Bundesamt für Statistik

Nuitées d'hôtel en Suisse en juillet 2003

(ots) - Nuitées d'hôtel en Suisse en juillet 2003 Premiers résultats provisoires Selon les premières estimations de l’Office fédéral de la statistique (OFS), l’hôtellerie suisse a enregistré 3,46 millions de nuitées en juillet 2003, soit 141 000 unités ou 3,9 % de moins qu’un an auparavant. Ce résultat est inférieur de 6,6% à la moyenne des dix dernières années. La canicule de juillet ne dope pas les résultats de l’hôtellerie suisse Les hôtels suisses ont enregistré 3,46 millions de nuitées pour le mois reporté, ce qui représente un recul de 3,9% (-141 000 unités) par rapport à l’année précédente à la même époque. Les conditions météorologiques exceptionnelles du mois de juillet n’auront ainsi pas suffi pour inverser la tendance à la baisse de la fréquentation dans les hôtels suisses. Les effets de la canicule auront certainement été plus significatifs pour le tourisme journalier qui n’est pas mesuré par les chiffres publiés. Ce sont toujours les clients en provenance de l’étranger qui boudent les établissements hôteliers helvétiques. En juillet 2003, ils ont effet acheté 1,92 million de nuitées, soit 141 000 unités de moins que l’année précédente (-6,8%). Avec un volume de 1,53 million de nuitées enregistrées, la demande indigène s’est pour sa part maintenue à son niveau de juillet 2002. Evolutions contrastées pour la clientèle en provenance d’Europe … Les clients européens, qui ont été à l’origine du 70% de la demande étrangère, ont généré un volume de 1,34 million de nuitées, soit 2,9% de moins qu’en juillet 2002 (-40 300 nuitées). La baisse de fréquentation constatée est avant tout due à la diminution des hôtes allemands (-52 100/-9,5%) et britanniques (-7000/-3,4%). La destination suisse a par contre particulièrement eu la cote auprès des touristes italiens: en juillet, les nuitées des hôtes en provenance de ce pays ont augmenté de 17% (+15 300) par rapport à l’année précédente. La demande s’est également relativement bien maintenue chez les touristes hollandais (+2000/+1,8%), belges (+1900/+1,9%) et, dans une moindre mesure, chez les clients français (+600/+0,5%). … tandis que les marchés d’outre-mer marquent toujours le pas Les premiers résultats de l’hôtellerie suisse en juillet 2003 ne laissent pas percevoir de reprise de la demande en provenance des pays d’Outre-Mer. La diminution des risques d’épidémie du SARS et la fin de la guerre d’Irak n’ont ainsi pas encore réussi à redynamiser ces marchés. Les hôtels suisses ont enregistré 579 000 nuitées d’hôtes en provenance de pays extra-européens, soit 15% de moins que l’année précédente à la même période (-100 800 nuitées). La baisse a été particulièrement forte chez les hôtes du Japon qui ont acheté 44 000 nuitées de moins qu’en juillet 2002 (-27%). Tous les autres principaux marchés extra-européens de l’hôtellerie suisse ont été en recul, notamment les Etats du Golfe (-30 500/-39%) et les Etats-Unis (-13 900/-6,7%). Janvier – juillet 2003: recul persistant de la clientèle étrangère Selon L’OFS, l’hôtellerie suisse a enregistré 18,76 millions de nuitées de janvier à juillet 2003 (-618 000/-3,2%). Si la demande étrangère a baissé de 6,4% (-702 000 nuitées) pour s’établir à 10,29 millions de nuitées, le tourisme intérieur a légèrement progressé de 1% (+84 200) pour atteindre un volume de 8,48 millions de nuitées. Les auberges de jeunesse suisses (AJS) ont totalisé 503 439 nuitées de janvier à juillet 2003, soit 4,2% de moins qu’un an auparavant. Cette baisse est due à la diminution des visiteurs indigènes (-2,3%) et à celle des hôtes en provenance de l’étranger (-7%). OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service d'information Renseignement: Ursula Jaberg ou Aline Bassin, Section du tourisme Tél.: 031/323 68 17 ou 323 65 00 Les communiqués de presse de l'OFS sont accessibles sur Internet à l'adresse http://www.statistique.admin.ch. Des aperçus détaillés (par régions et pour d'autres pays) peuvent être obtenus dans les 10 jours. Les rapports mensuels de l'OFS sur le tourisme en Suisse sont disponibles deux mois après la fin du mois qui fait l'objet du rapport. 28.8.03

Ces informations peuvent également vous intéresser: