PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Tous Actualités
Suivre
Abonner VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz

26.03.2021 – 12:01

VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz

Action conjointe de QUATRE PATTES et de l’association pour la protection des animaux de Zurich contre la vraie fourrure

Action conjointe de QUATRE PATTES et de l’association pour la protection des animaux de Zurich contre la vraie fourrure
  • Informations
  • Download

Un document

Action conjointe de QUATRE PATTES et de l’association pour la protection des animaux de Zurich contre la vraie fourrure

Une installation visuelle composée de 1’000 drapeaux qui représente les 100 millions d’animaux à fourrure tués chaque année dans le monde.

Zurich, le 26 mars 2021 – Dans le cadre de la campagne en ligne « La vraie fourrure, un vrai problème pour votre image », des milliers de sympathisants et sympathisantes, en association avec l’organisation mondiale de protection des animaux QUATRE PATTES, exhortent les entreprises du secteur de l’habillement à renoncer au commerce de la fourrure et le Parlement suisse à interdire l’importation de la fourrure. C’est pourquoi QUATRE PATTES a organisé, avec le soutien de l’association pour la protection des animaux de Zurich, une action afin de donner plus de poids à ces exigences.

Chaque année, 100 millions d’animaux à fourrure meurent dans d’atroces souffrances pour la mode. Hier, 1’000 drapeaux ont flotté au vent sur le site du refuge géré par l’association pour la protection des animaux de Zurich. Chacun de ces drapeaux symbolisait 100’000 de ces animaux. Environ 95 millions de visons, renards, chiens viverrins, lapins et autres animaux sont élevés et tués pour finir en vestes, cols, capuches ou autres accessoires. En plus des animaux détenus dans des élevages, environ 5 millions de renards sauvages, de lynx et de coyotes sont capturés à l’aide de pièges chaque année.

Cette action conjointe vise à mettre l’accent sur une fin de la vente de fourrure. Nadja Brodmann, membre de la direction de l’association pour la protection des animaux de Zurich, déclare : « Le but de cette action est de lancer un appel à ceux et celles qui sont encore impliqués dans le commerce de la fourrure, car la vraie fourrure n’a plus la cote et est inacceptable sur le plan éthique. »

La vraie fourrure, un vrai problème pour votre image de marque

Ce slogan ne s’adresse pas seulement aux entreprises de mode, car ces dernières ne représentent qu’une partie de l’industrie de la fourrure. Il s’adresse également aux consommateurs et consommatrices qui par leurs achats contribuent à la souffrance des animaux à fourrure, ainsi qu’aux exploitants des fermes à fourrure étrangères qui détiennent des animaux dans des cages exigües et ne les tuent que pour leur fourrure.

L’Allemagne, l’Autriche et la Suisse, pays dans lesquels se trouvent des bureaux de QUATRE PATTES, ont visé plusieurs entreprises de mode dans leur campagne commune. La société internationale de mode Madeleine en était la cible principale. Après seulement quatre mois de travail de campagne, la société Madeleine a annoncé qu’elle renonçait à la vraie fourrure. Cette décision en faveur d’une situation durable devrait inspirer les autres entreprises de vente de fourrure. Dès sa fondation QUATRE PATTES s’est consacré à la problématique de la vraie fourrure et a déjà soutenu et conseillé de nombreuses entreprises de mode tant nationales qu’internationales ( « Burberry » et « Charles Vögele », par exemple) dans leurs efforts visant à éliminer progressivement la fourrure. Heureusement, cette semaine l’entreprise « Fashion Stylers », la cible nationale de la campagne actuelle de QUATRE PATTES en Suisse, s’est montrée prête à entamer un dialogue constructif sur une éventuelle élimination progressive de la fourrure.

Une motion pour l’interdiction de l'importation de la fourrure

Il n’y a plus d’exploitations d’élevage d’animaux à fourrure en Suisse, mais un grand nombre de produits en fourrure impliquant la souffrance animale sont encore importés. Le conseiller national Matthias Aebischer a déposé au Parlement une motion visant à interdire les produits en fourrure pour lesquels des animaux ont souffert. Avec leur campagne, QUATRE PATTES et la Protection des animaux de Zurich veulent également appeler les politiciens et politiciennes à s’exprimer en faveur d’une interdiction de l’importation de fourrure lors de cette votation, car la vraie fourrure est également un problème pour l’image de la Suisse. « Les résultats d’un récent sondage d’opinion parlent un langage clair : 83 % de toutes les personnes interrogées en Suisse se sont prononcées contre la détention et l’abattage d’animaux pour la production de fourrure destinée à l’industrie de la mode. Nous espérons que lors du vote parlementaire sur cette motion, les politiciens et politiciennes tiendront compte du souhait de la population et que ce dernier se reflètera dans le résultat du vote », explique Dominik del Castillo, responsable de campagne chez QUATRE PATTES en Suisse.

Transmission du COVID-19 / interdiction des fermes à fourrure

Depuis l’automne dernier les médias du monde entier ont permis de suivre les risques liés à la transmission du COVID-19. Des millions de visons enfermés dans plus de 400 fermes à fourrure de l’UE ont contracté le virus. Afin de protéger la santé humaine, ces 20 millions de visons ont fait l’objet d’un abattage sanitaire. Les Pays-Bas ont réagi à cette nouvelle menace de transmission possible du COVID-19 en avançant au 1er mars 2021 la date de fermeture des élevages de visons, initialement prévue pour 2024. D’autres pays suspendent la production de fourrure de vison au moins jusqu’à la fin de 2021. Toutefois, ces mesures ne suffisent pas pour combattre le COVID-19 et prévenir d’autres pandémies à l’avenir. D’autres solutions durables sont, en effet, nécessaires, comme, par exemple, l’interdiction des fermes à fourrure.

Une coopération avec un autre partenaire très expérimenté

L’association pour la protection des animaux de Zurich fait également campagne avec succès contre la vraie fourrure et a déjà soutenu plusieurs entreprises dans leur décision de renoncer au commerce de la fourrure. L'association a pu engranger quelques beaux succès avec « Globus », « Jelmoli », « PKZ » et, plus récemment, avec la maison de mode « Kofler ».

Vous trouverez de plus amples informations sur l'industrie de la fourrure ici .

Vous pouvez consulter le communiqué de presse de l’association Protection des animaux de Zurich (en allemand) ici .

Au sujet de QUATRE PATTESQUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler, l'organisation plaide pour un monde où les Hommes traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins, les orangs-outans et les éléphants – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans douze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce. www.quatre-pattes.ch/

----------

Photos / Vidéos

L'utilisation des photos et des vidéos est gratuite. Elle ne peuvent être utilisées que pour les rapports portant sur ce communiqué de presse. Pour ce rapport uniquement, une licence simple (non exclusive, non transférable) et incessible est accordée. Une réutilisation future des photos n'est autorisée qu'avec l'accord écrit préalable de QUATRE PATTES.

Le droit autrichien est appliqué sans ses normes de référence, le lieu de compétence juridictionnelle est Vienne.

Contact Médias :

Chantal Häberling
Communication Suisse
QUATRE PATTES
Enzianweg 4
8048 Zurich
043 311 80 90 

Plus de actualités: VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz
Plus de actualités: VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz