AMAG Automobil- und Motoren AG

Walter Haefner, fondateur de la société AMAG: Un pionnier de l'économie fête son centenaire

Walter Haefner - pionnier de l'économie suisse - fête ses 100 ans. Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch. L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/AMAG Automobil- und Motoren AG".

Un document

    Schinznach-Bad (ots) -

    - Indication: Du matériel iconographique sera diffusé sur
        Keystone par Photopress et peut être téléchargé comme ce
        communiqué de presse complet en format pdf sous:
        http://www.presseportal.ch/fr/pm/100001252 -

    Lundi prochain, Walter Haefner, fondateur et propriétaire du groupe AMAG, fête son centième anniversaire et peut se féliciter d'une vie et d'une carrière exceptionnelles. L'entrepreneur à la réussite inégalée en Suisse est resté modeste malgré l'empreinte indélébile qu'il a laissée sur son temps.

    Né le 13 septembre 1910, au sein de la  famille nombreuse d'un missionnaire, rien ne destinait Walter Haefner à devenir un pionnier industriel dont l'excellence s'étendrait au-delà de nos frontières. En Suisse, son nom est indissociablement lié à celui de la société automobile AMAG qu'il a créée en 1945 et dont il est toujours l'unique propriétaire.

    Son don des affaires s'est révélé précocement. Sa maturité commerciale en poche, Monsieur Haefner entre en 1929 dans le secteur pétrolier, tout d'abord en qualité de directeur des ventes chez Shell. Ensuite, il dirige la société Motul à Wädenswil qui, sous sa houlette, devient un concurrent de poids des grandes marques.

    Très vite, ce jeune homme ambitieux attire l'attention de General Motors à Bienne: il devient, à 30 ans à peine, responsable de la région Nord-Est de la Suisse. C'est le début de longues années de fidélité à l'automobile.

    Monsieur Haefner quitte General Motors à la déclaration de la guerre, en 1939. Prévoyant un avenir difficile pour  l'industrie automobile, il investit ses économies dans une licence pour appareils à gazogène au charbon de bois, qu'il fait fabriquer sur commande, à son propre compte, dans les ateliers de l'AMAG de cette époque, sise à la Kreuzstrasse à Zurich. Les groupes mécaniques sont vendus sur le marché sous le nom d'Autark, par une organisation autonome de plus de 30 garages. Au coeur des hostilités, Walter Haefner réussit à exporter ces appareils en Hongrie, en Tchécoslovaquie et au Portugal. Une licence de production est conclue en Argentine.

    Fondation de la nouvelle société AMAG Automobil- und Motoren AG

    En 1944, AMAG, dirigée par l'ancien propriétaire, fait faillite et Monsieur Haefner la reprend, tout d'abord à titre fiduciaire. Le 3 janvier 1945, il fonde la «nouvelle AMAG Automobil-und Motoren AG». En début mai de cette année-là, les cloches annonçant la paix se sont à peine tues que Monsieur Haefner importe les premières Jeeps. Le 13 août, il signe le contrat d'importation pour les automobiles anglaises Standard et engage des relations avec Chrysler en Amérique. En 1946, les premières Standard arrivent en Suisse et leur nombre s'élève à 1000 en avril 1947. Monsieur Haefner, devenu entre temps importateur des marques Chrysler, Dodge et Plymouth, inaugure le site Montage Suisse à Schinznach-Bad, un atelier de montage automobile.

    Walter Haefner réalise son coup de maître alors que sa position d'entrepreneur est déjà confirmée: en avril 1948, il réussit à conclure un contrat avec Volkswagen. En mai, les 50 premières VW Coccinelles sont livrées en Suisse, au total 1380 avant la fin de l'année - le début d'une célèbre épopée en Suisse. Très rapidement, la Volkswagen conquiert les Helvètes - d'ailleurs, les marques du constructeur Volkswagen AG sont toujours leurs favorites.

    Monsieur Haefner développe des prestations de services modernes, met au point un réseau de concessionnaires efficace et emprunte des voies jusqu'ici inconnues en terme de publicité. Le succès est éclatant et, de nos jours encore, AMAG est le plus grand entrepreneur automobile de notre pays avec les marques Volkswagen, Skoda, Audi, SEAT, VW Véhicules utilitaires et Porsche.

    Extrême perspicacité entrepreneuriale

    Walter Haefner a également fondé de nombreuses entreprises plus ou moins affines avec le secteur automobile. Il s'agit, entre autres, de Novelectric, Novelair, Mobag, Aufina, Automation Center, pour n'en nommer que quelques-unes. Au début des années 70, il s'engage dans la branche informatique de plus en plus prédominante aux Etats-Unis. A ce jour, sa société holding, la Careal Holding à Zurich, incluant également AMAG, est actionnaire à plus de 20% du plus grand fournisseur de logiciels au monde, la CA Technologies Inc., Islandia, NY.

    En privé, Monsieur Hafner qui, malgré son énorme succès, est toujours resté dans l'ombre, est un mécène de la peinture et de la musique. Le collectionneur passionné a fait don d'oeuvres majeures de peintres tels que Monet, Degas, Van Gogh, Chagall au Musée d'Art Moderne de Zurich en 1995, année anniversaire d'AMAG. Monsieur Haefner a remercié ainsi la ville et le canton de l'avoir soutenu pendant sa jeunesse et de lui avoir permis, malgré ses origines modestes, d'entrer au lycée commercial.

    Il consacre également ses loisirs aux chevaux et à l'équitation. Pendant de nombreuses années, il est activement présent - avec vif succès - sur les hippodromes. En Irlande, il reçoit le titre de Docteur honoris causa pour sa contribution à un important secteur économique, l'élevage de purs-sangs. Depuis 1962, d'élégants chevaux de course, élevés dans son haras Moyglare Stud Farm, brillent sur les champs de courses hippiques en Europe et aux Etats-Unis.

    Un grand mécène et donateur

    Son engagement de longue date en faveur des jeunes et des personnes âgées, de l'art et de la recherche est beaucoup moins connu. Au début des années cinquante, il organise des excursions pour les personnes âgées, sous la devise «les jeunes pour les moins jeunes»: la file, comptant parfois jusqu'à 400 véhicules de clients AMAG, promène des résidents de maisons de retraite et de milieux hospitaliers sur les routes printanières. Dans les années 60, il crée la fondation Alberto Giacometti, fait une nouvelle donation pour le fonds d'acquisition du Musée d'Art Moderne; appartient au comité directeur de la société zurichoise d'art et sponsorise l'Opéra et l'Orchestre de chambre de Zurich. Sa confiance dans les jeunes talents s'exprime également dans le soutien qu'il apporte à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich. Ses subventions financent les chercheurs, professeurs et étudiants de cette prestigieuse école.Depuis de nombreuses années, il parraine également le «Smile Train», une organisation internationale qui opère gratuitement les enfants des pays en voie de développement souffrant de bec de lièvre ou de fente palatine. L'organisation compte 500'000 opérations à son actif.

    L'engagement social de Walter Haefner est varié et impressionnant. La fondation de même nom, qu'il a créée, soutient annuellement diverses associations d'intérêt public.

    En 2005, Walter Haefner a confié la direction de la Careal Holding, dont fait partie AMAG, à son fils Martin Haefner. Quant à son haras Moyglare Stud Farm, c'est à l'heure actuelle sa fille Eva-Maria Bucher-Haefner qui le dirige.

    Un trait de caractère qui le rendait et le rend unique aux yeux de ses collaborateurs et de son environnement: Walter Haefner est toujours resté modeste et n'a jamais éprouvé le besoin de se placer sous les feux de la rampe.

    Légende:

    WH-1.jpg: Walter Haefner - pionnier de l'économie suisse - fête ses 100 ans

    WH-2.jpg: Dans les années 50, Walter Haefner (à gauche) était membre du Conseil de surveillance de Volkswagen AG; ici lors d'une réunion avec Monsieur Nordhoff, Directeur général de Volkswagen AG (à droite)

    WH-3.jpg: Messieurs F.A. Porsche, Ferry Porsche et Walter Haefner (de g.à d.) se rencontrent à l'occasion du 50ème anniversaire de la signature du contrat d'importation Porsche

    WH-4.jpg: Walter Haefner possède plusieurs cordes à son arc: une carrière prestigieuse d'entrepreneur et une d'éleveur de chevaux et de jockey.

    Remarque: Les photos numériques sont disponibles dans notre banque de données Presse: www.amagpress.ch

    Utilisateur:pressegast_09

    Mot de passe:presse_8649

ots Originaltext: AMAG Automobil- und Motoren AG
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
AMAG Automobil- und Motoren AG
Dino Graf
Directeur Group Communication
Tél.      +41/56/463'93'42
E-Mail: presse@amag.ch



Plus de communiques: AMAG Automobil- und Motoren AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: