Eidg. Finanz Departement (EFD)

EFD: Participation de la Suisse aux institutions de Bretton Woods: bilan positif

      Berne (ots) - 19 mai 2004 (DFF) A l'occasion du 10e anniversaire de
l'adhésion de la Suisse aux Institutions de Bretton Woods (IBW), la
Commission de gestion du Conseil des Etats (CdG-E) a établi un bilan
de ces années de participation. Dans sa prise de position à ce
sujet, le Conseil fédéral se déclare satisfait des conclusions de la
CdG-E, selon lesquelles la Suisse jouit d'une très bonne réputation
au sein du Fonds monétaire international (FMI) et à la Banque
mondiale. Le rapport de la CdG-E confirme que l'appartenance aux IBW
aide la Suisse à défendre ses intérêts sur le plan international.

    Pays à l'économie ouverte et axée sur l'exportation, la Suisse entretient des liens étroits avec l'étranger et dépend, de ce fait, d'un système financier et monétaire international stable. C'est pourquoi l'appartenance au FMI et à la Banque mondiale constitue pour la Suisse un instrument clé dans le cadre de la défense des intérêts nationaux sur le plan international. Au sein du FMI, la Suisse participe à l'élaboration des mesures centrales visant à favoriser la stabilité du système financier international, tandis qu'à la Banque mondiale, elle collabore à la mise en place de stratégies visant à lutter contre la pauvreté dans le monde et à promouvoir la croissance. Durant plus de dix années passées au sein des IBW, la Suisse s'est forgée une excellente réputation, grâce notamment à ses prises de position claires et cohérentes.

Organisation efficace

    Le Conseil fédéral constate avec satisfaction que la CdG-E juge foncièrement bonne et efficace la collaboration entre les différents services de l'administration chargés des dossiers concernant les IBW. En effet, les dossiers du FMI étant différents de ceux de la Banque mondiale, les responsabilités en la matière sont réparties entre plusieurs services de l'administration. Cette organisation décentralisée et bien coordonnée a fait preuve d'efficacité et de souplesse dans un contexte international en constante mutation. L'élaboration d'avis reposant sur un large consensus constitue la condition préalable à une prise de position suisse équilibrée et indépendante.

Amélioration de l'information

    Les sources d'information dont disposent actuellement la Confédération et la Banque nationale suisse offrent une vue détaillée des activités de la Suisse au sein du FMI et de la Banque mondiale. Le Conseil fédéral partage toutefois l'avis de la CdG-E, selon lequel il n'est pas toujours facile pour le public, en raison de la répartition des tâches au sein de l'administration, de se faire une idée générale de la participation de la Suisse aux IBW. Une amélioration de l'information devra donc permettre à l'avenir de rendre plus facilement accessibles les données relatives aux principales activités de notre pays au sein du FMI et de la Banque mondiale.

    Renseignements pour journalistes:

Friederike Pohlenz, section "FMI et financements internationaux", tél:. 031 322 64 63

    Le rapport de la CdG-E et la réponse du Conseil fédéral peuvent être consultés sur Internet aux adresses:

http://www.parlament.ch/ed-pa-gpk-s-brettonwoods-d.pdf et

http://www.dff.admin.ch/f/dok/medien/medienmitteilungen/2004/05/iwf.p df

Département fédéral des finances DFF Communication CH-3003 Berne http://www.dff.admin.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: