MeteoSchweiz

MeteoSchweiz: Lancement du premier satellite Meteosat de Seconde Génération (MSG-1)

      Zurich (ots) - C'est dans la nuit du 27 au 28 août que sera lancé
un nouveau satellite météorologique placé au sommet d'une fusée
Ariane-5. Positionné à 36 000 km au-dessus de la Terre, cet engin
spatial enverra des images plus fréquentes et de meilleure qualité
que ses prédécesseurs. Ce premier satellite Meteosat de Seconde
Génération (MSG -1) s'envolera de la base de Kourou en Guyane
française.

    Depuis un quart de siècle, pas moins de 7 satellites du type Meteosat ont observé les évolutions du temps au-dessus de l'Europe et de l'Afrique.Géostationnaires, ces satellites semblent immobiles à l'observateur terrestre. Les téléspectateurs ont tous vu les animations satellitaires destinées aux prévisions météorologiques.

    Les satellites de la deuxième génération fourniront vingt fois plus de données que les précédents. Fréquence augmentée, meilleure résolution et davantage de canaux (rayonnement visible et infrarouge), telles sont les raisons qui expliquent un accroissement pareil du volume d'informations. Répondant aux voeux des météorologues et des climatologues, les nouveaux satellites bénéficiront d'une technologie européenne de pointe donnant accès à une large gamme de données qui, à leur tour, permettront d'affiner les prévisions et de mieux cerner les phénomènes climatiques.

    A terme, il est prévu d'exploiter encore deux autres satellites (MSG- 2/3), selon les besoins qui se manifesteront, afin d'assurer une couverture sans faille au-delà de l'an 2012.

    L'Office fédéral de météorologie et de climatologie (MétéoSuisse) espère qu'après les essais intensifs qui auront lieu ces prochains mois, le satellite MSG-1 contribuera, une fois entré en phase d'exploitation en automne 2003, à une meilleure compréhension des changements de temps rapides observés dans la région des Alpes et cela grâce à la précision et à la fréquence des nouvelles images satellitaires qui viennent compléter les mesures effectuées au sol. Le projet MSG est le fruit d'une collaboration de 18 services météorologiques européens regroupés au sein de l'Organisation européenne pour l'exploitation de satellites météorologiques EUMETSAT. C'est l'Agence Spatiale Européenne ESA qui a dirigé et cofinancé la mise au point du prototype et du premier modèle. La Suisse participe au projet à deux titres : d'une part, MétéoSuisse est membre actif d'EUMETSAT et d'autre part, le Bureau des affaires spatiales du Groupement de la science et de la recherche de la Confédération est représenté auprès de l'ESA. La contribution versée par notre pays à ces organismes est de l'ordre de 3% sur un total de 2 milliards de francs. L'industrie helvétique a apporté son précieux concours en fournissant sa technologie satellitaire et des produits électroniques.

Adresses www : EUMETSAT http://www.eumetsat.de/en/index.html?area=left4b.html&body=/en/area4/msg/news/launch.html&a=416&b=2&c=416&d=410&e=0 ESA http://www.esa.int/export/esaSA/GGGGEHCM8EC_earth_0.html

Pour toute information : HansPeter Roesli, Satellite Meteorology Counsellor, MétéoSuisse, 091 756 23 19, hanspeter.roesli@meteoswiss.ch

environ 2600 caractères



Plus de communiques: MeteoSchweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: