Alle Meldungen
Abonnieren
Abonnieren Sie alle Meldungen von Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

16.05.2019 – 10:00

Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Alcool : la prise de médicaments augmente les risques chez les seniors

Alcool : la prise de médicaments augmente les risques chez les seniors
  • Bild-Infos
  • Download

Lausanne (ots)

En Suisse, 7 % des 65 à 74 ans présentent une consommation d'alcool chronique à risque, un pourcentage bien plus élevé que dans les tranches d'âge inférieures. Mais même lorsqu'elle est modérée, la consommation d'alcool n'est pas anodine chez les personnes âgées, car leur organisme supporte moins bien l'alcool et il peut y avoir des interactions avec des médicaments. La semaine de dialogue sur l'alcool, qui se déroule du 16 au 26 mai, offre l'occasion d'en apprendre davantage sur les dangers liés à l'alcool quand on prend de l'âge. Addiction Suisse propose de nombreux conseils pour une consommation à faible risque.

Organisée par onze cantons et de nombreuses organisations spécialisées sous le slogan «Oser doser», l'édition 2019 de la semaine alcool(1) met plus particulièrement l'accent sur les risques liés à la consommation d'alcool chez les seniors. Rien d'étonnant à cela, car selon les chiffres du Monitorage suisse des addictions (2), la consommation chronique à risque augmente fortement avec l'âge: en Suisse, 7 % des 65 à 74 ans boivent quotidiennement de l'alcool en quantité excessive (au moins deux verres par jour ou plus pour les femmes, au moins trois pour les hommes).

L'alcool, un refuge et un piège

L'augmentation de la consommation régulière d'alcool à partir de 45 ans déjà, mais surtout après la retraite, s'explique par diverses raisons. Elle est souvent liée à des changements familiaux ou à des pertes, mais aussi à des crises existentielles. La fin de l'activité professionnelle est déstabilisante pour beaucoup et peut entraîner un immense vide. Le cercle de relations se rétrécit, ce qui peut conduire à l'isolement social, encore accentué par des décès dans l'entourage. L'alcool est aussi fréquemment utilisé pour lutter contre les troubles du sommeil. Il devient alors un refuge, qui se mue en piège par la suite.

Des risques liés aux médicaments, même avec une consommation modérée Avec l'âge, la consommation de médicaments a tendance à augmenter. Selon une étude réalisée par Addiction Suisse (3), plus de 20 % des personnes de plus de 65 ans qui prennent des médicaments boivent souvent ou toujours de l'alcool le même jour. «On oublie par ailleurs souvent que les médicaments restent un certain temps dans le sang», ajoute l'auteur de l'étude, Matthias Wicki. « Des interactions sont encore possibles quand on consomme de l'alcool deux jours après la prise de médicaments. Ainsi, deux tiers environ des personnes de plus de 65 ans qui prennent des antalgiques forts, des somnifères ou des tranquillisants consomment de l'alcool durant le créneau horaire critique.». Il en résulte différents risques :

   - Les interactions entre l'alcool et les médicaments renforcent, 
     modifient ou diminuent l'effet des médicaments, et ce de façon 
     exponentielle lorsque plusieurs médicaments sont pris en même 
     temps. 
   - Dans bien des cas, la consommation simultanée d'alcool et de 
     médicaments entraîne également des troubles de la perception, de
     la confusion et d'autres effets secondaires, comme de graves 
     lésions hépatiques. 
   - Ces troubles peuvent entraîner une incapacité de conduire ou des
     chutes, qui peuvent avoir des conséquences dramatiques à cet 
     âge. 

Une publication(4) élaborée par Addiction Suisse et par le Service zurichois de prévention des addictions, de même que des fiches d'information (5) de l'Office fédéral de la santé publique donnent de plus amples informations sur le sujet.

Avec l'âge, le corps supporte moins bien l'alcool La consommation d'alcool peut aussi aggraver différentes maladies(6). En outre, la quantité d'eau dans l'organisme diminue à partir de la cinquantaine, ce qui entraîne une sensibilité accrue à l'alcool. Celui-ci peut provoquer des dommages physiques et engendrer une dépendance plus rapidement. Il convient donc de redoubler de prudence avec l'alcool quand on vieillit.

Matériel d'information Addiction Suisse propose différents documents utiles pour mieux gérer l'alcool et les médicaments avec l'âge :

   - Dépliant «Alcool et âge»(7), disponible en neuf langues
   - Dépliant «Médicaments et âge»(8), également disponible en neuf 
     langues
   - Brochure «Alcool et médicaments en vieillissant»(9) 

(1)Semaine alcool www.grea.ch/publications/semaine-alcool-2019-oser-doser

(2)Monitorage suisse des addictions www.suchtmonitoring.ch/docs/library/gmel_2tl0igxj1e6t.pdf

(3)Etude Addiction Suisse www.suchtmonitoring.ch/docs/library/wicki_hy2rtuclxbie.pdf

(4)Publication : http://tiny.cc/8u1o6y

(5)Fiches d'information : http://tiny.cc/201o6y

(6)Aggraver différentes maladies : http://tiny.cc/s71o6y

(7)Alcool et âges : http://tiny.cc/291o6y

(8)Médicaments et âges : http://tiny.cc/6f2o6y

(9)Alcool et médicament en vieillissant : http://tiny.cc/xg2o6y

Addiction Suisse est un centre de compétences national dans le domaine des addictions. Elle est active dans la recherche, conçoit des projets de prévention et s'engage pour une politique de santé. Le but est de prévenir ou d'atténuer les problèmes issus de la consommation d'alcool et d'autres substances psychoactives ou liés aux jeux de hasard et à l'usage de l'internet. Plus de 200 000 personnes soutiennent notre ONG.

Vous trouverez de plus amples informations sur Addiction Suisse sur notre site internet www.addictionsuisse.ch

Vous trouverez le présent communiqué de presse ici : https://www.addictionsuisse.ch/actualites/communiques-de-presse/

Suivez-nous sur Twitter: https://twitter.com/AddictionSuisse

Contact:

Renseignements :
Markus Meury
Porte-parole
mmeury@addictionsuisse.ch
tél.: 021 321 29 63