PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Tous Actualités
Suivre
Abonner The International Osteoporosis Foundation (IOF)

16.06.2020 – 08:00

The International Osteoporosis Foundation (IOF)

Le nouveau partenariat Capture the Fracture® vise une réduction de 25 % de l'incidence des fractures vertébrales et de la hanche dues à l'ostéoporose d'ici 2025

Le nouveau partenariat Capture the Fracture® vise une réduction de 25 % de l'incidence des fractures vertébrales et de la hanche dues à l'ostéoporose d'ici 2025
  • Informations
  • Download

NyonNyon (ots)

- La Fondation Internationale de l'Ostéoporose (IOF) annonce le premier partenariat en son genre avec l'université d'Oxford, Amgen et UCB afin de lutter contre le fardeau mondial de l'ostéoporose pour la santé publique[1]

- Les fractures vertébrales et de la hanche sont coûteuses pour la société et peuvent bouleverser la vie des patients[2],[3]

La Fondation Internationale de l'Ostéoporose (IOF) a annoncé aujourd'hui un partenariat avec Amgen et UCB, en collaboration avec l'université d'Oxford, en vue de soutenir son programme Capture the Fracture®, qui vise à réduire les fractures vertébrales et de la hanche de 25 % d'ici 2025. On estime actuellement que plus de 200 millions de personnes dans le monde souffrent d'ostéoporose,[4] entraînant une fracture liée à l'ostéoporose toutes les trois secondes.[5]

L'ostéoporose est une maladie chronique grave qui affaiblit les os au fil du temps, les rendant plus fins et plus susceptibles de se casser,[5] mais il y a des mesures que les patients et les prestataires de soins de santé peuvent prendre pour réduire le risque de fracture.[1] Capture the Fracture®, une initiative de l'IOF, désormais soutenue par Amgen et UCB en collaboration avec l'université d'Oxford, est un programme mondial qui aide à mettre en oeuvre de manière proactive des programmes de coordination des soins post-fracture (post fracture care PFC) dans les hôpitaux et les systèmes de santé afin d'aider les patients à prévenir de nouvelles fractures dues à l'ostéoporose. Même après une fracture liée à l'ostéoporose, environ 80 % des personnes à haut risque ne sont toujours pas identifiées ou traitées.[6]

" L'ostéoporose demeure une préoccupation mondiale, entraînant 8,9 millions de fractures en une seule année[3] et une fracture précédente augmente le risque d'une nouvelle fracture liée à l'ostéoporose de 86 %.[7] Une intervention précoce par le biais d'une identification, d'un diagnostic et d'un traitement post-fracture adapté chez les patients appropriés peut aider à améliorer les résultats tout en réduisant le fardeau des coûts pour les systèmes de santé ", a déclaré Darryl Sleep, M.D., Senior Vice President of Global Medical et Chief Medical Officer chez Amgen. " Le soutien à Capture the Fracture® représente notre approche proactive des soins visant à prédire et aider à prévenir les fractures susceptibles de bouleverser la vie d'individus avant qu'elles ne se produisent. "

" Nous sommes actuellement témoins du lourd fardeau que représente cette maladie. Alors que la population mondiale vieillit à un rythme soutenu, il n'a jamais été aussi important de s'attaquer à l'impact que l'ostéoporose et les fractures associées peuvent avoir sur les individus ", a déclaré le professeur Cyrus Cooper, Président de la Fondation Internationale de l'Ostéoporose et professeur de sciences musculosquelettiques à l'université d'Oxford.

" Nous savons que la mise en oeuvre de soins coordonnés post-fracture constitue l'intervention la plus efficace[8] et efficiente pour combler le fossé en matière de prévention secondaire des fractures. Je suis donc ravi qu'Amgen, UCB et l'université d'Oxford décident de soutenir notre programme Capture the Fracture® alors que nous entamons une mission visant à améliorer le suivi des patients fracturés ", a déclaré le Dr Philippe Halbout, Chief Executive Officer de l'IOF.

L'ostéoporose est traitée par plusieurs spécialités médicales, ce qui souligne le besoin de soins coordonnés pour soutenir les patients atteints de cette maladie. Au coeur du modèle Capture the Fracture® se trouve un coordinateur des soins qui peut aider les patients souffrant d'une fracture liée à l'ostéoporose à être identifiés, dépistés, diagnostiqués et traités de manière appropriée afin de réduire leur risque futur de fracture. Il a été démontré que les programmes de coordination des soins post-fracture améliorent les taux de diagnostic et de traitement.[8],[9] Ce partenariat vise à doubler les 390 programmes Capture the Fracture® existants d'ici à fin 2022, et se concentrera sur des régions clés telles que l'Asie-Pacifique, l'Amérique latine, le Moyen-Orient et l'Europe.

" L'introduction du modèle de soins post-fracture est reconnue comme une étape évolutive importante dans la gestion de l'ostéoporose et des fractures ostéoporotiques, et demeure un parfait exemple de ce à quoi ressemble une bonne coordination des soins entre plusieurs acteurs non liés ", a déclaré la professeure Iris Loew-Friedrich, Chief Medical Officer et Executive Vice President d'UCB. " La collaboration et un apprentissage mutuel sont nécessaires si nous voulons faire face aux défis de l'avenir et trouver un moyen de réduire le fardeau auquel sont confrontés les systèmes de santé et les personnes atteintes d'ostéoporose. Ce partenariat mondial soutient l'ambition d'UCB en matière de soins de santé connectés, en trouvant des moyens d'offrir davantage aux patients et en transformant la vie des personnes atteintes de maladies graves."

Les membres de ce partenariat se félicitent également de collaborer avec des coalitions de prévention des fractures existantes aux niveaux international, national et régional afin de favoriser le changement des politiques et l'établissement de priorités en matière de prévention des fractures. Les autres éléments du partenariat incluent le développement et la mise en oeuvre de gains d'efficacité et le partage des meilleures pratiques entre les différents sites faisant partie du programme de soins post fractures (PFC), la création d'un outil numérique qui documente et communique l'efficacité du PFC, et l'offre de mentorats et d'apprentissage virtuels et en personne pour les prestataires de soins de santé.

" Capture the Fracture® représente une opportunité incroyable de tirer parti des compétences académiques et de l'expertise de l'université pour apporter des améliorations réelles aux soins prodigués aux patients atteints d'ostéoporose", a déclaré le Dr Kassim Javaid, professeur associé au département d'orthopédie, de rhumatologie et de sciences musculosquelettiques de Nuffield (NDORMS) de l'université d'Oxford. Le Dr Javaid, ainsi que le Dr Rafael Pinedo-Villanueva, seront responsables du programme de mentorat, du développement de parcours de soins et du logiciel de calcul des prestations pour le programme des soins post-fracture. " Nous espérons que grâce à ce programme, des millions de vies seront changées et nous sommes impatients de travailler avec nos collègues nationaux et internationaux pour concrétiser cette vision."

Pour tout complément d'information sur Capture the Fracture, veuillez consulter le site http://www.capturethefracture.org.

À propos de la Fondation internationale de l'ostéoporose (IOF)

L'IOF est une fondation non gouvernementale enregistrée à but non lucratif basée en Suisse. L'IOF a obtenu le statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations unies.

L'IOF fonctionne comme une alliance mondiale de sociétés de patients, d'organisations de recherche, de professionnels de la santé et de sociétés internationales oeuvrant à la promotion de la santé osseuse et à la prévention des fractures dues à l'ostéoporose. www.iofbonehealth.org

À propos d'Amgen

Amgen est déterminée à libérer le potentiel de la biologie pour les patients souffrant de maladies graves en découvrant, développant, fabriquant et fournissant des thérapeutiques humaines innovantes. Cette approche commence par l'utilisation d'outils tels que la génétique humaine avancée pour révéler les complexités d'une maladie et comprendre les fondamentaux de la biologie humaine.

Amgen se concentre sur les domaines où les besoins médicaux sont loin d'être satisfaits et tire parti de son expertise pour créer des solutions qui favorisent les résultats en matière de santé et améliorent considérablement la vie des gens. Pionnière en biotechnologie depuis 1980, Amgen s'est développée pour devenir l'une des sociétés de biotechnologie indépendantes les plus importantes au monde, a atteint des millions de patients dans le monde entier et développe un portefeuille de médicaments présentant un potentiel de rupture.

Pour tout complément d'information, rendez-vous sur www.amgen.com et suivez-nous sur www.twitter.com/amgen.

À propos d'UCB

UCB, à Bruxelles, en Belgique (www.ucb.com), est une société biopharmaceutique mondiale axée sur la découverte et le développement de solutions et de médicaments innovants visant à transformer la vie des personnes atteintes de maladies graves du système immunitaire ou du système nerveux central. Comptant 7 500 collaborateurs dans environ 40 pays, la société a généré un chiffre d'affaires de 4,9 milliards d'euros en 2019. UCB est cotée sur Euronext Bruxelles (symbole : UCB). Suivez-nous sur Twitter : @UCB_news

À propos de l'université d'Oxford

L'université d'Oxford a été classée numéro 1 dans le palmarès Times Higher Education World University Rankings pour la quatrième année consécutive, et au coeur de ce succès se trouve notre capacité de recherche et d'innovation révolutionnaire.

L'université d'Oxford est connue dans le monde entier pour son excellence en matière de recherche et abrite certaines des personnes les plus talentueuses dans le monde. Notre travail améliore la vie de millions de personnes, en résolvant des problèmes réels grâce à un vaste réseau de partenariats et de collaborations. L'ampleur et la nature interdisciplinaire de nos recherches génèrent des idées et des solutions imaginatives et inventives.

À propos du département des sciences orthopédiques, rhumatologiques et musculosquelettiques de Nuffield (NDORMS)

NDORMS est un service pluridisciplinaire qui se concentre sur la découverte des causes des maladies musculo-squelettiques et inflammatoires afin de fournir des soins excellents et innovants qui améliorent la qualité de vie des personnes. Étant le plus grand département académique européen dans son domaine, NDORMS fait partie de la division des sciences médicales de l'université d'Oxford et est une communauté en rapide expansion composée de plus de 500 chirurgiens orthopédiques, rhumatologues et scientifiques travaillant tous dans le domaine des troubles musculo-squelettiques. www.ndorms.ox.ac.uk

Références

 1.  Fondation internationale de l'ostéoporose. IOF Compendium of Osteoporosis 2nd Edition. http://www.worldosteoporosisday.org/sites/default/WOD-2019/resources/compendium/2019-IOF-Compendium-of-Osteoporosis-WEB.pdf . Consulté le 11 mars 2020. 
 2.  Burge et al. Incidence and economic burden of osteoporosis-related fractures in the United States, 2005-2025. J Bone Miner Res. 2007; Mar;22(3):465-475. 
 3.  Johnell O, Kanis JA. An estimate of the worldwide prevalence and disability associated with osteoporotic fractures. Osteoporos Int. 2006;17:1726-1733. 
 4.  Reginster JY, Burlet N. Osteoporosis: A still increasing prevalence. Bone. 2006;38 (2 Suppl 1):S4-S9 
 5.  Fondation internationale de l'ostéoporose. Capture The Fracture - A global campaign to break the fragility fracture cycle (octobre 2012). http://share.iofbonehealth.org/WOD/2012/report/WOD12-Report.pdf . Consulté le 11 mars 2020. 
 6.  Nguyen TV, Center JR, Eisman JA. Osteoporosis: underrated, underdiagnosed and undertreated. Med J Aust. 2004;180:S18-S22. 
 7.  Kanis et al. A meta-analysis of previous fracture and fracture risk. Bone 2004 35;375-82 
 8.  Akesson et al. Capture the Fracture: a Best Practice Framework and global campaign to break the fragility fracture cycle. Osteoporos Int. Août 2013 ;24(8):2135-52 
 9.  Ganda et al. Models of care for the secondary prevention of osteoporotic fractures: a systematic review and meta-analysis Osteoporos Int (2013) 24:393-406  

Contact:

Fondation Internationale de l'Ostéoporose :
Laura Misteli, Communications Editor, +41(0)78 8571777, lmisteli@iofbonehealth.org

NDORMS, Université d'Oxford :
Josie Eade, Communications Officer, +44 (0)1865 225136, josie.eade@ndorms.ox.ac.uk

Amgen, Thousand Oaks :
Megan Fox, 805-447-1423 (médias)
Trish Rowland, 805-447-5631 (médias)

UCB :
Scott Fleming, Bone Communications, UCB, +44 (0)7702777378, scott.fleming@ucb.com