Tous Actualités
Suivre
Abonner SEXUELLE GESUNDHEIT Schweiz / SANTE SEXUELLE Suisse

18.09.2019 – 09:45

SEXUELLE GESUNDHEIT Schweiz / SANTE SEXUELLE Suisse

Les partis politiques se positionnent sur les droits sexuels

Bern (ots)

Les partis politiques principaux sont prêts à s'engager en faveur de la santé sexuelle et des droits sexuels. C'est ce qui ressort d'un sondage réalisé par SANTÉ SEXUELLE Suisse, dans lequel seul le groupe UDC ne se positionne pas. Une interpellation de la Conseillère aux États Liliane Maury Pasquier sur le thème des violences sexuelles sera débattue demain au Conseil.

Le sondage de SANTÉ SEXUELLE Suisse a porté sur cinq grands thèmes de la santé sexuelle, dont la violence sexuelle. Parallèlement, SANTÉ SEXUELLE Suisse a invité les partis politiques à désigner les candidat.e.s qui s'engagent en faveur de ces thématiques : les champion.ne.s en matière de droits sexuels.

Resultats: http://ots.ch/ZGxb1I

Tous les partis qui ont participé estiment qu'il est nécessaire d'agir sur la question de la violence sexuelle et soutiennent la déclaration : « Nous nous engageons contre la violence à l'égard des femmes* et contre la violence domestique, et, dans ce contexte, nous soutenons les mesures prévues par la Convention d'Istanbul du Conseil de l'Europe. Pour atteindre les objectifs visés dans les domaines de la prévention, de la promotion de la santé sexuelle et de la poursuite des infractions, les ressources humaines et financières nécessaires doivent être mises à disposition ».

Les partis politiques vont désormais pouvoir passer de la théorie à la pratique, et ce dès demain quand le Conseil des États va traiter l'interpellation 19.3709 Violences sexuelles contre les femmes. Pourquoi ce manque de données fiables au niveau fédéral? de la Conseillère aux États Liliane Maury Pasquier. Dans son texte, elle fait référence à une récente enquête représentative de l'institut gfs.bern. « Cette enquête a révélé publiquement l'ampleur choquante de la violence sexuelle contre les femmes en Suisse », constate Liliane Maury Pasquier. Il ressort de cette étude, mandatée par Amnesty International, qu'une femme sur cinq (22%) a déjà subi des actes sexuels non consentis au moins une fois dans sa vie, et que 12% des femmes interrogées ont déjà eu un rapport sexuel contre leur volonté. « La violence envers les femmes est absolument inacceptable ; la société et le monde politique doivent agir. » déclare L. Maury Pasquier. Dans son interpellation, elle pose au Conseil fédéral des questions critiques sur la collecte de statistiques, condition préalable pour renforcer la prévention des violences sexuelles, le soutien et la protection des victimes, ainsi que les poursuites pénales à l'encontre des auteurs.

Liliane Maury Pasquier est membre sortante du Conseil des États et présidente de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe. Elle est également membre fondatrice du Groupe parlementaire KAIRO+ qui, à l'occasion de son 20ème anniversaire après les élections, prendra le nouveau nom de Groupe parlementaire pour la santé sexuelle et les droits.

***

SANTÉ SEXUELLE Suisse est l'organisation faîtière des centres de conseil, services d'éducation sexuelle, organisations professionnelles et expert.e.s qui oeuvrent dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive et de l'éducation sexuelle en Suisse. Elle est partenaire de l'Office fédéral de la santé publique pour la mise en oeuvre du Programme national VIH et autres infections sexuellement transmissibles (PNVI). SANTÉ SEXUELLE Suisse s'engage pour la promotion de la santé sexuelle et le respect des droits sexuels aux niveaux national et international. SANTÉ SEXUELLE Suisse est membre accrédité de l'International Planned Parenthood Federation (IPPF).

Contact:

SANTÉ SEXUELLE Suisse

Susanne Rohner
Responsable Advocacy
Susanne.rohner@sante-sexuelle.ch
078 881 63 96

Daniela Enzler
Responsable communication
daniela.enzler@sante-sexuelle.ch
078 638 87 23