Tous
Abonner
Abonner ICOMOS Suisse

20.11.2017 – 13:30

ICOMOS Suisse

ICOMOS met à l'honneur l'Engadine et le Valais: L'hôtel Piz Linard à Lavin est l'hôtel historique et l'auberge Godswärgjistubu à Albinen le restaurant historique de l'année 2018

ICOMOS met à l'honneur l'Engadine et le Valais: L'hôtel Piz Linard à Lavin est l'hôtel historique et l'auberge Godswärgjistubu à Albinen le restaurant historique de l'année 2018
  • Informations
  • Download

Bâle (ots)

L'«Hôtel historique de l'année 2018» est l'hôtel Piz Linard à Lavin / GR. Le prix pour le «Restaurant historique de l'année 2018» va à l'auberge Godswärgjistubu à Albinen / VS. Pour la 22e fois de suite, les distinctions annuelles sont décernées à des entreprises de l'hôtellerie-restauration pour la conservation et la restauration du patrimoine architectural. Les organisateurs de ce prix sont ICOMOS Suisse, section nationale du Conseil international des monuments et des sites, en collaboration avec GastroSuisse, hotelleriesuisse et Suisse Tourisme.

Les nombreux hôtels et restaurants historiques de notre pays appartiennent à une longue tradition et sont un précieux héritage de l'hôtellerie-restauration suisse. Ils sont les dignes enseignes de nos contrées et rencontrent depuis des années un grand succès et un véritable regain d'intérêt.

Le secret sur les noms des gagnants 2018 a été levé aujourd'hui, 20 novembre 2017, dans le cadre d'une cérémonie sur la grande scène du salon professionnel Hospitality de l'Igeho à Bâle (Messe Schweiz) en présence des hauts représentants de la branche.

Hôtel historique de l'année 2018: l'hôtel Piz Linard, Lavin / GR

La distinction «Hôtel historique de l'année 2018» a été décernée à l'hôtel Piz Linard situé dans le paisible village de Lavin, en Basse-Engadine, à 1412 mètres d'altitude. La maison a une longue histoire mouvementée, perceptible dans chaque pièce et consciemment mise en scène. En 1870-71, elle renaissait de ses cendres après le légendaire incendie de 1869, dont Lavin fut la victime. La reconstruction a permis à ce village engadinois de s'ouvrir au monde et de gagner en «italianité». L'hôtel Piz Linard construit dans le style des palais italiens en est une preuve indéniable.

En 2007, après beaucoup de modifications, l'entreprise Hotel Piz Linard AG, alors nouvellement fondée, prend en charge le projet. L'objectif était de réinsuffler une âme dans cette imposante maison et de lui donner un avenir. Après un travail de pionnier intensif de dix ans, les travaux de conservation de la maison sont maintenant couronnés par le titre «Hôtel historique de l'année».

Sur la base d'une stratégie de rénovation vigilante, la maison aujourd'hui d'inspiration artistique a été restaurée avec soin pendant de longues d'années. Beaucoup d'éléments ont été laissés tels quels, d'autres complétés ou perfectionnés avec des nouveautés. On a par exemple agrandi les chambres de l'aile principale en les reliant. Ce faisant, les sols, boiseries et peintures du plafond historiques ont été maintenus et complétés, où nécessaire, par de nouvelles surfaces de qualité supérieure. La salle Arven datant de 1926 est aujourd'hui considérée comme une des plus belles de la vallée.

L'hôtel Piz Linard est aujourd'hui un exemple d'utilisation moderne de l'ancien et du nouveau artistique pour les faire fusionner en un concept général probant. Les interventions artistiques prêtent à la maison son caractère tout à fait individuel. Ainsi, l'hôtel est, dans sa nouvelle définition, à la fois un hôtel culturel et festif et un hôtel de réunion et un bureau de montagnes, en bref l'interprétation moderne d'un héritage historique.

Restaurant historique de l'année 2018: l'auberge Godswärgjistubu, Albinen / VS

Sur les hauteurs de Loèche et des gorges de la Dala, Albinen est blotti contre des pentes ouest vertigineuses. L'auberge Godswärgjistubu se trouve à proximité directe de la place du village et de l'église, encastrée dans le coeur du village historique qui est marqué par une coexistence étroite des constructions d'habitations et utilitaires typiquement valaisannes.

L'auberge Odswärgjistubu à Albinen ressuscite, grâce à sa conversion réussie, un bien culturel valaisan et apporte ainsi une contribution importante à l'amélioration de l'image du lieu et à l'animation du village de montagne.

Conformément à une inscription sur une poutre, la construction remonte à l'année 1636. Utilisée temporairement à partir de 1737 comme presbytère, la partie nord de la maison est redevenue propriété privée au XIXe siècle. A la fin du XXe siècle, la maison reste longtemps vide, avant que Hannelore et Sasha-Tsering Tsokhim-Bumann n'achètent l'immeuble en 2003. Au cours des travaux de restauration, l'idée leur est venue d'utiliser la salle à manger originale comme restaurant. Avec beaucoup de doigté, ils ont adapté les meubles et l'équipement de l'auberge au matériel de construction. La durabilité est un élément essentiel, dans l'offre culinaire également. La propriétaire et son mari plantent des jardins anciens, cueillent des plantes sauvages, encavent des légumes et utilisent, à côté de leurs propres cultures, des produits agricoles exclusivement locaux. On attire ici l'attention des clients sur le fait qu'au Godswärgjistubu, on ne sert que sur réservation préalable.

La distinction

La distinction «Hôtel/restaurant historique de l'année» est décernée chaque année à des établissements de l'hôtellerie-restauration assurant la sauvegarde et l'entretien du patrimoine architectural historique. Elle est financée par ICOMOS Suisse, la section nationale du Conseil international des monuments et des sites, en collaboration avec GastroSuisse, hotelleriesuisse et Suisse Tourisme. Un jury réunissant des spécialistes engagés dans la conservation du patrimoine, l'architecture, l'histoire, l'hôtellerie et la restauration désigne les gagnants parmi les candidats présentés. Le prix est décerné chaque année en automne en guise de distinction pour l'année suivante.

En cas de questions:

Gerold Kunz, président du jury ICOMOS «Hôtel/restaurant historique de
l'année»
Tél. 079 810 21 82, mail@geroldkunz.ch