Ces informations peuvent également vous intéresser:

En 2018, Porsche Schweiz livre 3 350 véhicules à ses clients

Rotkreuz (ots) - La société Porsche Schweiz AG sise à Rotkreuz a livré 3 350 véhicules au cours de ...

Jérôme Gilg est nommé CEO du groupe Manor

Bâle (ots) - Le groupe Manor a annoncé aujourd'hui la nomination de Jérôme Gilg en tant que CEO dès le ...

Robot hightech pour l'usinage des tôles

St-Gall (ots) - Avec son nouveau robot, Metall Service Menziken investit dans l'avenir. Spécialement ...

09.11.2018 – 07:19

MSD Merck Sharp & Dohme AG

Nouvelle recommandation de l'OFSP concernant l'immunisation avec le vaccin nonavalent contre l'HPV

Un document

Lucerne (ots)

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) recommande nouvellement un vaccin supplémentaire pour la prévention des maladies causées par les HPV. Celui-ci sera disponible dans le programme de vaccination au début de l'année 2019.

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) recommande nouvellement un vaccin supplémentaire pour l'immunisation contre les virus du papillome humaine (HPV). Avec le vaccin nonavalent contre les HPV, une option supplémentaire est disponible pour la prévention des maladies causées par les HPV telles que le carcinome cervical, le carcinome du vagin et le carcinome de la vulve.1

Charge élevée des maladies liées aux HPV chez les hommes et les femmes

Des infections avec les virus du papillome humain (HPV) font parties des infections sexuellement transmissibles les plus fréquentes. La transmission peut se produire lors de contacts avec des muqueuses contaminées ou de rapports sexuels. La plupart de ces infections guérissent d'elles-mêmes sans séquelles. Toutefois, certains types d'HPV peuvent conduire à différentes formes de cancers tels que, par exemple, le carcinome du col de l'utérus, de l'anus, de l'oropharynx et du pénis.2 En Suisse, on enregistre chaque année 250 cas de femmes victimes d'un cancer du col de l'utérus et près de 5'000 femmes présentent des lésions précancéreuses du col de l'utérus. Des cas de cancers de l'anus causés par les HPV sont diagnostiqués chez près de 160 femmes et hommes chaque année.3, 4

La vaccination avec le vaccin nonavalent peut empêcher plus de maladies liées aux HPV

Une vaccination peut offrir la meilleure prévention d'une transmission des HPV. Depuis 2007, le vaccin contre les HPV est recommandé par l'OFSP, au début pour les filles et les femmes et, depuis 2016, également pour les garçons et les hommes âgés de 11 à 26 ans.2

Les vaccins contre les HPV disponibles jusqu'ici peuvent protéger contre 2 ou respectivement 4 types d'HPV, lesquels sont responsables de près de 70% de tous les cas de cancers du col de l'utérus ainsi que de près de 50% de tous les cas de lésions précancéreuses du col de l'utérus. Le vaccin nonavalent contre les HPV contient des composants de 9 types d'HPV. Ceux-ci causent environ 90% des cas de carcinomes du col de l'utérus et environ 80% de tous les cas de lésions précancéreuses du col de l'utérus.5, 6 Grâce à l'administration du vaccin nonavalent contre les HPV, il sera désormais possible d'empêcher une partie des maladies associées aux HPV plus importante que jusqu'ici.2

Références

1 Office fédéral de la santé publique (OFSP). Vaccination contre les 
HPV: recommandations de l'OFSP et de la CFV  concernant le nouveau 
vaccin Gardasil 9®, OFSP-Bulletin 43 du 22 octobre 2018 
2 Office fédéral de la santé publique: "La vaccination contre les 
HPV: efficace et sûr"  OFSP-Bulletin 3/18 15 janvier 2018 
3 Office fédéral de la santé publique: Programmes de vaccination 
contre les HPV en Suisse: synthèse des années 2007 à 2010, 
OFSP-Bulletin 2010; 43:949 - 53. 
4 Office fédéral de la santé publique: Vaccination contre les HPV: 
recommandation de vaccination complémentaire pour les garçons et 
jeunes hommes âgés de 11 à 26 ans. OFSP-Bulletin 10, 2 mars 2015. 
5 Hartwig S et al. Papillomavirus Research 2015;(1)90 - 100. 
6 Hartwig S et al. Infectious Agents and Cancer 2017;12:19 

Au besoin, des copies complètes des publications d'études peuvent être demandées à MSD à l'adresse indiquée ci-dessous.

Ces informations sont destinées exclusivement aux professionnels des médias. MSD attire l'attention sur les dispositions du droit pharmaceutique relatives à la publicité, en particulier l'interdiction de faire de la publicité pour les médicaments d'ordonnance auprès du grand public.

© 2018 MSD Merck Sharp & Dohme AG, Werftestrasse 4, 6005 Lucerne. Tous droits réservés. VACC-1274606-0000

A propos de MSD

Depuis plus d'un siècle, MSD, une compagnie biopharmaceutique mondiale de premier plan, invente pour la vie en présentant des médicaments et des vaccins destinés aux maladies qui posent le plus de défis. MSD est un nom commercial de Merck & Co., Inc., ayant son siège à Kenilworth, N.J., USA. Avec nos médicaments, nos vaccins, nos traitements biologiques et nos produits à usage vétérinaire délivrés sur ordonnance, nous travaillons avec nos clients et nous opérons dans plus de 140 pays pour apporter des solutions de santé innovatrices. Nous démontrons également notre détermination à améliorer l'accès aux soins de santé grâce à des politiques, des programmes et des partenariats d'envergure. Aujourd'hui, MSD reste aux avant-postes de la recherche pour faire avancer la prévention et le traitement de maladies menaçant les personnes et les communautés dans le monde - y compris le cancer, les affections cardio-métaboliques, les maladies animales émergentes, la maladie d'Alzheimer et les maladies infectieuses incluant le VIH et l'Ebola.

MSD Médecine humaine Suisse

La Suisse est un site important pour l'entreprise. 700 employés et employées travaillent ici dans des fonctions nationales aussi bien qu'internationales. La division de la médecine humaine de MSD est responsable de la distribution de médicaments et de biopharmaceutiques délivrés sur ordonnance médicale dans les domaines thérapeutiques que sont l'oncologie, le diabète, les maladies infectieuses (incluant les infections fongiques, les résistances aux antibiotiques, le VIH/SIDA et l'hépatite C), l'immunologie, la santé des femmes de même que des vaccins pour les enfants, les adolescents et les adultes. En Suisse, MSD est également active dans la recherche clinique et dans la production de médicaments destinés aux essais cliniques. Renforcer les compétences et l'économie en matière de santé est une autre occasion pour MSD de s'impliquer localement. C'est ainsi que MSD s'engage dans son site de Lucerne. En 2018, l'entreprise s'est vue décerner la certification «Top Employer Suisse » pour la sixième fois consécutive et celle « Top Employer Europe » pour la troisième fois.

Pour plus d'informations: www.msd.ch

Suivez-nous sur Twitter, LinkedIn et YouTube.

© 2018 MSD Merck Sharp & Dohme AG, Werftestrasse 4, 6005 Lucerne. Tous droits réservés.

Contact:

Liliane Elspass
Assoc. Director Policy & Communications
Tél. +41 58 618 34 24 / Mobile 079 235 58 90
media.switzerland@merck.com

Tous
Abonner MSD Merck Sharp & Dohme AG
  • Version imprimable
  • Version PDF

Lieux dans ce communiqué

Sujets abordés dans ce communiqué