DEZA

Plate-forme des technologies de l'information et de la communication pour le développement Lieu d'échange des expériences et du savoir

Berne (ots) - Berne, le 18 septembre 2003 Comment mettre les technologies de l’information et de la communication (TIC) au service de la lutte contre la pauvreté et de la promotion du développement? Voilà la question à laquelle se propose de répondre la «Plate-forme des technologies de l’information et de la communication pour le développement». Organisée en parallèle au Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI), cette manifestation comprenant une exposition et toute une série de conférences, se tiendra du 9 au 13 décembre dans l’enceinte de Palexpo à Genève. Elle sera mise sur pied par la Direction du développement et de la coopération (DDC) en collaboration avec le Partenariat mondial pour le savoir (GKP) et sera ouverte au grand public. Placée sous la devise «Connecting people for a better life» (relier le monde pour améliorer les conditions de vie), la Plate-forme constituera la plus grande manifestation au monde à se consacrer exclusivement à l’utilisation des TIC dans la coopération au développement. Pour y prendre part, des représentantes et des représentants du monde entier et de tous les secteurs de la société – gouvernements, organisations nationales et internationales, institutions de l’ONU, économie privée et milieux scientifiques – feront le voyage de Genève. Deux cents exposants de plus de cinquante pays présenteront sur 16 000 m2 des solutions et des projets novateurs, fournissant ainsi un aperçu des innombrables possibilités d’application des TIC dans la coopération au développement. En parallèle, la Plate-forme comprendra une série de conférences, quarante débats, des séminaires et des ateliers qui examineront de différents points de vue les tendances, les perspectives et les stratégies des activités visant à mettre les TIC au service du développement. «Cette plate-forme vise plusieurs objectifs», a déclaré Walter Fust, Directeur de la DDC. «Elle doit tout d’abord permettre à la dimension du développement d’occuper toute la place qu’elle mérite au Sommet mondial sur la société de l’information. En prenant l’exemple de solutions pratiques et efficaces, elle entend par ailleurs amener tous les acteurs à mieux prendre conscience de tout le potentiel que recèlent les technologies de l’information et de la communication pour réduire la pauvreté et pour promouvoir le développement. Mais elle veut aussi servir de lieu pour échanger des expériences et du savoir et doit, avant toute chose, donner les impulsions nécessaires à de nouvelles actions et à de nouveaux partenariats. Ce n’est qu’ainsi qu’elle déploiera ses effets bien au- delà du Sommet.» En organisant cette plate-forme, la Suisse, en sa qualité de pays hôte du Sommet mondial, proposera à la communauté internationale réunie à Genève une manifestation supplémentaire présentant les récents progrès et des solutions novatrices. Un véritable village La Plate-forme des technologies de l’information et de la communication pour le développement occupera la halle 4 de Palexpo et se trouvera ainsi à proximité immédiate du Sommet mondial. A la différence de celui-ci, elle sera toutefois ouverte au grand public. L’exposition aura la structure d’un village, avec sa place du marché au centre vers laquelle convergeront cinq rues dédiées chacune à un sujet précis. Dans l’«Equitable Access Street» (rue de l’Accès équitable), on découvrira principalement des exposants qui offrent différents types d’accès à l’information et aux technologies de l’information. L’«Human Capacity Street» (rue des Capacités humaines) sera consacrée à l’acquisition de savoir-faire en matière de TIC et à l’utilisation des TIC dans le domaine de la formation. La «Communications for Development Street» (rue des Communications au service du développement) traitera du rôle des technologies de la communication et des médias dans les sociétés pauvres et sujettes aux crises. Les deux autres rues exploreront les thèmes suivants: «Local Knowledge and Content » (connaissances et contenus locaux) et «Policy and Implementation» (politique et mise en œuvre). «Nous voulons présenter ce thème dans toute sa richesse et sous toutes ses facettes», a déclaré Gerolf Weigel, responsable de la Plate-forme à la DDC. Il s’agit avant tout de démontrer que l’accès aux technologies de l’information et de la communication – radio, télévision, ordinateur, Internet, téléphone – n’a pas automatiquement des effets positifs. «La création d’un réseau à l’échelle mondiale constitue l’un des plus grands progrès sociaux du XXIe siècle. On peut certes mettre ce réseau au service de la coopération au développement, mais à condition de créer un contexte politique et social propice», a expliqué Gerolf Weigel. C’est pourquoi les projets TIC mettent tant l’accent sur l’intégration dans le contexte local. Hôtes d’honneur, conférences, débats, ateliers… Quatre pays hôtes d’honneur confèreront un attrait supplémentaire à la Plate-forme. Il s’agit de la Bolivie, de la Finlande, du Mali et de la Malaisie. Bien que confrontés à des problèmes très différents, ces pays ont un point commun: tous ont développé des stratégies TIC visionnaires et sont en train de les mettre en œuvre. La Plate-forme leur fournira l’occasion de présenter les efforts entrepris et les progrès réalisés, d’évoquer les expériences accumulées et de parler des facteurs qui conditionnent le succès ou l’échec de toute e- stratégie. Les grands thèmes de l’exposition seront approfondis lors des conférences et des débats. Voici quelques-uns des nombreux sujets qui seront abordés: «Les médias et leur rôle dans la reconstruction de la société après un conflit armé», «Les logiciels à code source libre: le pour et le contre du point de vue du développement», «La lutte contre la pauvreté grâce à la communication». Le programme comprend par ailleurs des ateliers axés sur la pratique, au cours desquels des spécialistes de divers pays échangeront et transmettront leurs expériences. Enfin, diverses organisations et entreprises présenteront des nouveautés mondiales à l’occasion de la Plate-forme. Informations complémentaires (destinées aux médias): Daniele Waldburger tél. +41 79 248 7267, fax +41 1 291 1262, e-mail: dw@waldburger- consulting.ch Sites Internet: www.ict-4d.org – www.wsis-online.net/ict4d – www.ddc.admin.ch – www.gkp.org

Ces informations peuvent également vous intéresser: