PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Tous Actualités
Suivre
Abonner VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz

31.03.2021 – 14:05

VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz

Agneaux mutilés : QUATRE PATTES déplore l'indifférence des grandes marques de mode

Agneaux mutilés : QUATRE PATTES déplore l'indifférence des grandes marques de mode
  • Informations
  • Download

Un document

La souffrance des agneaux mutilés pour la mode de luxe

QUATRE PATTES critique les marques de mode internationales tolérant la cruauté pratiquée envers les animaux.

Zurich, le 31 mars 2021 – Avec sa campagne actuelle « Wool with a Butt », l’organisation mondiale de protection des animaux QUATRE PATTES exhorte l’industrie de la mode à renoncer à la laine provenant d’animaux qui subissent le « mulesing ». Cette pratique douloureuse consiste à découper à l’aide de ciseaux de grands lambeaux de peau sur la partie périanale de très jeunes agneaux mérinos sans anesthésie afin que les mouches ne puissent pas infester cette partie de l’animal. QUATRE PATTES a enquêté auprès de 38 marques de mode internationales des secteurs de la mode de luxe, de la « fast fashion », des vêtements de sport ainsi que de la mode outdoor, sur leurs efforts pour exclure la laine provenant de moutons victimes du mulesing de leur gamme de produits.

Les résultats sont peu encourageants : alors que les marques de mode outdoor, telles qu’Ortovox et Patagonia, arrivent en tête du classement, les marques de mode de luxe, en particulier, ne manifestent pas ou que très peu d’intérêt pour le bien-être des animaux. En queue de peloton, Max Mara et Escada n’ont pris aucune mesure pour supprimer progressivement le mulesing et ne sont pas prêts non plus à entamer des discussions constructives avec QUATRE PATTES.

Pulls, écharpes, costumes, vêtements de sport et couches lavables : la laine mérinos est polyvalente et appréciée en toute saison. Le classement actuel de QUATRE PATTES évalue un total de 38 marques de mode internationales sur l’utilisation de la laine obtenue sans mulesing. La mise en œuvre la plus cohérente se manifeste dans le secteur de la mode outdoor, où les deux labels Ortovox et Patagonia sont en tête du classement. Certaines marques comme Fjällräven, H&M et Esprit se sont déjà engagées publiquement à éliminer la laine provenant de moutons victimes du mulesing dans les années à venir et proposent des produits certifiés sans mulesing. Sept fabricants de mode, dont la grande marque suisse d’articles outdoor Mammut, ainsi que Calvin Klein, Vero Moda et C&A, se sont heureusement engagés à éliminer progressivement le mulesing pendant la vérification par QUATRE PATTES de leur marque. Mais malheureusement, près de la moitié des marques n’ont toujours pas d’objectifs clairs pour rejeter cette méthode cruelle et dépassée depuis longtemps. « Nous demandons aux marques de mode d’endosser leur responsabilité pour le bien-être des moutons tout au long de la filière d’approvisionnement. Cela inclut l’engagement public de passer à des matériaux alternatifs et/ou à de la laine certifiée sans mulesing dans les années à venir. C’est le seul moyen de mettre fin à la souffrance de millions d’agneaux », déclare Rebecca Picallo Gil, responsable de la campagne « Wool with a Butt » chez QUATRE PATTES.

Une tradition empreinte de brutalité

Plus de 75 % des exportations de laine et jusqu’à 90 % de la laine mérinos extra fine utilisée dans l’industrie mondiale de la mode proviennent d’Australie, le seul pays au monde où la méthode du mulesing est encore pratiquée. Le mouton mérinos est sélectionné parce que sa peau plissée permet de produire plus de laine, mais il est aussi particulièrement sensible à l’infestation par les mouches à viande. Si ce problème n’est pas traité, il peut entraîner des graves blessures, voire la mort de l’animal. C’est pourquoi, en 1920, une méthode, très douloureuse pour les moutons, a été mise au point afin de réduire le risque d’infestation par les mouches à viande. Le « mulesing » consiste à couper, sans anesthésie, de gros lambeaux de peau à des agneaux âgés de deux à dix semaines à l’aide de ciseaux tranchants. Pour les agneaux, en plus de la peur et du stress, cela signifie une douleur atroce qui peut persister plusieurs jours.

Alternatives indolores

Chaque année, plus de dix millions d’agneaux sont victimes de cette méthode brutale et dépassée du mulesing. Pourtant, des alternatives existent depuis longtemps. « Les consommateurs peuvent opter pour des vêtements certifiés sans mulesing. Il existe des certifications strictes à cet égard, comme le RWS (Responsible Wool Standard). Du côté des producteurs, il existe également des solutions. En Australie, plus de 3’000 éleveurs ont déjà prouvé qu’il est possible de passer à des espèces de moutons naturellement plus résistantes aux parasites. Un tel changement ne prend que deux à cinq ans. C’est pourquoi QUATRE PATTES exhorte les marques de mode à exclure systématiquement la laine obtenue par mulesing de leurs filières d’approvisionnement dans les cinq prochaines années et à utiliser exclusivement des matériaux alternatifs et/ou de la laine certifiée sans mulesing », déclare encore Rebecca Picallo Gil.

Au sujet de QUATRE PATTES

QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler, l'organisation plaide pour un monde où les Hommes traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins, les orangs-outans et les éléphants – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans douze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce. www.quatre-pattes.ch/

----------

Photos

L'utilisation des photos est gratuite. Elle ne peuvent être utilisées que pour les rapports portant sur ce communiqué de presse. Pour ce rapport uniquement, une licence simple (non exclusive, non transférable) et incessible est accordée. Une réutilisation future des photos n'est autorisée qu'avec l'accord écrit préalable de QUATRE PATTES.

Vous trouverez ici une séléction de photos : https://four-paws.canto.global/b/IE34R

Le droit autrichien est appliqué sans ses normes de référence, le lieu de compétence juridictionnelle est Vienne.

Contact Médias :

Sylvie Jetzer
Communication Suisse
QUATRE PATTES
Enzianweg 4
8048 Zurich
043 311 80 90