Ces informations peuvent également vous intéresser:

1919-2019: la Lia Rumantscha fête ses 100 ans d'existence Un festival linguistique et culturel riche en émotions et en surprises

Coire (ots) - L'année 2019 marque les 100 ans de la Lia Rumantscha (LR). L'organisation linguistique ...

Test TCS de pneus d'été 2019: bons résultats des pneus pour petites voitures, échec des pneus pour fourgonnettes

Bern (ots) - 32 pneus d'été de deux dimensions ont été mis à l'examen dans le cadre du test TCS de ...

Les plates-formes B2B ineltec et sicherheit 2019 seront annulées

Bâle (ots) - MCH Group n'organisera pas les deux salons professionnels «ineltec» et «sicherheit» ...

17.09.2008 – 15:45

GastroSuisse

Protection contre le tabagisme passif: Conseil des Etats - décision contre les petits établissements

    Zurich (ots)

GastroSuisse regrette que le Conseil des Etats, lors de sa séance de ce jour, n'ait pas approuvé la proposition de la majorité de sa commission ad hoc et qu'il se soit prononcé contre l'autorisation d'établissements fumeurs.

    La commission ad hoc du Conseil des Etats avait proposé que les très petits et petits établissements dont la surface accessible au public est égale ou inférieure à 100m2 puissent être exploités comme des établissements fumeurs. La décision qui vient d'être prise par le Conseil des Etats est d'autant plus regrettable que le critère de la surface aurait été simple à appliquer et aurait ainsi permis une solution appropriée et praticable dans toute la Suisse pour les établissements fumeurs. Par ailleurs, une telle solution aurait tenu compte du fait que l'interdiction de fumer touche de manière démesurée les très petits et petits établissements qui n'ont pas la possibilité d'aménager un fumoir. Sans dispositions d'exception, l'existence des très petits et petits établissements qui servent en majorité des boissons (pubs, bistrots de quartier, bars, etc.) est menacée. De premières analyses d'une étude réalisée sur mandat de GastroSuisse par l'institut de recherche IHA-GfK d'Hergiswil dans les cantons du Tessin, de Genève et des Grisons mettent en évidence que la baisse moyenne du chiffre d'affaires est supérieure à 6% et qu'elle dépasse même 12% pour les très petits établissements.

    GastroSuisse espère à présent que, dans le cadre de l'élimination des divergences, le Conseil national va se prononcer en faveur d'une réglementation la plus libérale possible.

    GastroSuisse est la Fédération nationale leader de l'hôtellerie et de la restauration. Près de 21 000 membres (hôtels, pensions, auberges, restaurants et cafés) organisés en 26 sections cantonales et quatre groupements sectoriels font partie de l'association patronale suisse la plus importante de la branche.

Le communiqué de presse présent est également disponible sous forme électronique à l'adresse www.gastrosuisse.ch.

ots Originaltext: GastroSuisse
Internet: www.presseportal.ch

Contatto:
GastroSuisse
Marketing et communication
Brigitte Meier-Schmid
Tél. :    +41/44/377'53'53
E-Mail : maco@gastrosuisse.ch

Tous
Abonner GastroSuisse
  • Version imprimable
  • Version PDF

Sujets abordés dans ce communiqué