DigiMig

Utilisation de la radio en Suisse: la révolution numérique est bien en marche

Neuenburg (ots) - Zurich, le 10 février 2017

La révolution numérique poursuit sa longue marche: en Suisse, l'utilisation de la radio se fait à 54 % en numérique, comme le révèle la quatrième enquête sur l'utilisation de la radio en Suisse réalisée par GfK Switzerland et présentée dans le cadre de l'Atelier Radiophonique Romand de Neuchâtel.

La radio numérique continue de gagner du terrain: au deuxième semestre 2016, sur 100 minutes d'écoute de programmes radio, les auditeurs de Suisse en ont écouté en moyenne 54 minutes par le biais du numérique - via le DAB+ ou l'IP (radio sur internet), soit une minute de plus qu'au premier semestre 2016.

L'inexorable avancée du numérique

Depuis l'enquête sur l'utilisation de la radio numérique réalisée à l'automne 2015, cet usage a progressé de 5 points pour s'établir à 54 % - au détriment de la radio analogique diffusée en FM. Le numérique a certes légèrement marqué le pas au second semestre 2016, mais la tendance indique clairement que ce nouveau type d'utilisation continue de progresser.

La radio numérique a marqué des points dans tous les groupes d'âge: les auditeurs plus âgés se tournent plutôt vers le DAB+ et c'est chez les auditeurs de 15 à 34 ans que les radios sur internet ont enregistré la plus forte augmentation en pourcentage. En effet, entre l'automne 2015 et l'automne 2016, la part des radios sur internet a fait un bond de 8 %.

Augmentation en Suisse romande et en voiture

La préférence des Suisses alémaniques va plus clairement à la réception en DAB+ (28 %) que dans les autres régions linguistiques. En Suisse romande, ce mode de réception a progressé de 2 points au dernier semestre, pour atteindre 25 %. La part du lion du DAB+ revient aux appareils fixes, avec une croissance de 2 %. S'agissant des autoradios, la progression du DAB+ s'est accélérée: son utilisation est passée de 4 à 21 % en un an. La radio FM reste toutefois un bastion de l'utilisation en voiture (73 %).

Depuis le printemps 2015, sur mandat du groupe de travail DigiMig, GfK Switzerland réalise tous les six mois une enquête en ligne et par téléphone pour dresser un état des lieux de l'usage de la radio numérique en Suisse. Au cours du second semestre 2016, 2530 personnes de plus de 15 ans ont été interrogées.

Groupe de travail «Migration numérique» (DigiMig)

Au printemps 2013, la branche radio a mis sur pied avec l'Office fédéral de la communication (OFCOM) le groupe de travail «Migration numérique» (GT DigiMig), qui se compose de représentants de l'Association suisse des radios privées (VSP), de l'Union Romande des Radios Régionales (RRR), de l'Union des radios locales non commerciales (UNIKOM), de la SSR, de l'OFCOM, du secteur automobile et d'autres milieux concernés. En Suisse, la radio numérique devrait progressivement remplacer la réception FM à partir de 2020. Fin 2014, le GT DigiMig présentait au Conseil fédéral un scénario de basculement total vers le numérique. Aujourd'hui déjà, la SSR et la plupart des stations privées émettent leurs programmes radiophoniques en DAB+ en plus de la FM, et certaines ont même totalement basculé vers le numérique.

Informations complémentaires

Site officiel du DAB+ : www.dabplus.ch Campagne de promotion du DAB+ de l'OFCOM : http://ots.ch/5EIA5

Contact:

Philippe Zahno, Président des Radios Régionales Romandes
+41 79 459 72 85, p.zahno@urrr.ch