Bundesamt für Verkehr BAV

Approbation des plans de la nouvelle gare de Viège

Berne (ots) - L’Office fédéral des transports (OFT) a approuvé les plans relatifs au réaménagement de la gare de Viège. Ces travaux permettront de faire de Viège un nœud complet d’ici à la mise en exploitation du tunnel de base du Loetschberg en 2007. Pour réaliser ce nœud complet, il est nécessaire de réaménager la gare dans une large mesure. Le projet commun des CFF, du Matterhorn Gotthard Bahn (MGB), de la commune de Viège et des services de cars postaux prévoit notamment la construction d’une 4e voie CFF, la modification de l’infrastructure ferroviaire MGB, la construction du bâtiment d’accueil et d’un terminal de bus ainsi que l’agrandissement du parking de la gare. En tout, les projets de construction dans le secteur de la gare de Viège nécessitent des investissements de 125 millions de francs. Il faut démanteler le bâtiment de gare existant ainsi que le buffet de la gare et d’autres bâtiments. Mesures anti-bruit séparées Au cours de la mise à l’enquête publique des projets d’aménagement de la gare, du nouveau poste d'enclenchement et des mesures anti- bruit à Viège-Est, 150 oppositions ont été formulées, dont 130 ont la même teneur en ce qui concerne l’assainissement phonique. Le dialogue qui a été ouvert par la suite entre l’OFT et le Conseil d'Etat valaisan a permis de trouver un accord avec l’objectif d’améliorer nettement les mesures anti-bruit dans le Haut-Valais et de poursuivre sans délai la procédure concernant le réaménagement de la gare de Viège. Le projet d’assainissement phonique est traité au cours d’une procédure séparée. Les projets anti-bruit prévus entre Viège et Brigue ont été remaniés et étendus ; ils seront bientôt mis à l’enquête. Ils devront être réalisés avant la mise en exploitation de la ligne de base du Loetschberg. La 3e voie entre St. German et Viège et le nouveau poste d’enclenchement de Viège, projets que l’OFT a approuvés respectivement en février et en mai, sont déjà en cours de réalisation. Marche à suivre L’autorisation de construire sera envoyée à toutes les parties qui ont fait opposition. Le délai de recours de 30 jours commence à courir le jour qui suit la réception de la décision. Les oppositions pourront être déposées auprès de la Commission des recours Infrastructure et environnement (CORE/IEN). Si aucun recours n’est formulé, l’autorisation de construire entrera en vigueur à la fin septembre 2004 et les travaux pourront être lancés. Berne, le 24. août 2004 OFFICE FEDERAL DES TRANSPORTS Renseignements: Office fédéral des transports, Politique et communication, tél. 031 322 36 43

Ces informations peuvent également vous intéresser: