation professionnelle, entre 4% et 8% pour les écoles de culture générale et environ 8% pour les écoles préparant à la maturité gymnasiale. Après 2008, le nombre total d’entrants dans le secondaire II devrait fléchir (de -4% à -5% jusqu’en 2012), entraînant à son tour un recul de l’ensemble des effectifs du degré secondaire II dès 2009 ou 2010. Faisant suite aux prévisions pour l’enseignement obligatoire, l’OFS présente une analyse détaillée de l’évolution passée des effectifs d’élèves du degré secondaire II et deux scénarios pour la prochaine décennie. Ces travaux concernent la formation professionnelle, les écoles préparant à la maturité gymnasiale, les écoles de culture générale (actuellement écoles du degré diplôme) et les formations transitoires (10e année du degré secondaire I, formations générales brèves, préapprentissage). Ils seront actualisés chaque année. Evolution future des effectifs à l’entrée du degré secondaire II selon deux scénarios En 2002, les classes de 1re année des quatre filières considérées totalisaient 115'000 élèves: 76'000 en formation professionnelle, 19'500 dans les écoles préparant à la maturité gymnasiale, 4500 dans les écoles du degré diplôme et 15'000 dans les formations transitoires. Le développement de ces effectifs durant la prochaine décennie sera conditionné avant tout par l'évolution démographique. Sous son impulsion, on peut s’attendre d’ici 2008 à une hausse générale de l’ordre de 6% à 9% du nombre d’entrées au degré secondaire II. Devrait commencer alors une étape de contraction des effectifs de 1re année, de -4% à -5% entre 2008 et 2012. Cette évolution se traduirait par une progression de 5% à 9% du nombre total d’élèves du secondaire II jusqu’en 2008, un retournement de tendance se faisant sentir dès 2009 ou 2010. Outre l'évolution démographique, d’autres facteurs devraient fortement influencer l’évolution future du nombre d’élèves au début du degré secondaire II. Deux d’entre eux sont particulièrement importants: la situation économique, qui dans certaines filières a joué depuis 1990 un rôle de même ordre que le facteur démographique, ainsi que les nombreuses réformes entreprises récemment, souvent liées à la nouvelle loi sur la formation professionnelle entrée en vigueur au début de 2004. Les incertitudes entourant ces facteurs ont poussé l’OFS à développer deux scénarios relatifs aux impacts de la situation économique et des réformes entreprises: l’un «pessimiste» appelé «relations conservées» et l’autre «optimiste» appelé «déséquilibres corrigés» (voir encadré). Selon le scénario «relations conservées», les effectifs de 1re année de formation professionnelle pourraient se situer en 2003 et 2004 à un niveau inférieur de 2% à 3% (74'000 élèves) à celui de 2002. Ils s’élèveraient ensuite rapidement pour atteindre 80'000 élèves en 2008, sous la double impulsion de la croissance démographique et de la reprise conjoncturelle. Du fait du recul du nombre de jeunes d’âge concerné, ils devraient ensuite baisser de l’ordre de 4% jusqu’en 2012 dans l’hypothèse d’un contexte économique stable. D’après le scénario «déséquilibres corrigés», l’impact progressif des réformes entreprises pourrait permettre à ces mêmes effectifs de se maintenir en 2003 au niveau de 2002 (76'000 élèves), puis d’augmenter fortement pour parvenir à 85'000 élèves en 2008. Comme dans le premier scénario, on assisterait ensuite à une baisse du nombre d’élèves de 1re année (environ -6% entre 2008 et 2012). L’évolution des effectifs de 1re année des écoles préparant à la maturité gymnasiale devrait ces prochaines années être uniquement conditionnée par les facteurs démographiques. Ainsi, ils devraient s’élever à 21'000 élèves en 2008 (+8% par rapport à 2002), puis reculer vers 20'000 élèves d’ici 2012, indépendamment du scénario considéré. Selon le scénario «relations conservées», les facteurs économiques pourraient entraîner une hausse des effectifs de 1re année des écoles de culture générale à 5200 élèves dès 2004 (contre 4700 en 2002), niveau qui se maintiendrait les années suivantes. Après 2008, on assisterait à une faible baisse liée au facteur démographique (- 4%). Le scénario «déséquilibres corrigés» prévoit pour sa part une progression plus modérée et plus lente d’ici 2008, puis une baisse semblable. Etant donné les mutations qu’ont subi les formations transitoires, les prévisions les concernant sont plus délicates à établir. Selon le scénario «relations conservées», leurs effectifs pourraient s’élever à 16'000 élèves en 2008 (+6% depuis 2002), puis diminuer vers 15'000 élèves en 2012 (-4%). Quant au scénario «déséquilibres corrigés», il prévoit des effectifs légèrement inférieurs. Au vu des incertitudes statistiques et surtout des nombreux facteurs affectant l’évolution du nombre d’élèves de ces formations, les résultats des deux scénarios présentés par l’OFS doivent être avant tout considérés comme définissant un intervalle à l’intérieur duquel les effectifs du degré secondaire II devraient évoluer ces prochaines années. OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse Renseignements: Laurent Gaillard, OFS, Section Hautes écoles, tél.: 032 713 66 35 Nouvelles parutions: Actualités OFS, 15 Education et science, Elèves du degré secondaire II: Scénarios 2003-2012, Neuchâtel, mai 2004, n° de commande: 634- 0300 OFS, Monitorage de l’éducation en Suisse, Elèves du degré secondaire II: Evolutions et perspectives, Neuchâtel, août 2004, n° de commande: 611-0300 Service de presse OFS, tél.: 032 713 60 13; Fax: 032 713 63 46 Commandes de publications: tél.: 032 713 60 60, fax: 032 713 60 61, e-mail: order@bfs.admin.ch Vous trouverez d’autres informations sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch/ Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous: http://www.news-stat.admin.ch Vous trouverez des informations supplémentaires sur le projet à l’adresse http://www.education-stat.admin.ch/

Ces informations peuvent également vous intéresser: