Tous
Abonner
Abonner ShareWood Switzerland AG

04.09.2019 – 10:10

ShareWood Switzerland AG

Les plantations ShareWood sont hors de danger

Zürich (ots)

La forêt tropicale brésilienne subit actuellement une double menace : les feux de forêt et la déforestation illégale dégradent le peuplement forestier naturel de l'Amazonie. Selon les médias, la protection de l'environnement n'est pas une priorité pour le président du Brésil. Qu'en est-il des plantations ShareWood et comment le groupe ShareWood, avec l'appui des propriétaires d'arbres, peut-il contribuer à la protection de la forêt tropicale?

Plus des deux tiers de l'Amazonie se situent au Brésil. La forêt tropicale et ses quelque 5,5 millions de km2 abritent une faune et une flore abondantes. On dit souvent de l'Amazonie que c'est le poumon de la planète car, d'après le WWF, elle stocke 80 milliards de tonnes d'oxyde de carbone et rejette de l'oxygène (WWF, 2019). La forêt tropicale, plus grande réserve de CO2 au monde, revêt ainsi une importance à l'échelle planétaire et mérite absolument d'être protégée. Les forêts tropicales jouent un rôle dans la stabilisation du climat à travers le monde. (Regenwald Global, 2019)

Les plantations ShareWood épargnées par les incendies

«Nos plantations sont heureusement épargnées par les incendies au Brésil. Nous disposons d'une bonne surveillance et de moyens efficaces de prévention contre l'incendie», indique Christian Marzari, responsable de la gestion des plantations au Brésil. Nous réduisons autant que possible les risques par des coupe-feu et des contrôles quotidiens, avec la possibilité de recourir à des mesures immédiates sur tous les sites.

Protéger la forêt tropicale en achetant des arbres

Il existe différents moyens de contribuer à la protection de la forêt tropicale. ShareWood offre la possibilité d'acheter directement des teckiers qui poussent au Brésil. Ceux-ci sont exclusivement plantés sur des surfaces agréées pour l'agriculture par les autorités environnementales. Le bois du futur provient de plantations et représente une protection directe de la forêt tropicale.

Le teck n'est pas naturellement originaire du Brésil

Même si les teckiers poussent extrêmement bien dans la région du Mato Grosso, ils ne sont cependant pas originaires du pays, un autre avantage des plantations de teck au Brésil puisque cela signifie que le teck brésilien provient toujours de plantations durables et aucunement de la surexploitation de la forêt tropicale. Le succès de ShareWood repose sur un principe de base très clair: l'alliance entre respect de la nature et activité économique. Notre devise exprime cette idée depuis plus de 12 ans: «Profit and Nature in Harmony».

Contact:

Nadine Meyer-Neufeld
Marketing & Communications
Tel: 044 488 48 48
nmeyer@sharewood.com

Plus de communiques: ShareWood Switzerland AG