Tous Actualités
Suivre
Abonner PwC Schweiz

16.07.2020 – 10:15

PwC Schweiz

Les entreprises suisses sont les plus nombreuses à miser sur l'automatisation robotisée des processus (RPA)

Nouvelle étude de PwC « Robotic Process Automation (RPA) dans la région DACH »

Les entreprises suisses sont les plus nombreuses à miser sur l’automatisation robotisée des processus (RPA)

- PwC a interrogé 141 entreprises de la région DACH sur leurs progrès dans l’automatisation robotisée des processus (RPA) : la Suisse possède la part d’utilisateurs de RPA la plus élevée avec 63 %
- L’étude révèle toutefois qu’un fort potentiel demeure inexploité, dans notre pays également 

De nombreuses entreprises en Suisse, en Allemagne et en Autriche ont pris conscience du potentiel des solutions RPA : plus de la moitié d’entre elles misent sur les logiciels automatiques, dits « bots », dans l’automatisation des processus. Cependant, un fort potentiel demeure inexploité en raison d’un manque de connaissances. Ces deux principaux résultats ressortent de l’étude menée par PwC « Robotic Process Automation dans la région DACH – enquête orientée vers la finance et l’accounting ».

Les décideurs surestiment souvent la charge d’implémentation et la complexité

Les logiciels robots dans l’automatisation des processus sont largement répandus au sein des entreprises interrogées : elles sont en moyenne 54 % à utiliser cette technologie dans les trois pays concernés (Suisse : 63 %). La majorité des sociétés (57 %), qui n’utilisent encore aucun bot pour l’automatisation, ne s’étaient pas encore intéressées à cette technologie au moment où l’étude a été menée. C’est l’argument qu’ont avancé en particulier les entreprises de taille moyenne pour justifier l’absence de RPA (81 %).

Cependant : 34 % des participants envisagent de combler bientôt leur retard dans l’utilisation de la RPA. Les deux tiers restants craignent notamment une charge d’implémentation potentiellement trop lourde (44 %).

La charge d’implémentation élevée est d’ailleurs considérée comme un frein par près de 60 % des entreprises sans solution RPA en Suisse. Une valeur qui, comparée à l’Allemagne et à l’Autriche, est de loin la plus élevée de la région DACH. Toutefois, parmi les entreprises suisses, l’acceptation par les collaborateurs (11 %) fait comparativement moins figure d’obstacle.

Les logiciels automatiques négocient les prix d’achat

Autre résultat issu de l’étude : les domaines où l’utilisation de bots est la plus fréquente sont le controlling (63 %), le reporting (61 %), l’assurance-qualité (41 %) et la validation de données (41 % également). Les entreprises les plus avancées utilisent déjà la RPA pour la négociation tarifaire dans le domaine des achats ou l’associent à un chatbot dans le contact client.

Les bots peuvent décharger les collaborateurs humains de certaines tâches

La crainte la plus fréquente de voir les logiciels robots supplanter les collaborateurs humains ne trouve aucune confirmation dans l’étude. Au contraire : près de 7 entreprises sur 10 (72 %) qui utilisent la RPA ne renoncent pas à des employés au profit des bots. Seuls 18 % des participants à l’enquête distinguent un potentiel de réduction des effectifs direct. Parmi ces entreprises, la plupart souhaitent supprimer au maximum deux emplois à temps plein (ETP). 74 % des entreprises suisses interrogées ont déclaré n’avoir économisé aucun ETP en utilisant la RPA.

Les entreprises helvétiques visent des gains d’efficacité et de temps (84 % chacun) grâce à la RPA, mais l’augmentation de la qualité revêt également une grande importance stratégique. Et la technologie répond bien souvent à ces objectifs stratégiques : 79 % des entreprises suisses interrogées affirment économiser beaucoup de temps. Plus de la moitié des entreprises interrogées en Suisse déclarent bénéficier d’effets d’échelle grâce à la technologie et améliorer leur compliance.

« La RPA figure en bonne place dans le calendrier des décideurs en matière de numérisation. Le travail de projet nous a montré qu’une approche stratégique globale faisait souvent défaut lors de la mise en œuvre du projet d’automatisation, entraînant une surestimation des coûts totaux. Les entreprises qui ont planifié en détail l’introduction de l’automatisation ont bénéficié du soutien nécessaire aux niveaux opérationnel et informatique. Si elles ont repensé leurs processus en fonction de l’automatisation, elles profitent aujourd’hui déjà des progrès en termes d’efficacité et de qualité », déclare Zack Tian, Director Intelligent Solutions Development chez PwC Suisse.

Téléchargement

Lien vers le site Internet de l’analyse de PwC « Robotic Process Automation im Accounting ».

Share

Vous pouvez également trouver nos communiqués de presse sur www.pwc.ch/presse ou www.twitter.com/PwC_Suisse et www.linkedin.com/company/pwc_switzerland.

À propos de PwC

PwC œuvre à développer la confiance dans la société et à résoudre des problèmes importants. Notre réseau d’entreprises est implanté dans 157 pays et emploie plus de 276 000 collaborateurs animés par une même volonté de fournir des services d’assurance, de fiscalité et de conseil de qualité. PwC Suisse dispose de 3300 collaborateurs et associés répartis sur 14 sites en Suisse et un dans la principauté de Liechtenstein. Pour en savoir plus et pour nous contacter, consultez notre site www.pwc.ch. PwC désigne le réseau PwC et/ou une ou plusieurs sociétés affiliées, chacune d’entre elle étant une entité juridique indépendante. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site www.pwc.com/structure.

***
Konradin Krieger
PwC | Manager I Team Leader External Communications
Mobile: +41 79 362 10 87
Email: konradin.krieger@ch.pwc.com

PricewaterhouseCoopers AG
Birchstrasse 160 | Postfach | CH-8050 Zürich
http://www.pwc.ch 

Plus de actualités: PwC Schweiz
Plus de actualités: PwC Schweiz