Service de communication de l'EPER

Sécheresse en Ethiopie: l'EPER apporte une aide d'urgence de 100'000 francs

Lausanne (ots) - Les populations du Sud et de l'Est de l'Ethiopie souffrent de la faim et du manque d'eau. En 2005, les pluies ont été inexistantes. L'EPER, l'oeuvre d'entraide des Eglises protestantes suisses, apporte une aide d'urgence pour un montant de 100'000 francs. Les plaines du Sud et Est de l'Ethiopie ont enregistré une saison des pluies catastrophique en 2005. Comme dans d'autres pays d'Afrique de l'Est, cette sécheresse entraîne un grave manque de nourriture. Dans cette région, ce sont surtout les éleveurs traditionnels qui se partagent les maigres ressources. Mais des conflits récurrents accentuent encore la raréfaction des produits de première nécessité, notamment l'eau. Menacés par la sécheresse qui sévit également au Kenya, des milliers d'éleveurs prennent le chemin de la région d'Oromyia en Ethiopie. La population locale, les Borenas, est dépassée par cet afflux et les puits s'assèchent très vite. Le bétail meurt en masse. Par son action l'EPER (Entraide Protestante Suisse) tente d'enrayer cette famine. Active depuis de nombreuses années dans cette région, elle appuie des mesures destinées à trouver une solution pacifique aux conflits. Elle appuie également la population locale dans ses efforts de récolte d'eau durant les faibles pluies et d'amélioration de la santé des cheptels. En Ethiopie, les activités de l'EPER se concentrent sur le développement de projets en zone rurale. La connaissance du terrain et les compétences de ses partenariats locaux, en particulier l'organisation locale OSHO (Oromo Self Help Organisation), permettent une intervention rapide et efficace. Un projet d'un montant de 100'000 francs, destiné à améliorer la gestion de l'eau, est en préparation dans la région d'Oromo. Ce sont d'abord les enfants et les femmes qui souffrent de cette situation. Avec l'assèchement des puits, les femmes doivent marcher des kilomètres à pied sous un soleil brûlant pour trouver la précieuse denrée. Dans les écoles, l'eau est rationnée et quelques-unes sont même contraintes à la fermeture en raison de la sécheresse. L'ONU et le gouvernement éthiopien prennent en charge l'aide alimentaire. Dons: CP - 10-1390-5, mention "Sécheresse en Ethiopie" L'EPER est partenaire de la Chaîne du Bonheur. Informations ou contact avec notre responsable de programmes Felix Gnehm, actuellement sur le terrain. ots Originaltext: EPER Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Marianne Tellenbach responsable de la communication EPER Tél. +41/(0)21/613'40'80 Mobile +41/(0)79/541'66'70

Ces informations peuvent également vous intéresser: