PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Alle Storys
Folgen
Keine Story von Berner Fachhochschule (BFH) mehr verpassen.

06.05.2021 – 10:02

Berner Fachhochschule (BFH)

Rapport de gestion 2020: de nombreux succès et une nette hausse de l’effectif estudiantin

Rapport de gestion 2020: de nombreux succès et une nette hausse de l’effectif estudiantin
  • Bild-Infos
  • Download

Ein Dokument

L’année passée a été marquée par de nombreux succès et des changements importants au niveau de la direction. Les thèmes stratégiques de la durabilité et de la numérisation ont encore été développés. Le nombre d’étudiant-e-s en bachelor et master a augmenté de 7%. Pour les étudiant-e-s en premier semestre, cette croissance était même de 11%.

Le professeur Sebastian Wörwag est le nouveau recteur de la Haute école spécialisée bernoise depuis septembre 2020. Il revient sur une année académique particulière, mais réussie: «La pandémie de COVID-19 a montré que la BFH sait s’adapter. En dépit de conditions-cadres en rapide évolution, nous avons pu honorer avec succès notre mandat pour un enseignement axé sur la pratique et une recherche appliquée.» Pour lui, les crises n’ont pas seulement des conséquences négatives; elles offrent aussi des opportunités de développement pour de nouvelles innovations. La BFH a par exemple utilisé ses connaissances pour mettre au point l’application «Corona Science» ou pour analyser les répercussions de la pandémie sur les PME suisses. «Il est important pour moi que nous mettions nos savoirs au service de solutions aux problèmes sociétaux actuels», souligne Sebastian Wörwag.

Engagement pour un développement durable

En ce sens, la BFH a poursuivi son travail sur le thème stratégique de la «durabilité» au cours de l’année écoulée. Elle contribue ainsi à la viabilité de notre monde futur. En collaboration avec ses partenaires, elle a notamment développé deux procédures novatrices pour fabriquer des produits industriels à partir de matières premières biologiques: la «plateforme acide lactique» utilise ainsi des plantes, et non du pétrole, pour créer des produits chimiques qui servent ensuite de base aux matières plastiques ou aux médicaments, par exemple. Quant à l’installation d’extraction des substances végétales, elle produit des substances à partir de matières résiduelles de sciage pour remplacer les produits à base de pétrole dans le secteur du bâtiment. Le développement durable a également bénéficié d’une impulsion supplémentaire à la BFH avec l’inauguration du «HAFL Hugo P. Cecchini Institute». Ce centre de compétence intervient dans les pays émergents et en développement et aide à surmonter les défis les plus urgents liés à l’Agenda 2030 pour un développement durable.

Progression de la numérisation

Avec la nouvelle stratégie «Enseigner et étudier à l’ère numérique», la BFH fixe des lignes directrices pour une évolution homogène et porteuse d’avenir de l’enseignement. Cette stratégie a également permis de passer rapidement à l’enseignement à distance durant la pandémie de COVID-19. La numérisation a aussi été un sujet important dans la recherche. L’implémentation d’Open Access fut une étape majeure pour la BFH: le public a désormais librement accès à des publications de la BFH de toute sorte grâce au serveur de documents ARBOR (Applied Research Bern Open Repository).

Nette hausse de l’effectif estudiantin et résultats financiers réjouissants

Le nombre d’étudiant-e-s en bachelor et master a augmenté de 7%. Pour les étudiant-e-s en premier semestre, cette croissance était même de 11%. Les nouvelles filières d’études «International Business Administration», «Digital Business Administration» et «Multimedia Communication & Publishing» ont contribué à cette réussite. Le MAS Cyber Security a été lancé avec succès dans le domaine de la formation continue. Ce dernier doit aider les spécialistes en informatique possédant déjà une expérience à faire face aux exigences croissantes dans ce domaine.

Le résultat financier de la BFH est également réjouissant. Les comptes annuels sont clos avec un excédent de revenus de 5,4 millions de francs, tandis que le résultat d’exploitation est de 3,1 millions de francs. La BFH enregistre une légère augmentation des revenus par rapport à l’exercice précédent, pour arriver à 302,3 millions de francs. Cela s’explique essentiellement par des recettes accrues liées à la recherche (3,0 millions de francs) et la nette hausse du nombre d’étudiant-e-s. Le rapport de gestion numérique contient tous les chiffres et faits concernant les étudiant-e-s, le personnel et les finances.

Changement à la direction

Outre l’arrivée du nouveau recteur, Sebastian Wörwag, la BFH a connu un autre changement au niveau de la direction. En septembre 2020, Ute Seeling a ainsi repris la direction de la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires. De plus, le conseil de l’école de la BFH a nommé Peter Staub au poste de directeur du département Architecture, bois et génie civil en juillet 2020. Il est entré en fonction en février 2021.

Aperçu de l’avenir

À l’avenir aussi, la BFH apportera sa contribution à la mise en œuvre des directives gouvernementales, en particulier dans les domaines de la durabilité et de la numérisation. Elle souhaite apporter son renfort au canton de Berne, en sa qualité de haute école, sur des sujets d’actualité comme la cybersécurité et le vieillissement de la population. Elle continuera par ailleurs à s’engager activement pour une progression réussie des deux projets de campus de Bienne et Berne.

Contact

Franziska Liniger, codirectrice de la communication BFH, tél. 031 848 33 19, mediendienst@bfh.ch

Berner Fachhochschule | Haute école spécialisée bernoise
Kommunikation - Mediendienst | Communication - Service médias
___________________________________
Falkenplatz 24, 3012 Bern
Tel./Tél. +41 31 848 33 00
mediendienst@bfh.ch
bfh.ch