MSD Merck Sharp & Dohme AG

«hpv-info.ch»: campagne de sensibilisation sur maladies dues aux HPV et leurs conséquences

Un document

Luzern (ots) - L'infection par le HPV est la maladie sexuellement transmissible la plus fréquente en Suisse et dans le monde entier

La campagne de sensibilisation «hpv-info.ch» démarre en février 2018. Elle a pour objectif de sensibiliser les adolescents et les jeunes adultes aux maladies dues aux HPV et d'accroître les connaissances sur les conséquences variées de la maladie et les moyens de s'en protéger. Lancée et financée par MSD Merck Sharp & Dohme AG (MSD), cette campagne de sensibilisation s'adresse de manière ciblée aux adolescents et aux jeunes adultes. Roche Diagnostics soutient l'initiative. Hygienica et lilli.ch se félicitent de la campagne.

Une infection par les HPV (papillomavirus humains) est la maladie sexuellement transmissible la plus répandue en Suisse et dans le monde entier. Chez l'homme et la femme, les HPV peuvent provoquer certaines formes de cancers dans la région génitale et anale et au niveau de la gorge et l'apparition de verrues génitales. La contamination peut avoir lieu en cas de contact avec des muqueuses infectées ou lors de rapports sexuels (1, 2).

MSD souhaite accroître les connaissances sur les maladies dues aux HPV et améliorer la prise de conscience sur les moyens de protection. C'est la raison pour laquelle MSD a lancé la campagne de sensibilisation «hpv-info.ch». Cette campagne de sensibilisation s'adresse de manière ciblée aux adolescents et aux jeunes adultes. Les personnes intéressées peuvent s'informer sur les maladies et les moyens de se protéger des HPV sur le site Web «www.hpv-info.ch».

La campagne de sensibilisation peut générer un impact maximal si elle est largement encouragée par les professionnels, les responsables politiques et les institutions. L'initiative est soutenue par Roche Diagnostics. Hygienica et lilli.ch se félicitent de la campagne. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) est informé de la campagne.

L'Office fédéral de la santé publique recommande la vaccination anti-HPV

Mark Witschi, responsable de la section Recommandations vaccinales et mesures de lutte de l'Office fédéral de la santé publique, s'exprime à propos des maladies dues aux HPV et de leurs conséquences parfois graves: «Les HPV sont responsables de différentes formes de cancer et de verrues génitales. La vaccination permet la protection la plus efficace, nous la recommandons à tous les adolescents.»

La vaccination anti-HPV des adolescents et jeunes adultes de 11 à 26 ans figure dans le plan de vaccination suisse et les coûts sont entièrement pris en charge par les assurances-maladie dans le cadre des programmes cantonaux de vaccination anti-HPV (3, 4).

En accord avec la stratégie du Conseil fédéral «Santé2020»

Les connaissances de la population sur les dangers des HPV et les moyens de protection varient en fonction des cantons et sont souvent insuffisantes. Dans le cadre de leurs programmes de vaccination anti-HPV, les cantons ont aussi des taux de couverture vaccinale anti-HPV extrêmement variables (5, 6).

La campagne soutient les efforts de la Confédération visant à endiguer les maladies dues aux HPV. La mise en oeuvre systématique de la recommandation de vaccination de l'OFSP et de la CFV (Commission fédérale pour les vaccinations) peut prévenir les cas de maladie et les frais médicaux. La campagne renforce la stratégie du Conseil fédéral ayant pour objectif l'amélioration des taux de couverture vaccinale et soutient ainsi les efforts du Conseil fédéral dans le cadre de la stratégie «Santé2020»(7).

Un taux élevé de couverture vaccinale renforce la santé publique: seul un taux élevé de couverture vaccinale permet une protection efficace de l'ensemble de la population (en exploitant l'effet de l'immunité grégaire). Des taux de vaccination élevés ont à long terme un effet modérateur sur les frais de santé engendrés par les maladies dues aux HPV.

De plus amples informations sur la campagne de sensibilisation sont disponibles sur le site Web de la campagne à l'adresse suivante: https://hpv-info.ch/fr/.

Ces informations sont destinées exclusivement aux représentants de la presse. MSD renvoie aux disposi-tions légales régissant la publicité pour les médicaments, en particulier à l'interdiction de la publicité pour le public des médicaments délivrés sur ordonnance médicale.

   1) Commission fédérale pour les vaccinations et Office fédéral de 
      la santé publique. Factsheet «Cancer et verrues génitales dus 
      aux papillomavirus humains», janvier 2016.
   2) WHO, Factsheet «sexually transmitted infections (STI)», 
   http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs110/en/, visité le 
      26.01.2018.
   3) Spaar, Masserey. HPV-Impfung in der Schweiz. Pädiatrie 
      2015;6:8-11.
   4) Office fédéral de la santé publique, Commission fédérale pour 
      les vaccinations. Vaccination contre les HPV: recommandation de
      vaccination complémentaire pour les garçons et jeunes hommes 
      âgés de 11 à 26 ans. OFSP-Bulletin 10/2015.
   5) Office fédéral de la santé publique, Suivi cantonal de la 
      couverture vaccinale en Suisse : «Couverture vaccinale des 
      enfants âgés de 2, 8 et 16 ans en Suisse, 1999-2016», 
      05.01.2018.
   6) Stratégie nationale de vaccination (SNV), la stratégie du 
      Conseil fédéral «Santé2020», 11.01.2017.
   7) Politique de la santé: les priorités du Conseil fédéral 
      «Santé2020», www.sante2020.ch. 

Contact:

Angelika März
Director Policy & Communication
angelika.maerz@merck.com
Tél.: +41 58 618 30 30



Plus de communiques: MSD Merck Sharp & Dohme AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: