Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

EVD: EVD: La Suisse voit pour la BERD un rôle accru dans les pays en transition les plus pauvres

Berne (ots) - Le conseiller fédéral Joseph Deiss, gouverneur suisse auprès de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), participera les 22 et 23 mai 2005 à la 14e assemblée annuelle de la BERD à Belgrade (Serbie et Monténégro). Les ministres y discuteront de la réorientation stratégique de la banque après l'adhésion à l'UE de huit des pays où elle est active. Ils tireront également un bilan de l'initiative lancée l'année passée en faveur des pays en transition les plus pauvres. Le conseiller fédéral Deiss mènera des entretiens bilatéraux avec des représentants du gouvernement de Serbie et Monténégro et visitera sur place deux projets de la coopération au développement suisse. L'assemblée annuelle de la BERD sera placée cette année sous le signe de la réorientation stratégique de la banque. Le fait que huit pays d’intervention de la BERD sont entrés dans l'Union européenne et que trois autres ont entamé la même démarche la contraint à repenser son rôle. Cette étape confirme que le soutien de la banque dans ces pays n'est plus nécessaire que dans des secteurs et des régions déterminés. Parallèlement, la BERD entend renforcer son engagement dans les pays les plus pauvres parmi les Etats de la CEI (Communauté des Etats Indépendants). Pour ce faire, elle souhaite collaborer de manière plus intense avec des pays donateurs comme la Suisse. Le conseiller fédéral Deiss salue les succès de la banque et le fait qu’elle a rempli dans une large mesure son mandat dans les pays les plus avancés. Il invite la banque à soutenir d'autant plus activement les pays les moins développés et les plus pauvres dans leurs réformes politiques et économiques. Les événements en Géorgie, en Ukraine, au Kirghizistan ainsi que, récemment, en Ouzbékistan montrent que la banque doit continuer à jouer un rôle important dans ces pays afin de stimuler le processus de transition et d'aider à améliorer le niveau de vie de la population. Le lieu de la réunion a une signification particulière pour la Suisse, puisqu’elle représente la Serbie et Monténégro au sein de son groupe de vote auprès de la BERD et des institutions de Bretton Woods. Depuis 1991, la Suisse finance un programme de coopération largement soutenu visant à stimuler le secteur privé et à développer les infrastructures, les réformes institutionnelles et la formation professionnelle. La Suisse coopère entre autres avec la BERD, qui est le principal investisseur dans le pays. Le conseiller fédéral Deiss rencontrera à Belgrade le Premier ministre serbe Vojislav Kostunica et le vice-Premier ministre Miroljub Labus. Ensemble, ils examineront la nécessité de réformes économiques et juridiques en vue de l'instauration d'un climat favorable aux investissements et au développement des relations économiques bilatérales avec la Suisse. Par ailleurs, le conseiller fédéral Deiss visitera deux projets de coopération suisses dans les domaines de l'électricité et de la formation professionnelle. Renseignements: Christophe Hans, porte-parole du DFE, tél. : 079 705 14 57 Antonia Schaeli, Institutions multilatérales de financement, seco, tél. : 031 323 06 83

Ces informations peuvent également vous intéresser: