Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Les Epiceries Caritas ont augmenté leurs ventes de 54 pour cent

Lucerne (ots) - Les onze Epiceries Caritas en Suisse ont augmenté leur chiffre d'affaires de 54 pour cent durant le premier semestre 2004. De plus en plus de personnes semblent être dépendantes des magasins d'alimentation où les prix sont bien meilleur marché. Les Epiceries Caritas permettent aux personnes pauvres d'avoir un peu plus de marge sur leur budget. Les onze Epiceries Caritas en Suisse ont augmenté leurs ventes de 54 pour cent durant ces six premiers mois par rapport à la même période de l'année passée. Jusqu'ici, elles ont généré un chiffre d'affaires sur les produits alimentaires de 1,3 millions de francs. L'Epicerie de Lausanne a presque doublé son chiffre d'affaires en vendant de la marchandise pour 200 000 francs. Bâle, Berne, Lucerne et Winterthour ont pu augmenter leurs ventes de près de 50 pour cent et les magasins récemment ouverts à Weinfelden et Soleure ont aussi réalisé des chiffres réjouissants. Weinfelden a triplé son chiffre d'affaires depuis son ouverture en mai 2003 et Soleure, l'a même sextuplé en une année. Ces résultats prouvent l'énorme besoin en denrées alimentaires et produits ménagers bon marché. Le nombre de personnes qui vivent sur ou sous le seuil de pauvreté a constamment augmenté ces dernières années. Souvent, ce sont des familles avec plusieurs enfants, des familles monoparentales, des chômeurs ou des working poor (salariés dont le revenu ne couvre pas le minimum vital). Ces personnes reçoivent des services sociaux de leur commune ou de leur Caritas Régionale une carte de légitimation qui leur permet de faire les courses dans les Epiceries Caritas. Un assortiment varié et constant Les Epiceries Caritas vendent des produits alimentaires et ménagers entre 30 et 50 pour cent meilleur marché que les grandes surfaces. Ces produits proviennent de surplus de production, de séries défectueuses, de fausses livraisons ou de liquidations. Tous les articles sont d'une qualité irréprochable car les Epiceries Caritas sont elles aussi soumises à la loi sur les denrées alimentaires. Afin de proposer un assortiment varié et constant, Caritas a conclu des contrats fixes avec plusieurs fournisseurs. Cela permet à Caritas de garantir un vaste choix dans les rayons aux clients et aux fournisseurs de se défaire de la marchandise d'une manière judicieuse au lieu de devoir la détruire. Les Epiceries Caritas se trouvent à Bâle, Berne, Lucerne, Olten, Soleure, St-Gall, Weinfelden, Winterthour, Clarens, Lausanne et Genève. De nouveaux magasins sont prévus. 100'000 yogourts En juin dernier, 100 000 yogourts ont été livrés à la centrale d'acquisition des Epiceries Caritas à Littau (LU). Ils ont été redistribués aux onze magasins et vendu à 20 centimes pièce. En tout, la centrale d'acquisition a livré 750 000 kilos de marchandises aux Epiceries ces six derniers mois. La centrale d'acquisition réalise des achats pour les onze Epiceries et garantit un déroulement professionnel. Des spécialistes s'occupent de la logistique exacte et de toutes les livraisons. Heureuse de pouvoir faire ses achats à l'Epicerie Caritas Barbara F. (nom changé), 37, revient en Suisse après un séjour de plus de dix ans aux USA où elle a travaillé dans un institut financier comme conseillère dans le domaine du crédit. Elle occupait une place de cadre. Elle est revenue en Suisse parce qu'elle ne voulait pas que son fils (3) aille à l'école aux Etats-Unis. Barabra F. pensait qu'avec sa longue expérience et les diverses formations dans le management qu'elle a faites, elle retrouverait rapidement un emploi. Elle a pourtant vite réalisé que ce n'était pas aussi facile qu'elle le croyait. Les banques suisses ne veulent pas reconnaître ses expériences et ses formations aux USA. Elle, qui avait jusqu'ici toujours su se débrouiller pour elle et son fils, qui était habituée à beaucoup travailler, s'est retrouvée pour la première fois désoeuvrée et dépendante de l'assistance sociale. "Un sentiment désagréable", dit-elle. Bien qu'elle ait déjà écrit des centaines d'offres d'emploi, elle n'a toujours pas trouvé de poste de travail. Barbara F. doit joindre les deux bouts avec un budget de 2850 francs par mois pour elle et son fils. Rien que le loyer engloutit déjà 1250 francs et les assurances sociales grèvent le reste. Il ne reste plus grand chose pour la nourriture et les besoins de son fils. Elle est donc très heureuse de pouvoir économiser un peu en faisant ses courses à l'Epicerie Caritas où elle trouve la nourriture et des articles ménagers et d'hygiène. Son budget en est un peu soulagé et elle peut faire de temps à autre un petit plaisir à son enfant. Internet: www.caritas-markt.ch ots Originaltext: Caritas Suisse Internet: www.newsaktuell.ch/f Contact: Caritas Suisse Lucerne Elisabet Fry Mobile: +41/79/701'39'64

Plus de communiques: Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: