PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Tous Actualités
Suivre
Abonner PwC Schweiz

19.01.2021 – 10:12

PwC Schweiz

WWF et PwC : l’économie circulaire, une opportunité pour l’économie en général

2 Documents

Rapport de WWF et PwC : l’économie circulaire, une opportunité pour l’économie en général

- En Suisse, le potentiel de l’économie circulaire est insuffisamment exploité. S’il l’était mieux, l’économie et la société en profiteraient grandement.
- L’économie circulaire pourrait largement contribuer à l’atteinte des objectifs climatiques suisses. 
- Un rapport de WWF et PwC présente les options envisageables pour l’économie suisse, tout en se concentrant particulièrement sur les secteurs de la finance, de l’alimentaire, du textile, de la pharmacie et de la joaillerie. 

Zurich, le 19 janvier 2021 – Depuis 1970, la consommation mondiale en ressources naturelles a plus que triplé. Actuellement, la population humaine consomme chaque année 60 % de ressources de plus que ce que la terre peut fournir. Cependant, nous, les humains, dépendons d’une planète saine et de ses services écosystémiques.

« Nous devons concevoir une économie qui préserve nos moyens de subsistance plutôt que de les menacer », déclare Thomas Vellacott, CEO de WWF Suisse. « L’économie circulaire nous permet une gestion plus sobre des ressources dont nous disposons. » Le système linéaire actuel de fabrication, de consommation et de mise au rebut génère de grandes quantités de déchets avec une perte gigantesque de matériaux précieux. En 2010, près de 65 milliards de tonnes de matières premières ont été introduites dans le système économique mondial. En 2020, ce chiffre aura probablement dépassé les 100 milliards de tonnes. Pourtant, seulement 8,6 % de la consommation de ressources est circulaire. Cela signifie que plus de 90 % des ressources primaires ne sont pas recyclées.

Rapport WWF et PwC sur « L’économie circulaire » et ses chances

Si la Suisse recycle plus de déchets que la plupart de ses voisins européens, c’est aussi un pays qui consomme beaucoup de ressources et produit une grande quantité de déchets. L’empreinte matérielle de la Suisse, qui s’élève à 16,8 tonnes par habitant, est bien plus élevée que la moyenne européenne, qui est de 14,5 tonnes par habitant (2018). Dans leur rapport « Circularity as the new normal : Future fitting Swiss businesses », WWF Suisse et PwC Suisse montrent comment la Suisse peut développer un système économique durable grâce à l’économie circulaire et contribuer ainsi largement à l’atteinte de ses objectifs climatiques. Les auteurs y analysent l’état de l’économie circulaire et les défis particuliers qu’elle pose aux secteurs de la finance, de l’alimentation, du textile, de la pharmacie et de l’horlogerie et de la joaillerie. Ils présentent quatre stratégies circulaires appropriées, accompagnées d’exemples d’innovation permettant de refermer (closing), ralentir (slowing), réduire (narrowing) et régénérer (regenerating) les circuits des matériaux et des énergies. Le rapport met en avant des solutions concrètes et s’adresse aux entreprises, aux décideurs politiques et au grand public.

« Les entreprises suisses tireraient un avantage décisif d’une économie circulaire, sachant que celle-ci réduit la consommation en ressources et contribue à une économie et une société plus résilientes. Parallèlement, elle réduit les risques systémiques pour les entreprises, comme la dépendance aux ressources », explique Günther Dobrauz, Partner Legal chez PwC Suisse. Conclusions de PwC et WWF : l’économie circulaire est un modèle économique de plusieurs milliards de francs pour la Suisse. Elle permet une moindre dépendance aux ressources pour les entreprises suisses, tout en ouvrant la voie à de nouveaux marchés, à l’innovation et aux investissements. Elle représente aussi une opportunité pour l’industrie financière suisse, pour laquelle elle ouvre de nouveaux domaines d’activité.

La pandémie de Covid-19 nous a montré à quel point l’équilibre entre un environnement sain et l’économie est fragile. C’est à nous de rendre notre économie plus durable et plus résistante. L’économie circulaire peut nous aider à atténuer les risques commerciaux de l’économie linéaire qui nous menacent. Aujourd’hui, avec les bouleversements économiques induits par le coronavirus, nous devons saisir les opportunités de l’économie circulaire. Cela vaut également par rapport à l’UE (le partenaire commercial principal de la Suisse), à sa stratégie d’économie circulaire et aux futures réglementations qui y sont associées.

Des opportunités à saisir

WWF et PwC recommandent entre autres :

- L’élaboration d’une stratégie nationale d’économie circulaire avec des objectifs mesurables.
- Prévoir non seulement le recyclage, mais aussi une économie circulaire durable dès le départ.
- Inclure l’influence du secteur financier suisse pour promouvoir les investissements circulaires.
- Considérer l’impact global de l’industrie suisse et travailler à la réalisation des objectifs climatiques de la Suisse.  

Share

Vous trouvez nos communiqués de presse également sous www.pwc.ch/presse

Jessica Madore

PwC | Senior Consultant External Communications
Office: +41 58 792 21 29 | Mobile: +41 79 297 24 26 
Email: jessica.madore@pwc.ch
PricewaterhouseCoopers AG
Birchstrasse 160 | Postfach | CH-8050 Zürich
http://www.pwc.ch 

Plus de actualités: PwC Schweiz
Plus de actualités: PwC Schweiz