PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Alle Storys
Folgen
Keine Story von Helvetas mehr verpassen.

04.02.2021 – 10:04

Helvetas

Récolte de fonds record en temps de pandémie

Récolte de fonds record en temps de pandémie
  • Bild-Infos
  • Download

Genève (ots)

L'organisation suisse de développement Helvetas peut se prévaloir d'une année 2020 record en termes de récolte de fonds. Grâce à la grande solidarité des particuliers, des fondations, des cantons, des communes et des entreprises, l'oeuvre d'entraide suisse a pu lever 36 millions de francs, soit une augmentation d'environ 11% par rapport à l'année précédente. Ainsi elle a pu, entre autres, fournir une aide humanitaire supplémentaire aux populations pauvres des pays en développement qui luttent pour faire face à la crise sanitaire.

En 2020, Helvetas peut se prévaloir d'une bonne année pour les dons, avec une solidarité sans faille: des particuliers, des fondations, des cantons, des communes et des entreprises ont généreusement soutenu les populations pauvres des pays en développement qui ont été beaucoup plus touchées par la pandémie de Covid-19 que nous ne l'avons été ici en Suisse.

Sans prendre en compte les donations liées à la lutte contre la pandémie, Helvetas a vu les donations des fondations, des cantons et des villes augmenter. Les dons et contributions, qui s'élèvent à plus de 36 millions de francs, représentent un record impressionnant dans les 65 ans d'histoire d'Helvetas. Un résultat en hausse d'environ 11% par rapport au résultat de l'année précédente. Cela a permis à l'organisation non gouvernementale (ONG) de fournir l'aide nécessaire aux personnes dans le besoin.

Lutter contre les conséquences à long terme de la pandémie

Helvetas travaille dans 30 pays en collaboration avec la population locale, ses organisations partenaires, le secteur privé local et les communautés. Lorsque la pandémie a éclaté, Helvetas a effectué un travail d'éducation et de prévention: des dépliants d'information ont été distribués et des informations sur le coronavirus ont été diffusées dans le cadre d'émissions radio.Helvetas a lancé la production et la distribution locales de savon, de désinfectants et de masques, et a créé un accès à l'eau potable, dans certains cas avec des stations mobiles de lavage des mains.

En outre, Helvetas a adapté ses projets d'école et de formation professionnelle aux restrictions liées aux mesures sanitaires - enseignement en plein air ou, si possible, via des canaux numériques - et a fourni une aide d'urgence: par exemple, avec la distribution de nourriture, de kits d'hygiène, de semences ou des paiements en espèces. En 2020, Helvetas aura soutenu des centaines de milliers de personnes avec environ 130 interventions liées à la pandémie dans 30 pays partenaires. L'aide vise également à atténuer les conséquences économiques dévastatrices à long terme de la pandémie, comme dans ces trois exemples:

  • Au Mozambique, Helvetas soutient la production d'éthanol à partir de la canne à sucre et des pommes de l'anacardier, avec la participation financière de la DDC. La distillation de l'éthanol pour la fabrication d'alcool médicinal et la production de désinfectants pour les mains ouvrent aux agriculteurs une nouvelle source de revenus qui devrait durer bien au-delà de la crise du coronavirus.
  • En raison des restrictions de transport, les producteurs de cacao en Bolivie ne pouvaient plus vendre leurs marchandises. Helvetas les a soutenus avec de nouvelles stratégies de marketing. Par exemple, les agriculteurs ont commencé à transformer le cacao en pâte de cacao, dont la durée de conservation est plus longue.
  • Au Myanmar, Helvetas soutient l'organisation d'aide locale "Call me today", une initiative similaire à la "main tendue" qui offre des conseils par téléphone pour aider les personnes en crise - par exemple, les nombreuses couturières qui ont perdu leur emploi dans les usines textiles à cause du coronavirus, ou les travailleurs migrants de retour qui n'ont plus de revenus ni de perspectives.

Le fossé de la pauvreté se creuse, l'aide est nécessaire d'urgence

La fin de l'année 2020 ne signifie pas pour autant la fin des temps de crise. Loin de là. Les habitants des pays en développement seront confrontés à de graves conséquences sur le long terme. La nourriture et l'eau sont rares, le manque de revenus et l'impossibilité ou l'abandon de formations font craindre des perspectives bien sombres. Les plus pauvres souffrent non seulement en termes de santé - iniquité en matière de vaccins - mais aussi en termes de moyens de subsistance économique. La Banque mondiale estime que la pandémie va plonger plus de 100 millions de personnes dans l'extrême pauvreté dans le monde. La faim va également augmenter. Une étude récente menée par Helvetas et sept autres ONG européennes confirme ces craintes: d'innombrables personnes dans les pays en développement devront se contenter de moins de nourriture, les enfants ne pourront plus aller à l'école et la situation économique sera dévastatrice.

En 2021, Helvetas continuera de lutter pour que ces personnes puissent générer un revenu, avoir accès à l'eau potable, à une alimentation et une éducation suffisantes, et vivre dans une société civile pacifique. Ce soutien est nécessaire de toute urgence.

Le rapport annuel et financier 2020 sera publié à la fin du mois de mai 2021.

Pour plus d'informations :

Comment Helvetas aide les victimes de la pandémie de coronavirus

Helvetas soutient les Rohingyas pour lutter contre le coronavirus - dans le plus grand camp de réfugiés du monde

Helvetas fournit une aide économique dont l'impact dépasse la pandémie de coronavirus

Contatto:

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez parler à un expert sur le sujet, veuillez contacter Katrin Hafner, attachée de presse, 044 368 67 79, katrin.hafner@helvetas.org