Tous Actualités
Suivre
Abonner Hörsystemakustik Schweiz

18.02.2020 – 10:30

Hörsystemakustik Schweiz

Les systèmes auditifs favorisent l'intégration professionnelle et sociale
L'association de branche Systèmes Auditifs Suisse pointe les avantages de la disponibilité des systèmes auditifs.

Les systèmes auditifs favorisent l'intégration professionnelle et sociale / L'association de branche Systèmes Auditifs Suisse pointe les avantages de la disponibilité des systèmes auditifs.
  • Informations
  • Download

Berne (ots)

Conjointement avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la plateforme de branche Systèmes Auditifs Suisse organise le 3 mars de chaque année la journée mondiale de l'audition. Lors de cette journée d'action, les participants attirent l'attention sur l'importance d'une bonne ouïe dans la vie quotidienne et les répercussions que peuvent avoir des déficiences auditives non ou insuffisamment traitées. Dans le même temps, les membres participants de l'association de branche montrent comment les troubles de l'audition peuvent être prévenus, traités ou rééduqués.

Plus de neuf pour cent de la population suisse âgée de plus de 18 ans est malentendante. Mais seul un tiers des personnes atteintes portent un système auditif. Cela occasionne chaque année au pays des coûts de 6,3 milliards de francs. C'est le résultat auquel parvient l'étude «Hearing Loss - Numbers and Cost» du professeur émérite Bridget Shield de l'université Brunel à Londres, qui a été présentée lors de la journée mondiale de l'audition de 2019.

L'étude montre que la déficience auditive représente des coûts très élevés pour notre société, car une déficience auditive non prise en charge s'accompagne d'une réduction de la qualité de vie et d'une moindre productivité. Il est donc de l'intérêt de l'individu malentendant ainsi que de la société tout entière de détecter précocement la surdité et de fournir un traitement et un soutien appropriés, explique Mme Shield.

Les personnes souffrant d'une perte auditive non traitée gagnent en moyenne nettement moins que celles qui entendent normalement. Elles sont aussi plus souvent au chômage : par rapport à l'ensemble de la population, le taux d'emploi des malentendants en âge de travailler n'est que de 83 pour cent.

Dans leur rapport, les chercheurs établissent par ailleurs que les personnes dont la surdité n'est pas traitée travaillent plus souvent dans des métiers peu qualifiés que les personnes ayant une bonne ouïe ou celles munies de systèmes auditifs. D'autre part, les malentendants partent souvent en retraite plus tôt que leurs collègues bien entendants.

Avantages dans le travail quotidien

Les malentendants qui se sont décidés à porter un appareil auditif l'apprécient dans l'exercice de leur métier. 95 pour cent sont d'avis que leur appareil auditif les aide dans leur travail. En revanche, une surdité non prise en charge entraîne des inconvénients dans des domaines très divers : lors de réunions ou de conférences téléphoniques, ils ont par exemple beaucoup plus de difficultés que leurs collègues. Les conversations durant les pauses à la cantine sont fatigantes voire impossibles. Accomplir une journée de travail avec une audition réduite est fatigant physiquement et mentalement.

Les porteurs d'aides auditives vivent plus heureux et en meilleure santé

Selon l'étude, une perte auditive modérée ou importante (40 décibels ou plus) se traduit aussi par une activité physique réduite - peut être en raison de l'isolement social. Des problèmes liés à la posture du corps et à l'équilibre peuvent aussi être responsables du fait que les malentendants sont moins actifs.

Alors qu'environ 70 pour cent des gens n'ayant pas de perte auditive affirment avoir une qualité de vie excellente, ils ne sont plus que 40 pour cent parmi les malentendants. Et tandis qu'environ 10 pour cent des gens ayant une ouïe normale considèrent leur état de santé comme acceptable ou médiocre, c'est le cas pour 60 pour cent des malentendants. Les appareils auditifs exercent un effet nettement positif sur la vie des malentendants : 97 pour cent de ceux qui en portent déclarent que leur appareil auditif améliore leur qualité de vie.

« Il est fort probable que les porteurs d'appareils auditifs sont plus heureux, en meilleure santé et plus aisés, et qu'ils ont en général une qualité de vie plus élevée que les personnes souffrant d'une perte de l'ouïe, mais qui ne portent pas de système auditif » conclut le professeur Shield.

Davantage d'informations sur www.hörsystemakustik.ch/hoerqualität

A propos de l'étude «Hearing Loss - Numbers and Costs» : L'étude «Hearing Loss - Numbers and Costs» a été réalisée sur mandat de hear-it AISBL par le professeur émérite Bridget Shield, avec le soutien du professeur Mark Atherton. Tous deux travaillent à l'université Brunel à Londres. hear-it AISBL est une organisation internationale non commerciale dont le siège est à Bruxelles. Il s'agit ici d'une méta-étude qui a évalué et comparé des centaines d'études et d'articles scientifiques. Davantage d'informations sur www.hear-it.org

A propos de Systèmes Auditifs Suisse :

Systèmes Auditifs Suisse est la plateforme de branche du domaine des systèmes auditifs et rassemble près de 300 magasins spécialisés en Suisse, soit environ les trois quarts des acousticiens en systèmes auditifs travaillant en Suisse. Notre association a joué un rôle déterminant en 2016 dans la mise en place de la nouvelle formation professionnelle initiale des acousticien-ne-s en systèmes auditifs CFC. Nous remodelons actuellement l'examen professionnel dans le domaine de la formation professionnelle supérieure pour l'orienter vers l'avenir.

Davantage d'informations sur www.hörsystemakustik.ch.

Contact:

Christian Rutishauser
Président de Systèmes Auditifs Suisse
Seilerstrasse 22, case postale, CH-3001 Berne
Tél.: 041 726 79 30
E-Mail : christian.rutishauser@hoersystemakustik.ch ou
presse@hoerqualitaet.ch