Tous
Suivre
Abonner PromPerú

29.10.2019 – 17:05

PromPerú

Examen des politiques commerciales du Pérou à l'OMC
Le cinquième examen de la politique et des pratiques commerciales du Pérou a eu lieu le 22 et 24 octobre 2019 à l'OMC

Examen des politiques commerciales du Pérou à l'OMC / Le cinquième examen de la politique et des pratiques commerciales du Pérou a eu lieu le 22 et 24 octobre 2019 à l'OMC
  • Informations
  • Download

Geneva (ots)

Jeudi 24 octobre 2019 - Dans le cadre du cinquième examen des politiques commerciales du Pérou, notre pays a présenté à l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) les principaux accomplissements et progrès de sa politique économique et commerciale. Le processus du cinquième examen des politiques commerciales du Pérou a débuté fin 2018 et a impliqué la participation coordonnée de près de 20 entités publiques, deux visites techniques du secrétariat de l'OMC au Pérou, l'élaboration des rapports du secrétariat de l'OMC et du gouvernement du Pérou, ainsi que la fourniture de réponses à 400 questions transmises par les membres de l'OMC sur la base des rapports mentionnés.

La délégation péruvienne, composée des représentants des ministères du Commerce Extérieur et du Tourisme, des Affaires Étrangères et de l'Économie et des Finances, était dirigée par la vice-ministre du Commerce Extérieur, madame Sayuri Bayona.

Les sessions qui se sont tenues les 22 et 24 octobre au siège de l'OMC à Genève sont l'aboutissement d'un processus de plus d'un an au cours duquel les politiques commerciales et d'investissement mises en oeuvre par le Pérou ces six dernières années ont été examinées. À l'occasion de ces deux sessions, le Pérou a réalisé une présentation et reçu les commentaires de 35 délégations, celles-ci ayant reconnu les performances économiques et commerciales exceptionnelles de notre pays, ainsi que les différentes réformes mises en oeuvre depuis le dernier examen réalisé en 2013. « Ce fut l'occasion de présenter aux pays membres de l'OMC les avantages dont notre país a bénéficié grâce à la mise en place d'une politique commerciale ouverte et prévisible. Cette politique demeure un pilier de la politique économique nationale et a contribué à une véritable réussite : 20 ans de croissance ininterrompue au Pérou », a indiqué la viceministre du Commerce extérieur.

Il est important de souligner que la présentation s'est déroulée dans le cadre du Mécanisme d'Examen des Politiques Commerciales (MEPC) de l'OMC, dont l'objectif est de promouvoir un meilleur fonctionnement du système commercial multilatéral par le biais d'une plus grande transparence des politiques et pratiques commerciales des pays membres. Le prochain examen de la politique commerciale du Pérou aura lieu dans sept ans.

POLITIQUE COMMERCIALE

Lors du dialogue avec les pays membres de l'OMC, la vice-ministre Sayuri Bayona a présenté l'environnement économique du pays tout en mettant l'accent sur la pérennité de la croissance économique, les faibles niveaux de l'inflation et de la dette, ainsi que la gestion budgétaire prudente du Pérou. « Ces fondements macroéconomiques solides nous ont permis de faire baisser la pauvreté qui est passée de 23,9 à 20,5 % entre 2013 et 2018, cette dernière ayant fortement chuté. Elle était en effet de 37 % en 2008 » a expliqué la vice-ministre. « Le maintien de cette tendance est un enjeu majeur de l'agenda pour la croissance inclusive du Pérou », a ajouté cette dernière. La vice-ministre a également souligné les accomplissements de la politique commerciale depuis le dernier examen réalisé en 2013.

« Les échanges commerciaux sont passés de 84 à 89 milliards de dollars. Nos exportations affichent une tendance croissante depuis 2015 et 2018 a marqué un record absolu pour ces dernières qui ont atteint 48 milliards de dollars », explique-t-elle.

Elle a également ajouté que le Pérou cherche à donner la priorité à l'exportation de services en tant que mécanisme d'inclusion et d'intégration aux chaînes de valeur mondiales et régionales, en tirant parti de la créativité et de la capacité d'innovation des Péruviens. Les exportations totales de services ont augmenté de 26 % entre 2013 et 2018.Au cours de la session, il a été souligné qu'entre 2013 et 2018, outre le maintien d'un agenda actif de négociations commerciales internationales, le Pérou a concentré ses efforts sur le développement du commerce international avec la mise en oeuvre de mesures du PENX visant à obtenir une meilleure décentralisation du commerce extérieur, le développement d'éléments différenciateurs de l'offre exportable péruvienne, au travers de marques sectorielles et collectives et de certifications internationales, le renforcement de la promotion commerciale et la facilitation et la réduction des coûts logistiques du commerce extérieur. « Conscients de la nécessité de décentraliser le commerce extérieur et d'assurer le développement des exportations dans des zones rurales et urbaines du Pérou, nous avons élaboré 24 Plans Régionaux d'Exportation (PERX). Chaque région du pays se voit attribuer un plan qui identifie et hiérarchise les produits dotés d'un potentiel d'exportation, ainsi que les lacunes en matière de compétitivité à l'exportation de chaque région, en identifiant les mesures nécessaires pour les surmonter », souligne-t-elle.

La vice-ministre a également mis l'accent sur « Mipyme al Mundo », la récente et audacieuse stratégie dont l'objectif est d'améliorer la compétitivité et l'internationalisation de ces entreprises afin de veiller à ce que les bénéfices de l'ouverture commerciale profitent pleinement aux micro-, petites et moyennes entreprises, tant du point de vue du commerce de marchandises que des services. « Cette initiative a pour principes l'articulation, la décentralisation, la durabilité et l'autonomisation économique en tenant compte de la problématique hommes-femmes, entre autres », souligne-t-elle.

Au cours de la session de cette semaine, elle a souligné l'intérêt et la reconnaissance des pays membres pour le lancement et la mise en oeuvre de la politique et du plan national de compétitivité et de productivité, ainsi que du plan national d'infrastructure. À cet égard, la vice-ministre a indiqué « qu'après avoir réussi à consolider un environnement macroéconomique solide et stable, cette politique et ces plans ont été lancés, car nous sommes conscients de la nécessité de générer des réformes afin de stimuler la croissance économique à moyen et long terme.

SOUTIEN DU SYSTÈME COMMERCIAL MULTILATÉRAL

Le Pérou a souligné que sa politique ne pourrait pas être correctement mise en oeuvre sans les mécanismes d'intégration économique dont le Pérou fait partie. « Notre pays est membre du système commercial multilatéral depuis 68 ans. L'OMC est l'élément fondamental de la politique commerciale du Pérou et des négociations comerciales internationales. Dans ce sens, le Pérou a mis en exergue l'importance d'un dialogue ouvert et constructif sur la réforme de l'OMC, reconnaissant le rôle important que cette organisation joue pour garantir la stabilité, la prévisibilité et la transparence du système commercial multilatéral. Dans ce contexte, la vice-ministre a souligné l'intérêt du Pérou pour la continuité du fonctionnement de l'organe d'appel de l'OMC et, face à la conjoncture complexe, elle a réaffirmé sa détermination à lutter contre le protectionnisme.

CONCLUSIONS

Les examens de la politique commerciale (EPC) ont permis de montrer que la politique commerciale du Pérou est une politique publique faisant partie de la stratégie nationale de développement du pays. Dans le cadre des EPC précédents, les membres de l'OMC ont reconnu et félicité le Pérou pour ses réformes économiques et commerciales, ainsi que pour ses progrès considérables. Cependant, dans ces examens, les membres ont également souligné les défis que le Pérou devra relever, recommandant des investissements plus importants en matière d'infrastructure et de capital humain, ainsi qu'une amélioration de la compétitivité et de la productivité du pays.

Pour conclure sa présentation, la vice-ministre Sayuri Bayona a affirmé que le Pérou continuera à travailler pour relever les défis restants en matière d'infrastructure et de logistique, de formalisation, de réforme institutionnelle, de développement durable et d'inclusion sociale : « Grâce à une application efficace de sa politique économique et commerciale, aux politiques d'augmentation de la productivité et de la compétitivité, ainsi qu'aux améliorations apportées à la gouvernance et à la lutte contre la corruption, le Pérou poursuit ses efforts vers son objectif visant à être un État moderne, inclusif et prospère », explique-t-elle.

RÉACTIONS

Plus de 30 membres, dont les États-Unis, la Chine, l'Union Européenne, les pays de l'Alliance du Pacifique (Chili, Colombie et Mexique), ainsi que d'importants partenaires commerciaux de l'Amérique et de l'Asie, ont réalisé des interventions au cours desquelles ils ont reconnu les accomplissements du Pérou depuis le dernier examen, notamment la croissance économique continue grâce à de solides fondements économiques et à une politique commerciale ouverte et libérale. Par ailleurs, différents pays ont mis l'accent sur les efforts du Pérou lors de la mise en oeuvre de réformes en matière de compétitivité et de soutien des MPME, ainsi que son engagement et sa participation active au système commercial multilatéral. En conclusion de la réunion, le président de l'organe des politiques commerciales et ambassadeur des Philippines Manuel Teehankee a indiqué que ce processus a permis d'améliorer la compréhension des politiques commerciales et d'investissement du Pérou, notamment les changements introduits depuis le dernier examen. Par ailleurs, il a insisté sur les commentaires positifs des membres et il a exhorté le Pérou à continuer à travailler pour la mise en oeuvre de réformes permettant de relever les défis restants. Avec cela, il a félicité le Pérou pour la conclusion réussie du cinquième examen de ses politiques commerciales.

À PROPOS DE PROMPERÚ

La Commission Péruvienne pour la Promotion des Exportations et du Tourisme (PROMPERÚ) est l'entité officielle en charge du marketing et de la promotion touristique rattachée au Ministère du Commerce Extérieur et du Tourisme du Pérou (MINCETUR). PROMPERÚ établit des relations à long terme avec les professionnels du tourisme et les médias dans tous les pays où les activités promotionnelles sont menées.

Contact:

Sparkle PR
Anne Moghimi-Csànk
0041 22 700 83 83
anne@sparkle.ch