Bundesamt für Energie

Transport de déchets radioactifs de Lucens au dépôt intermédiaire

    Berne (ots) - L’Office fédéral de l’énergie a donné l’autorisation nécessaire pour le transport de six conteneurs de déchets radioactifs de l’ancienne centrale nucléaire expérimentale de Lucens (VD) au dépôt intermédiaire de Würenlingen (AG). Sous la conduite de la Société nationale d’encouragement de la technique atomique industrielle (SNA), qui exploitait le réacteur, les transports s’effectueront entre le 17 et le 29 septembre.

    La première centrale nucléaire de Suisse avait été mise en chantier en été 1962, à l’ouest de Lucens. Cette installation souterraine à caractère expérimental a fourni de l’électricité au réseau public pour la première fois le 29 janvier 1968. Son réacteur à tubes de pression, modéré à l’eau lourde et refroidi au CO2, était alimenté à l’uranium naturel. Une année plus tard, le 21 janvier 1969, un élément combustible surchauffé était détruit. Des gaz inertes radioactifs se sont alors échappés dans la caverne. Le réacteur a été arrêté définitivement; il n’y a pas eu de fuites radioactives dans l’environnement.

    Les travaux de démontage ont duré jusqu’à la fin de 1972. Les cavernes ont été partiellement comblées par du béton en 1992 et la majeure partie de la parcelle a été déclassée, perdant son statut de centrale nucléaire, en avril 1995. Acquéreur par la suite de cette partie de l’installation, le canton de Vaud l’utilise notamment comme dépôt de trouvailles archéologiques. Au sens juridique, la parcelle restante où sont déposés les six conteneurs de déchets radioactifs reste une installation nucléaire. Son déclassement sera possible dès que les conteneurs auront été transportés au dépôt intermédiaire.

Berne, le 15 septembre 2003

Office fédéral de l’énergie

Renseignements: Beat Wieland, chef de la section Energie nucléaire, OFEN, tél. 031 322 56 47



Plus de communiques: Bundesamt für Energie

Ces informations peuvent également vous intéresser: