Bundesamt für Energie

Consommation d'électricité en 2002

    Berne (ots) - La consommation d'électricité en Suisse a augmenté de 0,5 % en 2002 (année précédente + 2,6 %). La croissance atone n'a pas empêché ce nouveau record. En revanche, la production des centrales indigènes a reculé de 7,4 % par rapport à 2001 pour atteindre 65,0 milliards de kilowattheures (kWh), soit tout de même le quatrième meilleur résultat à ce jour. L'excédent d'exportations est tombé à 4,5 (10,4) milliards de kWh.

    La consommation d'électricité (consommation finale) s'est élevée en 2002 à 54,0 milliards de kWh, ce qui représente un nouveau record. La hausse a été de 0,3 milliard de kWh, ou 0,5 %, par rapport à l'année précédente. Alors qu'au cours des neuf premiers mois, la consommation finale augmentait par rapport à la période correspondante de 2001 (de +0,4 à +1,1 %), elle a fléchi de 0,1 % au dernier trimestre.

    La croissance démographique est le principal facteur explicatif de la consommation accrue d'électricité. En 2002, selon les résultats provisoires de l'Office fédéral de la statistique (OFS), la population résidente a augmenté de pratiquement 90 000 individus ou 1,2 (0,7) %. Selon les chiffres publiés par le Secrétariat d'Etat à l'économie (seco), l'activité économique (produit intérieur brut; PIB) n'a progressé que de 0,1 (0,9) %. Par ailleurs, le nombre de degrés-jours de chauffage a diminué de 3,7 % par rapport à 2001, freinant la hausse de la consommation de courant.

Production: record pour le nucléaire, résultat hydraulique moyen

    La production d'électricité des centrales suisses a diminué de 7,4 % en 2002, passant à 65,0 milliards de kWh. Il s'agit du quatrième meilleur résultat sur le plan de la production intérieure, après le record absolu de 2001.

    Les centrales hydrauliques, qui ont connu des conditions d'exploitation moyennes, ont produit 13,6 % d'électricité de moins que l'année précédente. La production des installations à accumulation a reculé de 22,9 %, et celle des centrales au fil de l'eau de 0,7 % seulement.

    Grâce à la disponibilité élevée des cinq centrales nucléaires suisses - utilisées à 91,7 % de leur capacité - un nouveau record a été établi dans ce secteur, à 25,7 (25,3) milliards de kWh. La centrale de Leibstadt a battu son record de production de l'année précédente grâce à l'accroissement de sa puissance et celle de Mühleberg a également enregistré son meilleur résultat.

    Globalement, l'apport à la production d'électricité a été de 56,2 % pour les centrales hydroélectriques, de 39,5% pour les centrales nucléaires et de 4,3 % pour les centrales thermiques conventionnelles et les autres installations.

Fléchissement de l'excédent des exportations

    En 2002, la production nationale a excédé les besoins (consommation nationale) pendant neuf mois. Le surplus d'énergie a été exporté. Au premier trimestre, il a fallu importer 2,0 milliards de kWh pour rétablir l'équilibre entre l'offre et la demande. En revanche, on a enregistré un excédent d'exportations de 6,5 kWh aux trois autres trimestres. Avec des importations de 47,1 milliards et des exportations de 51,6 milliards, le résultat est un excédent d'exportations de 4,5 (10,4) milliards de kWh.

    Au deuxième semestre 2002, le volume des importations et celui des exportations a été sensiblement inférieur aux valeurs de l'année précédente. La hausse enregistrée au second semestre 2001 s'explique avant tout par les changements techniques effectués dans le réseau interconnecté européen.

SuisseEnergie a encore du grain à moudre

    L'un des objectifs du programme SuisseEnergie consiste à maintenir l'augmentation de la consommation d'électricité sur la période 2000-2010 en deçà de la barre des 5 %. Or depuis 2000, elle a augmenté de 3,2 %. Il faudra donc intensifier les efforts en vue d'une utilisation rationnelle de l'énergie. D'où l'importance en particulier de l'étiquetteEnergie et des dispositions d'admission des appareils électroménagers, des conventions passées avec l'Agence de l'énergie pour l'économie et des législations et programmes d'encouragement cantonaux dans le domaine de l'énergie.

Berne, le 16 avril 2003

Office fédéral de l'énergie (OFEN)

Renseignements sur la statistique de l'électricité: Gerold Truniger, section Statistique et perspectives, OFEN, tél. 031 / 322 56 09, e-mail: gerold.truniger@bfe.admin.ch

Renseignements sur SuisseEnergie: Hans-Luzius Schmid, directeur suppléant de l'OFEN, directeur du programme SuisseEnergie, tél. 031 / 322 56 02, e-mail: hansluzius.schmid@bfe.admin.ch



Plus de communiques: Bundesamt für Energie

Ces informations peuvent également vous intéresser: