Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Les catastrophes naturelles toujours plus prégnantes

Bern (ots) - Vents violents, pluies torrentielles et mers déchaînées, tels ont été les ingrédients d'un week-end riche en événements climatiques pour la centrale d'intervention ETI du TCS. L'application Travel Safety a permis de déterminer qu'aucun utilisateur n'était en danger en Indonésie ou au Japon. Une quarantaine de Suisses sont toutefois coincés sur les îles grecques, en raison de la tempête Zorba. Le TCS constate une hausse de plus de 30% de demandes d'assistance à la personne, par rapport à ce type d'événement l'an dernier.

Cette fin de semaine a vu les éléments se déchaîner dans différentes parties du monde, impactant principalement les populations concernées, mais aussi les voyageurs. De multiples séismes en Indonésie, provoquant un tsunami dévastateur dans le nord du pays, le typhon Trami au Japon, ainsi que la tempête Zorba en Grèce sont survenus tour à tour en moins de 24 heures. Le recours à l'application Travel Safety a permis de rapidement déterminer qu'aucun bénéficiaire du Livret ETI ayant activé le module ne se trouvait en danger dans les zones impactées.

Les graves tremblements de terre et le tsunami qui ont frappé la quatrième plus grande île d'Indonésie, Sulawesi, ont coûté la vie à près d'un millier de personnes selon les dernières estimations des autorités. Jusqu'à présent, elles étaient toutes basées sur les données d'une seule ville : Palu sur la côte ouest avec plus de 350.000 habitants. Cette région étant moins touristique que Bali ou Lombok, il est encore difficile d'établir si des ressortissants étrangers figurent parmi les victimes. Le TCS reste en contact étroit avec le DFAE pour pouvoir intervenir rapidement en cas de besoin.

L'ouragan Trami a provoqué des vents violents et de fortes pluies sur l'île d'Okinawa au sud du Japon, sans provoquer de victimes. Le typhon s'est ensuite déplacé vers le nord pour y rencontrer l'île de Kyushu et d'autres régions de l'ouest du Japon dimanche. Les météorologues ont signalé que la tempête auraient provoqué des vagues atteignant 13 mètres de hauteur dans la région.

En Grèce, c'est le Medicane « Zorba » qui a frappé de plein fouet la péninsule du Péloponnèse et l'île méditerranéenne de Crète, avant de se diriger vers Athènes. Les liaisons maritimes ont été interrompues, isolant les habitants de nombreuses îles, ainsi que les touristes en vacances dans la région. Plus de vingt bénéficiaires du Livret ETI ont dû reporter leur déplacement et prolonger leur séjour sur place. Sept d'entre eux font partie d'un groupe de 23 voyageurs. Le TCS estime pour l'instant à une quarantaine le nombre de Suisses impactés dans la région.

Ces événements ponctuent un été déjà très riche en catastrophes naturelles (tremblement de terre en Indonésie, incendies en Europe et aux Etats-Unis, typhons en Asie et ouragans aux USA). Les équipes du Case Management ont ainsi pu constater une hausse de plus de 30% de demandes d'assistance à la personne, par rapport à ce type d'événement l'an dernier.

Contact:

Yves Gerber, porte-parole du TCS, 058 827 27 16, 079 249 64 83,
yves.gerber@tcs.ch



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: