PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Tous Actualités
Suivre
Abonner JobCloud AG

06.11.2019 – 10:48

JobCloud AG

En comparaison internationale, les Suisses consacrent peu de temps à la formation continue

En comparaison internationale, les Suisses consacrent peu de temps à la formation continue
  • Informations
  • Download

En comparaison internationale, les Suisses consacrent peu de temps à la formation continue

" Decoding Global Trends in Upskilling and Reskilling " - étude sur le marché de l'emploi international

Actuellement, moins de la moitié des travailleurs suisses consacrent une partie significative de leur temps à la formation continue, la moyenne internationale se situant autour de 65%. S'ils le font, ils favorisent alors l'apprentissage autodidacte. En revanche, les Suisses se montrent un peu plus ouverts que la moyenne internationale à une reconversion complète. C'est du moins ce que montrent les résultats de l'étude " Decoding Global Trends ", menée par le Boston Consulting Group, JobCloud (jobs.ch/jobup.ch) et The Network.

Mondialisation, numérisation ou intelligence artificielle : si les effets à long terme sur le marché de l'emploi ne sont pas encore totalement prévisibles, il est certain que de nouveaux emplois présentant de nouveaux défis apparaîtront au cours des prochaines années. Pourtant, seuls 44% des travailleurs suisses se préparent actuellement à relever ces nouveaux défis ; une valeur qui se situe bien en dessous de la moyenne internationale, soit 65%. Lorsque nous continuons à nous former, nous le faisons le plus souvent de manière autodidacte, " on the job " ou via un institut de formation continue classique. C'est ce que montrent les résultats de l'étude sur le marché de l'emploi international Decoding Global Trends in Upskilling and Reskilling, pour laquelle l'entreprise leader sur le marché suisse de l'emploi JobCloud, l'agence de conseil stratégique Boston Consulting Group (BCG) et le réseau international de plateformes d'emploi The Network ont interrogé 366'000 personnes de 180 pays différents. " Nous constatons que les dirigeants d'entreprise se soucient souvent de savoir si leurs collaborateurs sont prêts à acquérir de nouvelles compétences. Le sondage montre qu'une action est toujours requise de la part de l'économie et de la politique afin de promouvoir l'apprentissage permanent ", explique Daniel Kessler, chef de la section suisse du BCG.

Forte disposition à une reconversion complète

Quand il s'agit toutefois d'acquérir de nouvelles compétences pour un job complètement différent, les Suisses sont en tête : 69% seraient prêts à se reconvertir pour répondre à un nouveau défi. On observe ici des différences marquées entre secteurs : si les employés dans les secteurs de la vente (78%), du management (77%) et du consulting (75%) montrent une forte disposition à se reconvertir, les personnes dans la science et la recherche (59%), celles dans le social ainsi que les juristes (57%) se montrent moins disposées à changer complètement de travail. " Certains secteurs sont bien plus touchés par la digitalisation que d'autres et doivent donc faire preuve de plus de flexibilité. La disposition à vouloir se former tout au long de sa vie est donc centrale ", commente Davide Villa, CEO de JobCloud SA.

Conséquences des nouvelles technologies et de la mondialisation

En comparaison internationale, les employés suisses se sentent légèrement moins concernés par les nouvelles technologies et la mondialisation. Près de la moitié (46%) des sondés suisses s'attendent à des effets importants des technologies sur leur situation professionnelle personnelle (contre 49% pour la moyenne internationale) et 41% liés à la mondialisation (contre 45% pour la moyenne internationale).

Compétences demandées dans le futur

Quel que soit leur pays d'origine, tous les employés s'accordent sur un point : afin de pouvoir répondre aux exigences croissantes de la mondialisation et de la digitalisation croissantes, les capacités de communication sont, de loin, les compétences les plus importantes dont les travailleurs devront disposer dans le futur. Selon les Suisses, les personnes qui parviendront à s'imposer seront celles qui disposeront de compétences analytiques ainsi que d'une bonne capacité de résolution de problèmes.

https://www.jobcloud.ch/c/fr-ch/press-releases/ Vers les communiqués de presse

Voir aussi les communiqués de presse

- La Suisse parmi les pays les pays plus attractifs au monde pour les talents 
  digitaux
- La Suisse dans le top 10 des destinations préférées des travailleurs 
  étrangers  

A propos de l'étude

Menée au cours des premiers mois de l'année 2018, l'étude " Decoding Global Trends in Upskilling and Reskilling " est basée sur les réponses de 366'139 employés et chercheurs d'emploi originaires de 197 pays différents. Les participants ont été interrogés sur des sujets variés, notamment " le travail à l'étranger ", au moyen d'un questionnaire comptant 40 questions.

A propos de JobCloud SA

Entreprise numérique leader sur le marché suisse de l'emploi, JobCloud propose diverses solutions de recrutement. Outre les plateformes d'emploi leader, comme jobs.ch, JobScout24.ch et jobup.ch, le portefeuille JobCloud comprend également des technologies tournées vers le futur. Ainsi, JobCloud détient 100% de JoinVision EServices à Vienne, le principal prestataire de technologies multilingues de recrutement sémantique. Née en 2013, l'entreprise appartient aux éditeurs Ringier et Tamedia, l'entreprise emploie actuellement 200 personnes à Zurich et à Genève.

A propos de The Boston Consulting Group

Leader mondial en matière de stratégie d'entreprise, The Boston Consulting Group (BCG) est une agence internationale de conseil en management. BCG aide les entreprises de tous les secteurs et de toutes les régions du monde à saisir les opportunités de croissance et à adapter leur modèle commercial aux nouvelles exigences. BCG développe des solutions personnalisées en partenariat avec ses clients pour leur permettre d'établir un avantage concurrentiel durable, d'augmenter leur productivité et d'améliorer leurs résultats de façon durable. Fondé en 1963 par Bruce D. Henderson, BCG possède aujourd'hui des bureaux dans plus de 90 villes de 50 pays et appartient entièrement à son directeur.

A propos de The Network

jobs.ch et jobup.ch sont membres du réseau mondial des leaders du marché de l'emploi. The Network compte plus de 59 plateformes d'emploi, qui sont numéro un dans 139 pays.

Contact

JobCloud
Fanny Comba
T +41 22 809 69 89
fanny.comba@jobcloud.chmailto:rebekka.haenggi@jobcloud.ch
www.jobcloud.ch 
Boston Consulting Group
Matthias Haymoz
M +41 79 373 87 00
haymoz.matthias@bcg.com www.bcg.com