Tous Actualités
Suivre
Abonner ZERMATT BERGBAHNEN AG

28.05.2020 – 10:10

ZERMATT BERGBAHNEN AG

La vision de la traversée des Alpes prend forme

La vision de la traversée des Alpes prend forme
  • Informations
  • Download

Un document

La vision de la traversée des Alpes prend forme

Pour des conquérants tels que Hannibal ou Napoléon, la traversée du massif des Alpes constituait une entreprise visionnaire. Geo Chavez, pionnier de l’aéronautique, fut le premier à suivre leurs traces au-dessus des sommets par la voie des airs. Jusqu’à aujourd’hui, cet esprit précurseur est resté bien présent à Zermatt. Avec son projet Alpine X (Alpine Crossing), Zermatt Bergbahnen AG a posé par télécabine la première pierre de la traversée des Alpes la plus élevée, entre Zermatt (CH) et Cervinia (IT).

Une première connexion entre Breuil-Cervinia et Zermatt a vu le jour en 1939, année de l’inauguration du téléphérique Plan Maison – Plateau Rosa. Depuis lors, les skieurs d’Italie ont la voie libre pour tracer leurs sillons sur les pentes de Zermatt. Du côté de Zermatt, de nombreux projets de remontées mécaniques ont été réalisés au cours de la décennie suivante. Ainsi, en 1979, la connexion entre Zermatt et le Petit Cervin est devenue une réalité. Une nouvelle étape a été franchie il y a deux ans avec l’ouverture de Matterhorn glacier ride I. La dernière lacune entre Zermatt et Breuil-Cervinia sera comblée après deux étés de construction, qui se couronneront par l’achèvement des travaux de Matterhorn glacier ride II, télécabine tricâble de construction analogue à celle qui relie Testa Grigia et le Petit Cervin. L’ouverture de Matterhorn glacier ride II marquera le début de la saison hivernale 2021/22 et donc, la concrétisation de la traversée la plus élevée des Alpes par télécabine.

Le coup d’arrêt imposé à l’ensemble de la branche touristique n’a pas épargné Zermatt Bergbahnen AG. Mais plutôt que de se laisser pétrifier par l’insécurité ambiante, Zermatt Bergbahnen AG a misé sur la période «d’après». Malgré une situation initiale difficile, ZBAG, qui dispose d’une solide base financière, a choisi de se lancer dans les investissements prévus initialement et de poursuivre la réalisation de Matterhorn glacier ride II estimée à 35 millions de francs suisses. Grâce à la mise en œuvre rapide des mesures de sécurité sur les chantiers, le travail a pu reprendre au printemps, même de manière réduite.

«Avec le Matterhorn glacier ride II et par conséquent l’Alpine X, qui assurent toute l’année la liaison entre Zermatt et l’Italie, ZBAG offre à la destination Zermatt-Matterhorn et à la Vallée d’Aoste une immense chance qui promet de stimuler la fréquentation pendant les saisons d’hiver et surtout d’été. Depuis de nombreuses années, Zermatt s’est forgé une réputation par son esprit pionnier, sa foi dans le tourisme et l’avenir, mais également par son respect et son humilité envers la nature. Une fois l’offre en infrastructure et en services adaptée au Petit Cervin, Matterhorn glacier ride I et II ouvrira un nouveau chapitre dans l’histoire à succès de Zermatt», affirme avec conviction Franz Julen, président du conseil d’administration de ZBAG.

Le succès grâce à une technique sur mesure

Installer une télécabine tricâble en dépit d’un espace très limité, et à une altitude de plus de 3800 mètres, exige non seulement une précision hors pair pour l’équipe de construction, mais présente de nombreux défis aux ingénieurs de LEITNER ropeways spécialisés dans les liaisons par câble. À titre d’exemple, la construction de Matterhorn glacier ride II exige une solution sur mesure, adaptée aux conditions difficiles. La stabilité du système tricâble face aux vents permet de relier sans pylône les deux stations distantes d’environ 1,7 kilomètre.

D’autres innovations techniques sont à découvrir à la station supérieure. La propulsion est assurée par deux puissants moteurs synchrones DirectDrive utilisables indépendamment l’un de l’autre. Le DirectDrive est directement relié à la poulie et fonctionne sans entraînement aucun, ce qui réduit à un strict minimum la maintenance, l’usure et la consommation d’énergie. Grâce à une propulsion de secours et de retour, ce système redondant garantit aux hôtes qu’en cas d’urgence, ils seront toujours ramenés aux stations. L’installation dispose de quatre types distincts de propulsion qui peuvent être actionnés séparément par le réseau électrique ou l’alimentation de secours.

Une station motrice plus courte est prévue en raison de la place réduite disponible en altitude. Celle-ci permet l’arrivée et le départ des cabines à une vitesse de câble de 5 m/s. Par conséquent, la cabine peut être freinée ou accélérée avant d’avoir atteint la station. L’utilisation de cette station plus courte assure aussi une réduction du besoin en énergie.

La troisième innovation de la station supérieure sera l’échange possible de cabines entre les deux sections en faisant appel à un système de rails. Les cabines de la section MGR II seront ainsi suspendues à la section MGR I pour être conduites à la grande halle de la station de Trockener Steg afin d’y subir des travaux de révision. Un gain de place considérable est assuré dans les bâtiments des stations en raison de l’entretien de toutes les cabines des deux sections à Trockener Steg et de l’entreposage des 10 cabines de Matterhorn glacier ride II en circulation entre les deux stations.

Une individualité à tous points de vue

LEITNER ropeways comble également toutes les attentes de Zermatt Bergbahnen AG en matière de design et de raffinement. Les visiteurs ont ainsi le privilège de voyager dans des cabines agencées par Pininfarina, de prendre place sur des sièges en cuir chauffés, tout en admirant le paysage alpestre environnant par des fenêtres panoramiques. Pour les amateurs d’aventure et de luxe, il suffit de réserver une cabine Crystal ride entre Testa Grigia et le Petit Cervin. Ils garderont un souvenir inoubliable des cristaux scintillants de Swarovski et du fond des cabines dont le verre semble s’ouvrir sur le glacier.

En coopération avec Zermatt Bergbahnen AG, LEITNER ropeways a créé une vidéo du projet, permettant d’ores et déjà de se faire une image de la Vision Alpine X. Des mesures photogrammétriques du Petit Cervin et de Testa Grigia ont été prises par un drone pour la réalisation de ce film. Partant d’enregistrements vidéo à 360° du trajet et d’animations en 3D, une vidéo impressionnante a été réalisée. Seul un partenariat solide tel que celui avec LEITNER ropeways a permis de vaincre les défis de ces prises de vue à une telle altitude. Le résultat est éloquent et peut être admiré sur matterhornparadise.ch/fr/AlpineX. Plongez-vous dans les détails de l’Alpine X ou, mieux, élevez-vous avec lui et appréciez votre survol dans les Alpes.

Informations complémentaires disponibles auprès de:

Mathias Imoberdorf
Communication & Media Manager
Zermatt Bergbahnen AG
+41 (0)27 966 01 01
mathias.imoberdorf@zbag.ch 

www.matterhornparadise.ch